• Senryû : Face à face...






    Sur une photo prise à Metz

    Un senryû

    Mots

    En suite sage

    Mots

    Pour être lus












    « La Moselle / Terre de beautés...Une virée à Remich au Luxembourg / 1... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    24
    Mercredi 23 Juin 2010 à 07:25
    Marc de Metz

     

     

    Le méchant Marc de Metz…

    23
    Mardi 22 Juin 2010 à 20:09
    Chronique

    "méchant"

    22
    Mardi 22 Juin 2010 à 20:06
    Marc de Metz

     

     

    Fais comme moi : sors en…

    C’est facile dès lors que personne ne fait que parler de… ou de…

    Oui, c’est alors et enfin si facile.

    C’est aussi très agréable à ressentir.

    Je suis moi en mode là allégresse…

    Grâce à toi.

    Désolé que ce mode te mette toi en mode détresse.

    Je t’embrasse, bonne soirée, Marc de Metz.

     

    21
    Mardi 22 Juin 2010 à 19:22
    Chronique

    Saches tout de même que je suis en mode "détresse" Sniff.. Sniff

    20
    Mardi 22 Juin 2010 à 18:53
    Marc de Metz

     

     

    Moi Marc de Metz déclare en être ravi…

    Je devine que ce sera dur pour toi…

    Je suis là bouleversé d’être enfin entendu.

    Le soleil brille, j’ai le cœur en liesse.

    Merci amie de l’Ouest.

    Je t’embrasse.

    Bonne soirée.

    @mitié.

    Marc de Metz.

     

    19
    Mardi 22 Juin 2010 à 18:14
    Chronique

    Qu'il en soit fait ainsi Monsieur Marc de Metz........ je n'en parlerai plus dans mes commentaires........Bonsoir Monsieur Marc de Metz

    18
    Mardi 22 Juin 2010 à 18:09
    Marc de Metz

     

     

    Justement !

    D’aucune il me serait agréable que tu me parles...

    Marc de Metz.

    Je t'embrasse, un peu.

     

     

    17
    Mardi 22 Juin 2010 à 17:35
    Chronique

    Oui j'ai parlé de tes autres joues ..... pourquoi

    16
    Mardi 22 Juin 2010 à 17:31
    Marc de Metz

     

     

    Relis alors ton commentaire…

    Souviens toi aussi de mes recommandations…

    Je sais que tu sais de quoi là je parle car nous en avons parlé.

    Oui, relis ton commentaire…

    Je t’embrasse.

    Bonne soirée et @ demain pour une prochaine réponse.

     

    15
    Mardi 22 Juin 2010 à 17:20
    Chronique

    j'ai été gentille pourtant ????

    14
    Mardi 22 Juin 2010 à 17:14
    Marc de Metz

     

     

    Je renonce…

    Marc de Metz.

    Alias Jean Hélatrèsmar…

    Bonnes soirées pour les vingt ans à venir.

     

    13
    Mardi 22 Juin 2010 à 14:08
    Chronique

    Bonjour Marc de l'Est

    Pour me faire pardonner...... je t'embrasse tendrement sur tes douces et petites joues...... Euh !!!  Non pas celles-là !!!! ......

    La fille de l'Ouest qui pense bien à toi

    Chronique

    12
    Mardi 22 Juin 2010 à 13:56
    Marc de Metz

     

     

    Bonjour Chronique de l’Ouest.

    Tes mots sont toujours beaux au départ et à l’arrivée.

    Infernal que de lire sous eux de nouvelles « méchanteries » sur ces souvenirs de tes nuits messines… IL est bien vrai que les glisser dans tes mots : c’est adorable.

    Je t’embrasse, @mitié de Metz et sans rancune…

    Pour le moment.

    Provisoirement.

    Marc.

     

     

    11
    Lundi 21 Juin 2010 à 19:53
    Chronique

    Bonsoir Marc de Metz

    En réponse à ton petit senryû

     

    L'esprit en contemplation

    Un homme sonde

    les reflets de son âme

     

    Pas de Fête de la Musique...... je suis certaine que si j'étais à Metz j'aurais droit à ma petite symphonie de nuit ..... je sais je suis adorable...

    Pour moi ce soir c'est direct dodo

    Gros bisous Marc de Metz

    Chronique

     

     

    10
    Dimanche 14 Juin 2009 à 17:41
    Marc de Metz

    Je suis vraiment désolé d’apprendre que toi aussi tu puisses être passée par l’épreuve terrible qu’est une dépression. J’ai vécu durant dix-huit ans dans cet état et j’en garde une considérable quantité de très mauvais souvenirs… Mais je suis absolument touché que ce senryû puisse te toucher et là je découvre vraiment ce qui peut t’avoir permis de comprendre ce que j’ai taché de dire en 17 syllabes. Je n’ai rien, rien oublié de mes souffrances et je me sais être capable d’en parler là sans plus être accablé de tristesse car j’en suis sorti, je crois…, depuis l’année 2000. Je t’embrasse Déborah, @mitié d’ici, de Metz, Marc. Bonne fin de journée à toi.  

    9
    Dimanche 14 Juin 2009 à 15:58
    Déborah
    Bonjour Marc,

    Ce senryu me touche énormément par la tristesse immense ou devrais-je dire plutôt la détresse psychologique qu'il véhicule. L'image éclaire en miroir la puissance des mots et vice versa... magie du senryu.. Ayant connu récemment une dépression, dont je me remets petit à petit, ce senryu me parle beaucoup... Regard se noyant dans l'eau, fuite vers l'avant, appel du gouffre et néanmoins désir de lutter, de s'empêcher de se noyer en prenant coûte que coûte une bonne bouffée d'oxygène entre deux tasses... Un senryu trés émouvant. Merci pour ce trés bel écrit Marc.
    Mes amitiés. Bonne fin de week-end
    Bisous
    Déborah
    8
    Mercredi 15 Avril 2009 à 18:42
    Marc de Metz

    L’homme accompli devient sage

    Lorsque de son passé il tourne la page

    L’homme peut mettre sa vie en étage

    Et n’en réserver aucun à sa rage

     

    Tes mots sont très beaux, ils me touchent.

    Je te souhaite une très douce soirée mon amie.

    @ bientôt, je t’embrasse.

    7
    Mercredi 15 Avril 2009 à 13:24
    ev48
    l' homme respire
    la rivière emporte
    l' homme médite
    l' homme apprécie
    l' instant présent
    fi des pleurs
    fi des malheurs
    l' homme tourne la page
    l' homme est heureux

    6
    Vendredi 29 Août 2008 à 10:49
    Marc de Metz

    Tu as totalement raison : on y arrive ! Je suis le plus doué ascensionniste de gouffre de désespérance. Ce fut long, je devais être tombée dans la pire fosse de détresse… J’ai capté cette photo aujourd’hui et je lui ai simplement mis mes souvenirs de cette époque troublée et même mortelle… Merci, amicalement, Marc.

    5
    Vendredi 29 Août 2008 à 10:32
    Marc de Metz

    J’espère alors qu’en cela il y réussira comme bon nombre parmi ceux qui souffrent mais qui garde pour leur vie un espoir d’aller mieux dans leurs tripes et aussi dans leur cœur. Je le lui souhaite Violette. Je t’embrasse, Marc.

    4
    Vendredi 29 Août 2008 à 10:20
    Marc de Metz

    Je le lui souhaite. Mais il lui faudra alors avoir toujours su qu’au bout de la nuit la plus noire il y a de la lumière et que cette lumière est accessible même au plus abimés par la vie. Il est parfois difficile d’imaginer que cœur en nuit peut vivre ensuite en lumière… Amicalement , Marc.

     

    3
    Jeudi 28 Août 2008 à 20:48
    Les mots tristes me font de la peine. 'Maintenant, il serait temps qu'il remonte'. Doucement, on y arrive.
    Beau Seryu, plein de profondeur. Amitiés
    2
    Jeudi 28 Août 2008 à 19:27
    loic-emmanuel
    Mais peut-être qu'au fond de lui, il trouvera un soleil qui lui rendra le sourire !
    Pourquoi pas.
    Amicalement Loic
    1
    Jeudi 28 Août 2008 à 19:03
    Violette

    Un triste senryu... espère que l'homme sortira de l'abîme... Bises. Violette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :