• Un mot pour me raconter : Intolérance...

     

    Avec-ce-mot-26-09-2009.jpg

     

     

     

     

    Adolescent, la vie m’a imposé cette alternative :

    m’aimer ou me détester parmi les hommes !

    M’y détester a été suicidaire !

    Alors, j’ai appris à m’y tolérer !

    Depuis, ma tolérance y est mise à rude épreuve :

    l’intolérance m’y est imposée !

    Je déteste les intolérants !

     

    Marc de Metz.

     

     

     

      




     

     

    « Haïku : Magie des reflets...Vivre en Moselle / Hombourg-Haut... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    16
    Mireille Vayeur
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:07
    Mireille Vayeur

    bonjour Marc,

    Pour moi,l'intolérance c'est refuser les différences  et pourtant,qu'est-ce que la normalité ? Le monde est tellement beau ,chacun (ne) y a sa place !

    Ma grand-mère,vivant dans un tout petit village de Moselle,disait toujours : "Bien faire et laisser dire".

    J'essaie de l'appliquer au quotidien.

    Bonne journée, bien amicalement                 Mireille

    15
    Vendredi 19 Août 2011 à 20:07
    Marc de Metz

     

     

    Encore plus après tes mots là chaleureux : je déteste les intolérants !

    Ils sont hideux et assassinent la paix dans les familles, dans les villes et villages et dans le Monde entier ! Merci Sumadrad. @mitié de Metz, bonne soirée à toi.

     

    14
    Jeudi 18 Août 2011 à 07:54

    je dis ce que je pense
    je pense ce que je dis
    je dis ce que j'écris
    je fais ce que j'écris
    c'est la tolérance des écrits dis ,fais,pensés,réalisés

    sumadrad

    13
    Mardi 16 Août 2011 à 20:05
    Marc de Metz

     

     

    Bonsoir ami. J’espère que très vite tu ne ressentiras plus ces désagréments. Ici aussi il fait lourd ce soir mais n’allons pas nous plaindre car nous étions en automne depuis le début août ! La petite va bien, nous sommes très contents de notre séjour mais heureux d’être rentrés à Metz car le beau temps va être là de la partie.

    Bonne soirée C., puisse la nuit dissiper ce que tu ressens là après l’enlèvement de ton système… @mitié de Metz, Marc. @ demain, je t’appellerai…

     

    12
    Mardi 16 Août 2011 à 17:10

    merci ami.....suis arrivé il y a un moment de l'hopital...on m'a enlevé la méche ....suis un peu vaseux....mais çà va....merci d'avoir ramené la petite avec toi...ravi de savoir que vous êtes arrivés en chaleur estivale ....ici je créve de  chaud ...la fournaise...c'est brutal....
    amitiés à vous trois
    sumadrad.c b

    11
    Mardi 16 Août 2011 à 17:02
    Marc de Metz

     

     

    Nous avons quitté Vesoul, Galatée et ses enfants à 13h55 et avons passé la porte de l’appartement à 16h20. Tout c’est bien passé, en plus et enfin sous le soleil et il fait chaud dans l’Est. Juste pour te dire cela l’ami, puis je reprendrai ensuite mes réponses à vos commentaires, dont les tiens. Bonne fin de journée C… @mitié de Metz, Marc.

    J'ai bien entendu... ramené la petite avec moi..

    10
    Mardi 16 Août 2011 à 11:36

    la tolérance commence par soi même ....mais il faut en avoir beaucoup pour vivre surtout de celle que les autres n'ont pas à commencer par sa propre famille....et la cruauté naturelle qu'ils dispensent....mais je préfére m'arrêter là ...l'écrire me fait déjà mal de cette intolérance dont je connais que trop la valeur.....amitiés à toi ami marc.....bon retour....bonne route...mes pensées t'accompagnent (vous accompagnent)....
    sumadrad.c b 

    9
    Samedi 8 Janvier 2011 à 10:51
    Marc de Metz

     

     

    Peut-être aussi n’être surtout envers les autres qu’aussi exigeant qu’on ne l’est toutes et tous envers soi ! Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc. Bonne journée Fanfan.

    8
    Vendredi 7 Janvier 2011 à 21:44
    fanfan

    il faut de la sagesse et de la générosité pour être tolérant

    Je t'embrasse

    7
    Mercredi 21 Juillet 2010 à 15:23
    Marc de Metz

     

     

    J’aime l’idée que dans quelques familles tout s’y passe « bien »…

    Je vais avoir retenu de cette vie que le pire s’y sera passé dans ma famille !

    Mais je suis maintenant de l’autre côté de ces mauvaises surprises…

    Je m’y trouve en définitif bien moins mal loti que lorsque je voulais une famille.

    @micalement, Marc de Metz.

    Bonne journée à toi.

     

    6
    Mercredi 21 Juillet 2010 à 11:41
    Plume Libre

    C'est pourtant pas si compliqué de faire preuve d'un peu de tolérance^^

    Mais tu as raison, je ne suis pas sûre qu'on puisse trouver une famille où tous les membres se traitent avec tolérance (petits meurtres en famille^^)

    5
    Mardi 20 Juillet 2010 à 17:13
    Marc de Metz

     

     

    Dans ma propre famille, comme dans tant de famille : il n’y a pas cette paix et cette tolérance indispensable à l’humanité… c’est alors une utopie (très belle autant que légitime) que de souhaiter cela pour le Monde. Bonne fin de journée, @micalement, Marc de Metz-la-Bouillante.

    4
    Mardi 20 Juillet 2010 à 12:04
    Plume Libre

    La tolérance est, en société, nécessaire et ce, même face à des intolérants...

    Dur, dur, n'est-ce-pas ?

    Lol, un monde parfait serait celui sans intolérance, sans discrimination, un monde paix mais surtout un monde en paix avec lui même^^

    Bonne journée !

    Plume Libre

    3
    Mardi 20 Juillet 2010 à 07:34
    Marc de Metz

     

     

    Etrange cette vie, la mienne, dans laquelle l’intolérance n’a été le fait que de mes deux parents , imposée à partir du moment où j’ai eu 14 ans, puis ensuite et depuis des années de la part de mes deux enfants-filles  adultes déclarée lorsque chacune aura eu l’âge de 26 ans ? Vivre de l’autre côté de cette intolérance depuis douze ans, y avoir survécu, me permet de parler de l’intolérance, la pire car celle infligée dans sa famille… Merci de ce commentaire solidaire, @mitié d’ici, Marc. Bonne semaine Mireille.

    2
    Lundi 19 Juillet 2010 à 19:43
    Marc de Metz

     

     

    Je peux te confier Covix, que dans mon cas ces cicatrices existent au propre comme au figuré… Elles me racontent tous les jours ce qui m’est arrivé et ce que je peux devoir à l’intolérance. La plus odieuse des intolérances, je ne l’ai subie que de la part de mes parents et ensuite de mes deux filles… Là, depuis, je suis blindé ! Bonne soirée à toi. @mitié de Metz, Marc.

    1
    Lundi 19 Juillet 2010 à 14:46

    Bonjour marc,

    intolérences et Injustices sont des plaies pour l'homme qui laissent beaucoup de cicatrices.

    Amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :