• Seul au village...

     




    Passant ne me demande pas qui je suis
    Parfois je pense que j’ai pu être jardinier
    Parfois je pense que j’ai pu être facteur
    Souvent je ne pense rien et j'attends
     
    Ne me demande pas ce que je fais seul ici
    Parfois je pense que j’attends quelqu’un d’aimable
    Parfois je pense que j’attends d’être emmené ailleurs
    Souvent je ne pense rien et j'attends
     
    Demande-moi ce que je souhaite
    Parfois j’ai envie de rentrer dans la maison
    Parfois j’ai envie de me lever et de partir
    Souvent je ne pense rien et j’attends
     
    Demande-moi comment m’aider
    Parfois j’ai envie d’être mis debout pour marcher
    Parfois j’ai envie d’être allongé pour dormir
    Souvent je n'ai envie de rien et j’attends
     
    Si tu le veux bien écoute ce que j’ai à dire
    Parfois je déteste être assis tout seul
    Parfois j’aime croiser le moindre regard
    Souvent je suis déçu et je pleure alors
     
    Si tu le veux bien entre dans la maison
    Parfois j’y suis invité lorsqu’il pleut fort
    Parfois j’y suis invité par les enfants
    Si tu le veux bien dit-leur que je suis là
     
    Dit-leur que je suis trop assis
    Dit-leur que je suis trop invisible
    Dit-leur que je suis trop seul
    Dit-leur que je les attends


    Photo prise par Bernard.

     
     


    « Metz / Le plan d'eau 3/3 (quelques activités)...Metz / L'évêché et l'église Sainte-Glossinde... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    13
    Samedi 29 Juin 2013 à 21:31

    Jolie photo, joli texte ! Bisous

    12
    Jeudi 27 Juin 2013 à 01:06

    Trés jolie photo, et magnifique poème. J'aime beaucoup, merci à vous deux.

    Gros bisous de Bilounette

     

    11
    Yvonne Anne
    Mercredi 26 Juin 2013 à 20:45

    L'épouvantail de Bernard esquisse un sourire, semble apporter des fleurs.....Sans doute a-t-il trouvé du réconfort, dans cette maison?....Bel espoir, malgré, parfois, la dureté de l'existence !

    La solitude est vraiment l'un des grands maux de notre société...Elle touche toutes les tranches d'âge...Aussi un sourire,... un mot....., un moment d'accompagnement ......peuvent apporter de la chaleur dans le coeur d'une personne rencontrée!

    Belle soirée à vous deux.

    10
    Mercredi 26 Juin 2013 à 14:54

    Ah, quelle destinée tout de même !

    @.

    9
    marielle du Berry Profil de marielle du Berry
    Mercredi 26 Juin 2013 à 14:49

    Excuse- moi pour cette horrible faute d'orthographe. Je l'ai vu trop tard...

    Marielle.

    8
    Mercredi 26 Juin 2013 à 14:35

    Bonjour Marc une belle façon de parler de la solitude avec ce poème.

    Bernard a fait une belle photo de ce pantin.

    bon mercredi a vous deux monique

    7
    Mercredi 26 Juin 2013 à 11:55

    j' en mettrai bien un sur mon balcon pour faire peur aux pigeons

    à moins que ce ne soit lui qui aura peur des pigeons!!!

    6
    marielle du Berry Profil de marielle du Berry
    Mercredi 26 Juin 2013 à 10:50

    Bonjour cher Marc.

    Merveilleux poème  sur la solitude...

    et comme tu sais observé et détortiqué les gens...avec ton coeur....

    merci à toi, si vous n'étiez pas là tous....je ressemblerais à ce manequin...

    Merci  à Bernard aussi  qui l'a si bien photografier...il est beau malgré tout...

     Je vous embrasse tous les deux, le soleil s'est montré ce matin ....avec ses 10°!!

    Amitié du Berry.

    Marielle

    5
    mistigris34 Profil de mistigris34
    Mercredi 26 Juin 2013 à 10:35

    jolis poèmes et hélas çà arrive trop souvent ces personnes seules, où est donc la solidarité et l'amitié "d'avant"...?

    très belle illustration et merci de penser à eux !

    MIAOU !!!!

    4
    TSiram Profil de TSiram
    Mercredi 26 Juin 2013 à 09:19

    Des champs et jardins
    vont t'acceuillir en ami,
    Pose mannequin.

    26 juin 2013
    Moki de T. Siram

    3
    Mercredi 26 Juin 2013 à 08:35

    Merci à vous deux pour ce poème-photo sur la solitude.

    Qu'ajouter d'autre ? tellement de personnes sont ainsi dans une grande solitude, à attendre qu'il se passe "encore" un petit quelque chose, une surprise, un enfant, un ami ... des mots qui pausent questions, qui font réfléchir ...

    A bientôt et très bonne journée à vous deux

    Bises de l'Amiénoise

    Anniclick

    2
    Mercredi 26 Juin 2013 à 07:15

    Joli poème sur la solitude, et combien de solitudes sont cachés? 

    amicalement

    Claude

    1
    Mercredi 26 Juin 2013 à 07:13

    Dans mes Vosges natale, on fait ce genre de personnage que l'on pend devant la maison d'une personne, le personnage est à son image et on y inscrit des anecdotes qui permettent de l'idenfier, et à carnaval, on va décrocher le manequin et on le brule, le pendu aura prit soin de préparer à boire pour tous les joyeux lurons qui l'auront mis au pilori, il sera tranquile l'année suivante et pourra à son tour participer à sa vengeance, tout ceci anime les villages pendant le période de carnaval

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :