• Senryû : Elégance blanche...






    Sur une photo
    Prise à Metz en hiver
    Un senryû  

    Mots

    En suite sage

    Mots

    Pour être lus
     












    « L'église Sainte Ségolène de Metz...Janvier la nature propose je dispose... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    Mardi 2 Février 2010 à 20:31
    Marc de Metz

    Je vais être prudent puisque je conviens dans ma réponse à ton e-mail que nos commentaires sont lus ! Bien entendu qu’ils le sont… je crois, je sais que je te taquinais en affirmant le contraire… j’aime être démoniaque (et toc là je suis encore en train de saboter ce qui peut être ma bonne réputation ici)… J’en assume le risque ! Bonne nuit, je t’embrasse, Marc.

    11
    Mardi 2 Février 2010 à 19:53
    chronique

    jE t'ai envoyé un mail au sujet de mon précédent commentaires et un autre au sujet des autres commentaires......... tu devrais le lire.

    10
    Mardi 2 Février 2010 à 19:23
    Marc de Metz

    Je te laisse l’entière responsabilité de ces mots là !

    Je me contente de les apprécier et d’en être touché…

    Heureusement que personne ne lit les commentaires des autres…

    Sauf moi !

    Merci, je t’embrasse, @mitié de Metz, bonne soirée, douce soirée à toi.

    Marc de Metz.

    9
    Mardi 2 Février 2010 à 19:16
    chronique
    Je t'aime Marc de Metz........ et ce je t'aime là n'a rien à voir avec celui qu'on dit par habitude ou entre deux portes.
    8
    Mardi 2 Février 2010 à 19:09
    Marc de Metz

    Oui, bien entendu qu’il y a des règles…

    Tes mots sont déjà magnifiques…

    Ils ne respectent pas les « règles »…

     

    Saupoudrés de sucre glace =             7 syllabes

    ils jouent aux élégants = 6 syllabes

    en faisant révérence = 6 syllabes

     

    = 19 syllabes il n’en faut que 17 !

     

    Voici un lien vers ces quelques règles.

     

    La base c’est de comprendre comment fonctionne un haïku.

     

    Sous la forme d’un haïku : 17 syllabes

     

    Te savoir vouloir         (5 syllabes)

    Me fait amie te donner            (7 syllabes)

    Règles pour écrire      (5 syllabes)

     

    Par ce lien tu devrais en savoir plus…

    Haïku : quelques unes de ses règles...

     

    Il y a aussi les senryûs

    Sous la forme d’un senryû : 17 syllabes

     

    Te savoir vouloir         (5 syllabes)

    Me fait amie te donner pour écrire     (10 syllabes)

    Règles             (2 syllabes)

     

    Même façon de compter les syllabes et décrire que pour les haïkus.

    Seule différences, tu répartis les 17 syllabes à ta convenance mais obligatoirement sur trois lignes…

     

    Il y a encore les quinzkûs…

    Quinzkû : Aujourd'hui...

     

    Sous la forme d’un quinzkû : 15 syllabes

     

    Te savoir vouloir (5 syllabes)

    Me fait te donner (5 syllabes)

    Règles pour écrire (5 syllabes)

     

    Je t’embrasse, @mitié de Metz et là… de très autres beaux mots… Marc de Metz.

    7
    Mardi 2 Février 2010 à 16:17
    chronique

    A tes mots.... une suite de mots

    Saupoudrés de sucre glace
    ils jouent aux élégants
    en faisant révérence


    PS : Y a-t-il un règle pour ce type de texte.

    Je t'embrasse tendrement Mon Ami des mots.

    6
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 20:05
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    5
    Vendredi 6 Février 2009 à 09:40
    L'hirondelle
    Pfff...Et si ça se trouve, l'an prochain, quand je serai là bas, y'aura pas de neige...
    4
    Jeudi 5 Février 2009 à 19:35
    Marc de Metz

    Cadeau quelque peu « chahuté amicalement » puisque il m’a terriblement touché. Merci pour ces mots là ici et ceux là-bas chez toi, tous très beaux et très très agréables à lire… Je t’embrasse, Marc.

    3
    Jeudi 5 Février 2009 à 11:18
    Violette La dame Mau
    Blanc toujours élégant
    ajouté au noir désarmant
    mais visage souriant
    dans mauve éclatant
    Avec ami charmant

    cadeau expliqué sur blog en référence

    Bisous
    Violette
    2
    Mercredi 4 Février 2009 à 12:49
    Marc de Metz

    Quelques mots qui en disent beaucoup.

    Des mots qui me touchent beaucoup.

    Des mots qui me font plaisir.

    Bonne journée Loic, Metz est sous le soleil.

    @mitié, Marc.

    1
    Mardi 3 Février 2009 à 22:44
    Arlette
    Les branches s'inclinent
    Cédent parfois
    Et là nos coeurs sont en émoi !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :