• Metz / Le jardin de l'ancien Hôpital Saint-Nicolas...

    Enfin, j'ai pu visiter  le jardin de l'ancien Hôpital Saint-Nicolas. Il a cessé son activité en 1986.  

     

    Pendant plus de dix siècles il aura été au service des plus démunis. C'était déjà au 13e siècle la plus importante institution hospitalière de la ville.  

     

    L'endroit devait être bien moins plaisant, agréable lorsqu'il n'était qu'une des cours de l'hôpital des démunis... 

     

    Le clocher a été conservé penché. Autour de lui les logements-foyer pour personnes âgées autonomes sont ceux de la Résidence Saint-Nicolas. Cette maison de retraite est rue du Père Potot.  

     

    C'est par là que j'ai eu l'opportunité d'entrer dans ce jardin en croisant un résident qui le quittait.  

     

    Saint-Nicolas est placé dans cette très belle niche depuis la reconstruction de l'église en 1841, pour remplacer les "ruines" de celle détruite en 1552. 

     

    Si les bâtiments ont été remaniés tout au long de l'histoire de Saint-Nicolas, c'est bien dans le Moyen-Âge que l'on peut se promener dans son jardin.  

     

    Derrière les arcades (vitrées depuis la dernière rénovation) il y a une très vaste et haute salle gothique voûtée d'ogives datant du 13e siècle.  Mon ami ne date que du milieu du 20e siècle... 

     

    L'ami en compagnie duquel je visitais ce jardin m'a proposé de monter dans ce splendide escalier. Je n'ai pas regretté sa suggestion.   

     

    C'est le nez collé au vitres de  cette porte que j'ai pu apercevoir la salle voûtée. 

     

    Les façades gothiques, heureusement conservées après la fermeture en 1986 de l’Hôpital, ont été modifiées au 17e siècle. 

     

    L'architecte des bâtiments civils a refusé que l'église soit reconstruite dans un style gothique en rapport avec les constructions existantes. C'est cette architecture moderne qu'il a réussi à  imposer en 1841... 

     

    Il est probable que cette porte magnifique desserve l'un des appartements aménagés après 1986.  

     

    Nous nous sommes rapprochés de l'escalier.   

     

    Cette façade est celle du Kyriad  Metz Centre. Cet hôtel trois étoiles se trouve rue du Père Potot. 

     

    Les origines de la partie la plus ancienne de Hôpital Saint-Nicolas se situent entre le 9e et le 11e siècle. 

     

    Nous sommes montés dans l'escalier. 

     

    J'ai fait ces photos sous un soleil radieux au point de saturer de lumière la façade autour du clocher. 

     

    Cette vue du jardin permet, me semble t-il, de  se rendre compte qu'il est lui aussi un havre de tranquillité au cœur de la ville. 

     

    C'est du haut de l'escalier que j'ai fait cette photo. L'hôtel dispose de 57 chambres. Il n'est qu'à une dizaine de minutes de la gare (à pied). 

     

    Puis celle-ci. 

     

    Ces fenêtres dites à meneaux sont caractéristiques de la Renaissance. 

     

    C'est daté de l'an 1634...

     

    Le clocher "moderne" de l'ancienne église, il ne penchait pas lors de sa construction en 1841, dépassait les 24 mètres de hauteur.  

     

    Nous sommes ressortis par où nous étions rentrés.  

     

    Je n'avais jamais vu ce beau jardin qu'au travers des grilles qui en protègent l'accès.  

     

    J'ai fait cette dernière photo presque pour remercier le soleil d'avoir été des nôtres. 

     

    Dès que nous avons passé ces grilles nous avons retrouvé la En Nicolairue.  

     

    En face, cette résidence est elle aussi l'une des belles adresses (contemporaines) du centre-ville. Déjà en 1221 cette rue piétonne, aménagée en 1987, était un étroit passage au cœur de l'Hôpital Saint-Nicolas.

     

    « Metz / A la croisée d'un jour et d'une nuit au plan d'eau...Metz / Lumix FZ200 face aux reflets / 13... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    16
    thierry
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 22:50
    thierry
    oh mon vélo !
    15
    Boubou
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 04:18

    Vraiment super.  Ayant connu l'hopital Saint Nicolas du temps des soins, l'agencement des murs est vtaiment bien sauvé. et remis pleinement en valeur.


     

    14
    Lundi 15 Septembre 2014 à 14:03
    jazzy57

    Whaouh c'est magnifique , je n'ai jamais eu l'occasion de voir ce jardin et je suis bien contente d'aavoir pu le découvrir grâce à tes photos . Je lorgne souvent en passant devant l’hôtel Kyriad et aussi au niveau des grilles mais rien à voir avec ce que tu nous laisse comme clichés ici .

    Merci beaucoup de nous ouvrir les portes 

    Bisous 

    13
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 20:38

    Nous voici maintenant pourvu de renseignements concernant ce jardin privé de cet ancien hôpital. Metz sait préserver des lieux de son patrimoine.  Ce doit être calme cet endroit. Comme dit Mireille, les portes s'ouvrent grand pour toi dans Metz. Et nous en profitons.

    Bises amicales à vous deux, @nnie

    12
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 20:02

    Bonsoir Marc,

    Toutes les portes te sont ouvertes maintenant, c'est vraiment super! J'ai pu aller dans cet établissement quand il appartenait encore au CHR . Ce que je découvre à l'intérieur est bien mieux qu'à l'époque!

    Bonne soirée, je ne t'ai pas aperçu dans ton quartier comme un certain jour....

    Bises de Mireille du Sablon

    11
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 19:42

     

     

    Merci pour vos commentaires. Je les apprécie toujours beaucoup. Si le clocher est penché... Je crois savoir que cela a été provoqué au moment des travaux, après la fermeture de l'hôpital en tant que tel en 1986.

    Les bâtiments autour de lui ont été alors détruits et c'est à ce moment qu'il s'est mis à pencher. Je me rappelle qu'il a failli disparaître mais finalement il a été conservé et bien entendu sécurisé en étant arrimé au nouveau bâtiment . Il n'a plus jamais depuis bougé.

    Je vous précise Marta Paris que tous les itinéraires touristiques parlent de l'Hôpital Saint-Nicolas dont la principale façade gothique est visible depuis la place du même nom. Ce dont ils ne parlent pas c'est de ce jardin qui n'a été aménagé qu'après 1986 et qui est privé... Merci encore pour tous vos commentaires et je vous souhaite de réussir à venir voir Metz.

    Bonne soirée à vous toutes et tous. @mitié.
    Marc de Metz. 

    10
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 17:22

    Un très beau lieu, que je ne connais pas. Merci pour ce beau partage. Bonne fin de week end. Bises

    Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    9
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 14:23

    Bonjour,
    Bon reportage sur cette belle bâtisse tout en mélange de styles ! J'ai fini par retrouver l'entrée par En Nicolairue …
    Mais ! Pourquoi le clocher est-il penché ?
    Merci d'être passé … Bonne journée … @+ Claude

    8
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 13:24
    Claudine/canelle

    Bonjour Marc 

    Une promenade superbe et une histoire à partager !

    Bises 

    7
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 12:11

    L’Arbre aux quarante écus
    Ginkgo biloba en réponse en à Josette !...

    Bonjour Marc

    De belles photos de cet endroit que j'aime ...

     Bon Dimanche à vous

     M-A

    6
    Gérard Metz
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 11:35

    Très belle balade dans ce lieu et une histoire hors du commun.

    Merci pour cette découverte Marc . Bon dimanche !

    5
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 11:29

    Bonjour Marc ... je reviens tout doucement ... Merci pour cette très belle visite et ces superbes photos !!!

    Bises amicales, bon dimanche

    4
    marta paris
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 11:27

    bonjour Marc,

    ce petit ensemble, havre de paix, constitué de différents styles architecturaux est plus qu'intéressant : il est la preuve qu'il est tout à fait possible de marier de façon heureuse le très ancien, l'ancien et le moderne; quelle idée salvatrice d'avoir sauvegardé les façades renaissance lors de la rénovation en 1986 ; mais, déjà en 1841, l'architecte ne manquait ni d'intelligence ni de ténacité pour défendre et réaliser son projet ;  et quand on pense que les 3 Sieurs maîtres de l'Hôpital  et le Gouverneur pensaient en 1634 au mieux-vivre des pauvres (plaque)!  l'hôtel Kyriad (quelconque en soi) incorporé dans l'ensemble passe très bien grâce aux bâtiments alentour qui, dirait-on, lui transfert un reflet de leur beauté architecturale ; et prouve que la municipalité utilise les yeux et la tête lors des travaux en ville, je l'ai déjà constaté dans le reportage En haut du Tombois ... vous nous faites découvrir les visages de la ville que, j'en suis sûre, sont absents des livres/guides etc. sur Metz ; en tous cas, personnellement, j'en profite au maximum et le jour où je viendrai visiter la ville je n'aurai pas besoin d'un plan de la ville, le souvenir de vos reportage me guideront

    sur ce, passez un bon dimanche

    Marta

    3
    Marc P
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 10:27

    Merci Marc pour cette nouvelle découverte. Bon dimanche !

     

    2
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 10:09

    En l'attente de mon chauffeur, je suis heureuse de découvrir ton article de ce dimanche. Une chance encore une fois d'avoir eu cette occasion, clocher bien particulier, version Pise comme mon clocher-St-Germain voisin.

    Le soleil de septembre permet de belles couleurs et contrastes, surtout sur ta jolie pierre de Jaumont.

    Bon dimanche et à très bientôt !

    Gros bisous d'amitié

    Annick

    1
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 09:43
    Josette

    Hôtel Hôpital... tu es un hôte formidable...

    un arbre sur les photos "du haut de l'escalier" et près du clocher me semble récent mais qu'est ce donc que cet arbre ? il a des branches bien peu fournies...

    bon dimanche Marc

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :