• Un chantier jamais à l'identique...






    Pas à pas dans le besoin de construire

    Construire tous les jours ma vie

    Y trouver indispensables matériaux

    Matériaux pour la rendre plus solide

    Solide assez pour mieux résister

    Résister aux fissures inévitables

    Inévitables atteintes corrosives

    Corrosives conséquences

    Conséquences blessantes

    Blessante et menaçantes

    Menaçantes pour moi

    Moi je rénove et je refais

    Refais sans accepter l’identique

    L’identique est ennemi de mon chantier

    Chantier d’une vie construite pas à pas…


























     

     


     



    « Le Snowhall d'Amnéville-lès-Thermes en Moselle...Mandala / Richesses d'amitiés pour septembre... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 15:42
    Marc de Metz

    Mon enfance a été bercée par les récits de ma famille qui a vécu beaucoup hors de France (Chine, Maroc, Vietnam, Laos avant que je naisse. Je suis né en Nouvelle Calédonie, j’ai vécu en Algérie et en Martinique alors j’ai une passion pour ce Monde au-delà des toits de France. J’ai besoin de rêver, de créer et de laisser libre cours à mon imagination. Merci pour ce commentaire qui me fait lui aussi plaisir. @micalement, Marc de Metz. Bonne soirée à toi.

    11
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 14:54
    anni
    un beau talent pour dénicher les détails ,les mettre en  perspective , jouer avec  les couleurs  ; un coup de baguette magique et nous voilà transportés dans la dimension des mots qui parlent si bien à notre imaginaire ....
    10
    Mardi 3 Novembre 2009 à 17:56
    Marc de Metz

    La totalité de ton commentaire me fait plaisir et me touche beaucoup.

    J’aime, je crois me dévoiler dans ce genre là.

    Quelques photos qui m’inspirent des mots qui alors peuvent me raconter…

    Je t’embrasse, bonne soirée à toi, @mitié du centre ville, Marc.

    9
    Mardi 3 Novembre 2009 à 16:59
    Marc de Metz

    Je suis toujours très ému de trouver dans tes mots une si belle résonnance aux miens. Une fois de plus tu me permets d’être certain que nous pensons souvent les mêmes choses sur les mêmes sujets. Merci Aubert59 de prendre le temps de partager avec moi. Cela m’est très précieux. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    8
    Mardi 3 Novembre 2009 à 16:37
    Marc de Metz

    Il est préférable que ce soient mes pieds qui passent leur temps dans le chantier de ma vie… Très belle observation mon amie. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc. Bonne fin de journée Eva. @ bientôt.

    7
    Mardi 3 Novembre 2009 à 16:19
    Marc de Metz

    C’est une vie entière à organiser tout ce chantier, il est perpétuel, en effet Loic.

    J’ai choisi de m’y consacrer sans jamais le faire à l’identique.

    Ce ne serait que perdre mon temps d’oser trouver à cela de l’intérêt…

    Merci pour ces mots qui sonnent si justes pour moi et je l’ai écrit je crois.

    @mitié de Metz, Marc.

    6
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:56
    Marc de Metz

    Je peux me considérer dans une certaine mélancolie…

    Ce peut n’être qu’une fatigue passagère aussi…

    Il est vrai que je ne peux pas le nier dans ces mots.

    Merci mon amie de ce commentaire, merci de comprendre aussi.

    Je t’embrasse Domajj, @mitié de Metz, Marc.

    5
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 23:30
    fabienne
    oui, super chouette l'ensemble des mots sur ces photos géniales. La construction  laisse deviner un architecte de talent, aussi bien pour construire sa vie que pour écrire ou prendre des photos.
    4
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 22:52
    aubert59
    de jolis pieds  et des chaussures bien brillantes comme les rues de Metz le sont... je blague il faut bien de temps en temps.
    eh oui la vie ce n'est qu'une éternelle reconstruction de soi, et il faut choisir des chemins différents si on ne veut pas retomber dans un piège, dans de mauvaises aventures et là on remarque seul on ne peut rien qu'on a toujours d'un ami, d'un confident et aussi des moments de solitude, des lieux où l'on peut se ressourcer tels la nature, une église, des chemins qui nous mèeront vers d'autres destinées en espérant qu'elles soient toujours plus heureuses que les passées et plus simples à vivre avec moins d'épreuves de souffrance, de peine.
    on espère toujours à un idéeal de vie plus gaie en quelque sorte mais où se trouve le véritable bonheur ? Il faut oser, franchir des ponts ce que je crains
    bises 
    3
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 19:47
    tiens!
    on dirait les pieds de marc
    2
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 16:13
    Loic

    Construire c’est une vie à brasser des matériaux humains, dans les rencontres, dans les amitiés, dans les amours. Toute une vie… Oui. Amitiés. Loic

    1
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 15:44
    Domajj
    Bonjours Marc,

    Beau texte, un peu mélancolique, comme mon humeur en novembre... et il me semblerait que tu sois comme moi... et j'ai apprécié tes photos, de nouveau décalées, juste comme j'aime... c'est super chouette...
    Bon après-midi et @ très vite.
    Je t'embrasse très fort, Marc, mon ami.
    Amitié de terres de Champagne

    Domajj
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :