• Metz / Les vitraux de Jean Cocteau à Saint-Maximin...

    Derrière chez nous il y a l'église Saint-Maximin. Elle est de style roman. Je date de 1953, elle du 12e et du 15e siècle.
    C'est dire qu'elle est dans le quartier d'Outre-Seille depuis bien plus longtemps que moi.

     

       

    Son portail baroque est lui aussi de 53, mais de 1753. Il donne sur la rue Mazelle. Les arches de la rue Baue rappellent que le quartier est médiéval.

    Les petites photos peuvent être agrandies par un clic.
     

    Si je vous entraîne à l'intérieur de ces murs séculaires c'est pour vous montrer ou vous remontrer le trésor de cette église.  

     

        

        

        

        

    L'église offre un regard sur trois styles différents : roman, gothique et baroque. Pourtant l'église conserve une cohérence certaine. L'intérieur, d'une grande simplicité et intimiste a une excellente acoustique qui fait de ce volume une salle idéal pour des concerts. 

     

    Voici le trésor de l'église : les vitraux dessinés par Jean Cocteau en 1962. Ils ont été installés jusqu'au début des années 1970.

     

    Ce que j'ai envie de vous faire partager, c'est la dimension artistique ce ces 14 baies vitrées représentant 24 fenêtres. 

     

    Jusqu'à maintenant, j'ai toujours trouvé l'église ouverte. On peut donc sans rendez-vous venir admirer ces exceptionnels vitraux en passant la porte. 

     

     

     

     

     

    Le plus beau des éclairages c'est le soleil du milieu d'une matinée qui le fabrique. Il le fait selon les saisons jusqu'à midi.  

     

     

     

        

        

    La pierre de Jaumont adore être caressée par les reflets des vitraux.  

     

     

     

     

     

     

     

    Il n'y a en France que trois endroits où l'on peur admirer des vitraux de Jean Cocteau :
    Chapelle Saint Blaise des Simples à Milly la Forêt (là où Cocteau a été inhumé).
    Chapelle Notre-Dame de Jérusalem à Fréjus.
    Eglise Saint-Maximin à Metz.

     

     

     

     

     

    Les tons pastels très doux à dominante de bleu et de vert présentent de très rares références religieuses et des surprenants d'inspiration africaine, animiste, ou précolombienne.

     

     

     

     

     

        

        

    Parmi les fleurs et les feuillages, les portraits et les animaux, parmi les étoiles c'est une atmosphère de paix et de douceur tout à fait particulière que l'on ressent.

     

     

     

    La totalité des ouvertures de l'église est garnie par les vitraux de Jean Cocteau. Certains, pourtant très simples, le long de la nef sont débordants d'une douce poésie. 

     

     

     

        

    L'église est classée monument historique depuis 1923.  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ces vitraux auraient pu rejoindre ceux de la cathédrale de Metz. Il a en effet été question d'y accueillir Jean Cocteau comme artiste contemporain. Après que la commission religieuse chargée de juger son travail l'ai déclaré très sévèrement inapte à l'art religieux et indésirable dans la cathédrale.

    C'est l'église Saint-Maximin qui lui a été proposée dans sa totalité.  Ce n'est que depuis le début des années 2000 que ces merveilleux vitraux font l'objet d'une admiration unanime ici à Metz et partout dans le Monde entier.

     

    « Metz / Le photographe photographié...Art Récup 2014 / 2... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    28
    Lundi 20 Janvier 2014 à 22:31
    jazzy57

    J'avais raté  ce superbe reportage sur les vitraux de St Maximin heureusement j'ai vu le lien aujourd'hui .

    De véritables trésors que j'ai eu l'occasion d'admirer plusieurs fois dans des occasions bien différentes . Comme tu le précises en plus l'acoustique est tres bonne pour les concerts , c'est vrai bijou cette église .

    Bravo aussi pour la façon de sublimer ces vitraux par ta présentation .

    Bonne soirée

    Bisous

    27
    Lundi 20 Janvier 2014 à 12:45

    Magnifique ! Le talent de Jean Cocteau allié à ton talent de photographe, c'est le "best" ! Un grand merci pour ce partage. Bizz de Béa

    26
    Lundi 20 Janvier 2014 à 11:11

    Cricri nous envoie chez toi ce matin... elle a bien raison. Cette église est superbe et les vitraux magnifiques !


    Merci !


     


    Passe une douce journée.

    25
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 20:05

    Bravo pour la série de vitraux, ils sont magnifiques. Les lumières sont très belles, tu as su jouer avec ! Bravo.

    Bonne soirée.

    Michel

    24
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 19:44

    Cricri m'avait promis quelque chose d'extraordinaire et je ne suis pas déçue. Quel endroit magnifique,des vitraux de toute beauté et surtout ces reflets... je crois que c'est ce que je préfère... Une visite épatante, merci. Belle soirée à toi.

    23
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 19:19

    Bonsoir Marc,

    Heureusement qu'Annick me signale cet article je n'ai pas reçu l'avis de parution. Il faut que j'aille voir dans mes spams !

    Bien que non-croyante, je pousse la porte de tous les édifices religieux que je croise pour y admirer les vitraux mais surtout à la recherche de vitraux contemporains.

    J'ai déjà vu ceux-là (sur ton blog je crois) et je dois dire que je n'en ai jamais vu d'aussi beaux !!! Je viens de me régaler à nouveau.

    Ceux de la petite église de campagne dont je parle ce soir chez moi en pâliraient d'envie... Mais on ne peut pas comparer !

    Je viens d'ajouter le lien de cette page à la fin de mon article.

    Je te souhaite une excellente soirée.

    Bises amicales

    Cricri

     

    22
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 07:37

    Admirative aussi tout au long de cette découverte, jamais je n'aurais pansé que cette église possédait de tels joyaux C'est magnifique  ,Quand on descend sur Metz c'est sur que nous irons , en ta compagnie si tu veux .

    Bises merci et bob dimanche 

    21
    Samedi 18 Janvier 2014 à 22:13

    Toujours aussi intéressante à voir sur ton blog par tes photos prises cette église Saint Maximin.

    J'espèr que nous pourrons encore y retourner dès qu'il fera meilleur un après-midi même d'hiver, mais il faudra commander le soleil !

    Bises et je t'espère au mieux pour tes nuits...bises à vous deux, 

    @nnie

     

    20
    Samedi 18 Janvier 2014 à 21:52

    Bonsoir Marc,

    j'ai été admirative tout au long de ce magnifique reportage, bravo à toi...

    mais que dire après tous ces commentaires....les vitraux de Cocteau sont superbes, merci de m'avoir fait ce cadeau car moi qui ne sort plus je n'ai pas l'occasion de voir de si belles choses.

    Je t'embrasse avec affection et amitié, j'espère que tu vas tout à fait mieux ,

    belle soirée,  à demain Marc.

    Marielle.

    19
    Yvonne Anne
    Samedi 18 Janvier 2014 à 20:21

    A plusieurs reprises, j'ai pénétré dans cette église ou l'ai faite apprécier à des amis ou à de la famille lors de la découverte du quartier qui mérite vraiment le détour. Je trouve que l' église Saint Maximin, comme tu le dis, Marc, est d'une grande simplicité tant par son architecture que par son mobilier. J'y apprécie particulièrement les vitraux de Jean Cocteau que tu mets si bien en lumière et dont tu nous montres l'unité et la douceur au niveau couleurs et motifs. C'est un endroit paisible ....

    Quel bel effet que ces reflets si doux sur les pierres qui nous racontent l'histoire des bâtisseurs d'églises. Merci pour ce bel article qui me permet de revoir cet édifice religieux.

    Beau dimanche à vous deux.....en gris clair.....mais dans la douceur...Bises.

    P.S. Je n'aurais pas autant apprécié cet œuvre de Cocteau dans "notre" cathédrale!!

    Le musée Jean Cocteau à Menton est fort intéressant

    18
    Samedi 18 Janvier 2014 à 19:46

    en général je n'aime pas les vitraux modernes mais là j'ai adoré les redécouvrir !!!

    j'ai passé un long moment à admirer tes photos et j'ai oublié de te féliciter pour ce bel article!!

    bisoux et bonne soirée

    17
    Samedi 18 Janvier 2014 à 18:23

    Merci Marc de nous faire profiter de cette église. Je ne connaissais pas du tout et les reflets des vitraux sur la pierre m'ont éblouis. En ce qui concerne les vitraux eux-même, bien que magnifiques, ne sont pas ma tasse de thé dans une église et je rejoins un peu les puristes à ce niveau. Cela n'enlève en rien la beauté de ce travail. 

    Merci également pour tes gentils passages et commentaires par chez moi qui me font toujours plaisirs. Je te souhaite une belle soirée après cette magnifique journée encore bien douce.

    Biz. Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    16
    Samedi 18 Janvier 2014 à 14:43

    je suis à côté de la plaque, tu parles de Cocteau et je me suis embarquée dans Chagall

    mea culpa

    15
    Samedi 18 Janvier 2014 à 14:41

    bonjour Marc,

    que voici de jolis vitraux ! pas catholiques ils ont dit ?? on s'en fou chacun interprète à sa façon et là même si je n'aime pas trop les trucs "modernes", je suis vraiment heureuse de ton reportage-photos, du grand art ! tu sais bien mettre en valeur et nous montrer les jolies choses de ta ville et plus particulièrement de cette église, MERCI, MERCI !

    j'espère que tu vas mieux et que tu as chassé tous les "crobes"...vers où ??? j'rigole, non chronique ne rit pas elle,

    et j'espère qu'elle va mieux, je suis allée lui faire un ti-coucou;

    MIAOU !!!!!

    14
    Samedi 18 Janvier 2014 à 14:41

    Le duc de Bliescastel fit construire en 1265 le couvent des Cordeliers et l'église alors existante devint chapelle du couvent. Après les vicissitudes du XVIe siècle, la chapelle fut restaurée au début du XVIIe siècle et finit par devenir des écuries en 1792 après la Révolution. Ce n'est qu'après l'annexion de 1870 que l'édifice fut rendu au culte, comme temple protestant de la garnison. En 1970 il ne fut décidé de garder que le coeur de la chapelle, le reste de l'édifice menaçant ruine. Pour fermer le coeur, l'ancien Premier Ministre Pierre MESSMER, alors maire de Sarrebourg, obtint de Marc CHAGALL la réalisation de son plus grand vitrail. (12 m de haut sur 7m50 de large). Il aura fallu deux ans (de 1974 à 1976) à Charles Marcq pour réaliser "La Paix".

    c ' est la chapelle des cordeliers

    13
    Samedi 18 Janvier 2014 à 14:38

    n' y aurait-il pas à Sarrebourg des vitraux de Chagall dans une ancienne chapelle transformée en salle d' expo et office de tourisme

    à vérifier

    bisous

    12
    Samedi 18 Janvier 2014 à 14:38

    Bonjour Marc,

    Je passais devant sans oser y pénétrer. Tu me la fais  découvrir comme dans ton très beau reportage  et depuis, je m'y rends (même sans toi) pour l'admirer encore et encore!

    Bonne journée, le soleil joue à cache-cache...gros bisous à tous les deux de Mireille du Sablon

    11
    Samedi 18 Janvier 2014 à 11:42

    Cc Marc ... ces vitraux sont splendides !!!

    On reconnait sans contexte le "coup de patte" de Monsieur Cocteau

    Merci de ce merveilleux partage

    Bises Amicales, bon samedi

    10
    mamyours
    Samedi 18 Janvier 2014 à 11:17

    c'est superbe !!!! merci pour le partage !!!!

    quel bonheur que nous offre internet !!!!!

    que j'aimerais entendre cet orgue dans ce cadre si merveilleux !!!!

    bon w e 

    mamyours

    9
    Samedi 18 Janvier 2014 à 10:39

    Bravo Marc. Moi qui n' aime pas le moderne, je suis charmée par ces vitraux. Gros bisous. Annick

    8
    Samedi 18 Janvier 2014 à 10:27

    je n'aime pas particulièrement les vitraux modernes,  mais ceux là, tel que tu nous les présente me fait reviser mes positions...

    encore un beau reportage digne de toi

     bisous

    7
    Samedi 18 Janvier 2014 à 10:20

    Bonjour,
    Magnifique diaporama qui laisse à voir de vrais chefs d'œuvre. Ces vitraux sont magnifiques ainsi que cette église toute entière qui est un concentré d'art difficile à imaginer … Très belle série de photos bien documentées.
    Jean Cocteau n'avait qu'une religion : l'art sous toutes ses formes d'expression ...
    Merci d'être passé … Bonne journée … @+ Claude 

    6
    Samedi 18 Janvier 2014 à 09:49

    Je suis toute émerveillée devant ces vitraux, comme tu les as bien photographiés et je lis dans tes commentaires que je ne suis pas la seule à l'avoir remarqué ! Nos appareils sont performants en photos d'intérieurs sombres, même et surtout sans flash. Les couleurs sont parfaites, j'ai un superbe rendu sur mon écran de pro.
    Une église-voisine comme celle-là, c'est une chance inouïe. Une chance surtout qu'elle soit ouverte au public en dehors des cérémonies.

    J'explose grâce à Facebook, il faut absolument que tu te fasses connaître par plus de monde qu'ici. Regarde un peu çà ici "Ches-nazus"  grâce à Facebook ! Je t'en reparlerai ...   Ton talent doit être reconnu et servir à tous les Messins dont la plupart ignorent qu'ils vivent dans une très belle ville. Facebook est  le meilleur outil que je connaisse pour se faire connaître, et faire entrer le monde sur son blog.

    Merci pour ces superbes photos, surtout les gros plans.

    Bonne journée Marc et à très bientôt !

    Gros bisous d'amitié

    AnnickAmiens

    5
    Samedi 18 Janvier 2014 à 09:40

    Un seul mot : magnifique ! Ces couleurs et leurs reflets dans l'église ! Tout concorde avec le regard du photographe pour nous livrer un reportage superbe. Merci Marc et bon WE.

    4
    Samedi 18 Janvier 2014 à 09:14
    Josette bis

    Le génie de Cocteau a trouvé une place idéale dans cette église, il a souvent été incompris tant il avait de talents divers.

    Merci Marc de nous faire partager ces belles réalisations 

    bonne journée

    3
    Samedi 18 Janvier 2014 à 09:13

    encore un beau reportage.   J'ai vu ces vitraux sans les voir ! mais là tu me mets le doigt dessus et là j'en découvre toute la finesse !

    Merci monsieur Cocteau et a toi pour cette belle mise en valeur !

    Biz amicales

    2
    Samedi 18 Janvier 2014 à 07:52

    Bravo Marc, j'adore ! Quelle finesse dans la couleur de ces vitraux. Et quelle atmosphère de sérénité. Merci pour cette belle visite guidée. Passe un excellent W.E. Amitiés et bises.

     

    1
    gabrielle
    Samedi 18 Janvier 2014 à 01:50

    Bravo Marc de Metz !! C'est simplement merveilleux de beauté, de couleur, de netteté , de cadrage, d'ajustement, bref de très belles photos ! Et que j'aime ces éclaboussures de lumières sur les piliers !!

    Merci ! Cà me redonne envie de me remettre à la photographie et de redécouvrir  ma ville !

    Bonne journée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :