• Un rirekû / La colère...

    Rirekû orange 24 07 2010  

     

     

      

    C’est une forme poétique inspirée par une photo.

    Son texte comporte un maximum de 31 syllabes.

    Celles-ci sont obligatoirement réparties sur trois lignes.

    Un rirekû ne s’écrit pas en vers.

    C’est une poésie écrite pour exprimer une évidence.

    Ce mot vient du français : « rire ».

     

     

    Photo prise à Montigny-lès-Metz / Moselle.

     

     

        

      Rireku---Colere-31-07-2010.jpg

     

     

      

      Découvrir d'autres rirekûs 24 07 2010

     

     

     

     

      

    « Vu à Metz / Les audacieux...Mandala / Richesses d'amitiés, celles d'un mai soleil... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    8
    sumadrad
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:25

    à chacun ses rêves ....j'aime mieux les rêves bleu....tant pis pour les arbres....ils resteront de marbre....comme le vert des alpes.....polis au plomb plus besoin de nappe.............amitiés
    sumadrad

    7
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:00
    Marc de Metz

     

     

    Je les aime là où ils sont plantés depuis des millénaires…

    Je crois que chaque chose à une belle place dans la nature.

    @mitié de Metz, Marc.

    Bonne soirée l’ami.

     

    6
    Mercredi 11 Août 2010 à 13:37
    Marc de Metz

     

     

    Je sais pour en avoir parlé avec les arbres qu’eux ne le trouvent pas du tout amusant. Merci de ta visite, merci de l’avoir signée avec ce très agréable commentaire. @micalement, Marc de Metz. Bonne semaine.

    5
    Samedi 7 Août 2010 à 18:19
    reinettebien résumé

    je découvre.

    ton rirekü est amusant. peut-être pas pour les arbres s'ils rêvent d'être nuages.

    bisous et bonne soirée.

    4
    Lundi 2 Août 2010 à 17:08
    Marc de Metz

     

     

    Encore un fantastique progrès de ta part…

    En effet, ce rirekû est simplement parfait !

    Et je te confie même qu’il me fait bien rire.

    Te voici « rirehûrienne » et je t’en félicite car c’est très réussi.

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    Bonne fin de journée à toi.

     

    3
    Lundi 2 Août 2010 à 16:58
    Chronique

    Bonjour Marc

    j'y vais sur la pointe des pieds

    En réponse à ton rireku

    Vanité d'arbre que de se prendre pour un plumeau

    Car Ciel Ces moutons là !!

    Ne seront jamais à épouster

     

    Gros bisous

    Chronique

     

    2
    Lundi 2 Août 2010 à 14:52
    Marc de Metz

     

     

    J’ai vraiment apprécié lorsqu’il faisait si chaud, la fraîcheur  extraordinaire de leur ombrage ! Heureusement qu’ils sont prisonniers de la terre. Bonne fin de journée, @mitié de Metz, Marc.

    1
    Dimanche 1er Août 2010 à 11:48

    Bonjour marc

    Leurs colères, nous protègent!

    Bonne journée

    @mitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :