• Quinzkû : L'arbre blanc...




    Juste quelques mots sur une photo

    Des mots pour traduire des émotions

    Sur une photo en harmonie avec ces mots

    Un quinzkû s’écrit toujours avec le cœur




    Abre blanc 13 12 2009




    Le quinzkû est une variante de l’haïku et du senryû japonais.

    C’est un petit texte poétique écrit avec le cœur.

    Un quinzkû ne doit pas dépasser quinze syllabes.

    Il est toujours écrit sur trois lignes.

    Chaque ligne se lit en cinq syllabes.

    Il décrit des émotions heureuses ou malheureuses.

    Un quinzkû ne s’écrit pas en vers.

     

     

     







    « Si Melchior Gaspard et Balthazar devaient être en retard...Senryû : Janvier... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    14
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:56
    gavroche
    les enfants ont le coeur pur comme la couleur blanche de ton sapin
    nous savons mais sommes impuissants qu'il y aura des enfants
    malheureux
    je te souhaite un bon dimanche
    13
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 20:35
    Marc de Metz

    Ce soir, c’est celui du dimanche 20 décembre 2009.

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Fonction que je n’avais jamais pensé à utiliser…

    J’ai découvert que j’avais des centaines de commentaires sans réponse !

    J’ai pu, en utilisant un « copier-coller » répondre à chacun.

    J’ai décidé de le faire autant par amitié que par correction envers chacun de vous.

    Là, je trouve des commentaires de décembre eux aussi laissés sans réponse.

    Je me trouve « impardonnable » que celui-ci, le tien, fasse partie de ces oubliés

    En te remerciant de me l’avoir laissé, je t’envoie cette réponse « spéciale ».

    Pardon qu’elle soit si tardive et pardon pour sa forme.

    Heureusement que je sais depuis lui avoir répondu à des centaines d’autres : ouf !

    @micalement, Marc de Metz.

    Bonne soirée, très belles et joyeuses fêtes de Noël.

    12
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 20:34
    Marc de Metz

    Ce soir, c’est celui du dimanche 20 décembre 2009.

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Fonction que je n’avais jamais pensé à utiliser…

    J’ai découvert que j’avais des centaines de commentaires sans réponse !

    J’ai pu, en utilisant un « copier-coller » répondre à chacun.

    J’ai décidé de le faire autant par amitié que par correction envers chacun de vous.

    Là, je trouve des commentaires de décembre eux aussi laissés sans réponse.

    Je me trouve « impardonnable » que celui-ci, le tien, fasse partie de ces oubliés

    En te remerciant de me l’avoir laissé, je t’envoie cette réponse « spéciale ».

    Pardon qu’elle soit si tardive et pardon pour sa forme.

    Heureusement que je sais depuis lui avoir répondu à des centaines d’autres : ouf !

    @micalement, Marc de Metz.

    Bonne soirée, très belles et joyeuses fêtes de Noël.

    11
    Samedi 19 Décembre 2009 à 19:00
    Marc de Metz

    Merci pour ce commentaire qui me fait plaisir.

    J’ai vu sur ton blog, en suivant ce lien, que tu aimes aussi les arbres.

    Je les considère comme magiques.

    @micalement, Marc de Metz. Bonne soirée.

    10
    Samedi 19 Décembre 2009 à 16:14
    Russalka
    Délicieuse page...
    Pour vous

    http://www.vlamarlere.com/article-20767523.html
    9
    Lundi 14 Décembre 2009 à 23:44
    Marc de Metz

    Je connais, je le crois, bien ces règles que tu énonces là, elles sont exactes…

    Il est impossible d’avoir la même rigueur qu’en japonais…

    Il nous est alors accordé en français ces petits arrangements poétiques…

    Ce que laure dit : c’est que le bon décompte de syllabes ne fait pas forcément la beauté du texte…  Laure recommande de compter les syllabes comme ont les lit à haute voix, pour être proche du « bon décompte »…

    Bonne nuit, je t’embrasse très fort.

    @mitié de Metz, Marc.

    8
    Lundi 14 Décembre 2009 à 19:21
    Violette dame mauve

    Ta prof de français a oublié un détail :  lorsque la voyelle e se trouve devant une consonne du mot suivant on la prononce donc que j'accroche les rêves comporte 6 syllabes.... Et je suis sûre de ce que je dis...
    Mais qu'importe... Le quinzku est beau...
    Bisous
    Et bonjour à Laure qui doit être ce prof...
    Bonne fin de soirée
    Violette

    7
    Lundi 14 Décembre 2009 à 18:49
    Marc de Metz

    Bonsoir Violette.

    Un quinzkû est un « quinze syllabes » réparties sur 3 lignes de 5.

    Voici comment je compte les syllabes…

     

    C’est  à  lar  bre  blanc

        1     2   3     4        5

    Que  j’a  ccroche  les  rêves

        6     7       8            9      10

    Des  en  fants  du  Monde

      11   12    13     14      15

     

    J’en trouve alors 15…

     

    D’après une amie Prof de lettres :

    pour les senryûs

    pour les haïkus

    le décompte des syllabes se fait en français : phonétiquement.

    J’applique cette règle aux quinzkûs…

     

    Je t’embrasse très fort Violette, bonne soirée à toi, à vous.

    Marc de Metz

    6
    Lundi 14 Décembre 2009 à 17:25
    Violette dame mauve

    Un quinzku fantaisiste au niveau des syllabes! Mais le quinzku est déja une fantaisie!
    Bonne fin de journée cher ami
    je t'embrasse
    Violette

    5
    Lundi 14 Décembre 2009 à 10:45
    Loic

    Et, aujourd’hui, il l’est l’arbre. Blanc de flocons bien réels ! Amitiés. Loic

    4
    Dimanche 13 Décembre 2009 à 19:34
    Domajj
    Bonsoir Marc,

    Ton quinzkû est formidable et je suis complètement et irrémédiablement d'accord avec toi... moi aussi, je le dédierais aux enfants du monde pour
    Noël. J'allais justement faire un quinzkû sur le même thème...
    Tu me manques Marc, je t'appelerai demain... Je pense fort à toi.
    Je t'embrasse très fort, Marc. @ très vite dans nos mots.
    Amitié de terres de Champagne.

    Do, Dom, Domi, Dominique, Domajj
    Ta Dame Coquelicot.
    3
    Dimanche 13 Décembre 2009 à 18:11
    Marc de Metz

    Je suis comme toi impuissant  lorsque que confronté à toute cette misère que je côtoie dans ma ville ici. Je veux et je peux en parler, c’est mon « minimum »… Je t’embrasse, merci de ce commentaire solidaire pour les enfants de France et du Monde. @mitié de Metz, Marc.

    2
    Dimanche 13 Décembre 2009 à 17:57
    Marc de Metz

    Bonsoir Aubert59.

    J’accompagne ton vœu pour les enfants de France et de Monde.

    Puisse ce Noël mettre en parenthèse tout ce qui ne va pas dans leur vie.

    Je le souhaite de tout cœur. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    La neige tourne autour de Metz depuis ce matin : il fait froid !

    1
    Dimanche 13 Décembre 2009 à 09:04
    aubert59
    le blanc est la couleur de la pureté par excellence et accorcher tous les souhaits des enfants est une bonne idée car ils sont toute innocence ces petits et il y en a qui souffrent beaucoup trop d'aillers, que ce noel lui apporte tout de même un peu de baume au coeur tel est le voeu que l'on peut prodiguer
    bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :