• Quinzkû : Aujourd'hui...



    Juste quelques mots sur une photo

    Des mots pour traduire des émotions

    Sur une photo en harmonie avec ces mots

    Un quinzkû s’écrit toujours avec le cœur

    Ciel d'automne en Ardèche / Photo de Bernard...










    Le quinzkû est une variante de l’haïku et du senryû japonais.

    C’est un petit texte poétique écrit avec le cœur.

    Un quinzkû ne doit pas dépasser quinze syllabes.

    Il est toujours écrit sur trois lignes.

    Chaque ligne se lit en cinq syllabes.

    Il décrit des émotions heureuses ou malheureuses.

    Un quinzkû ne s’écrit pas en vers.

     

     

    Je dédie ce cinquième quinzkû à mon amie Domajj.

    Domajj est l'inspiratrice de cette forme d’écriture poétique.

    Mon amie m’a écrit un beau poème qu'en quinze syllabes.

    J’ai alors baptisé cette forme de poésie un « quinzkû »…









    « Art hors série à Metz / La vieille poignée de porte...Ailleurs / Balazuc... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    20
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:12
    gavroche
    belle photo et beau quinzku:dans l'incertitude du lendemain
    bon week-end
    19
    Mardi 11 Octobre 2011 à 19:16
    Marc de Metz

     

     

    Si tu devais en écrire, j’en serais ravi.

    Merci de ce commentaire là, il me fait sourire et il me touche.

    @micalement de Metz, Marc. Bonne soirée.

     

    18
    Mardi 11 Octobre 2011 à 18:08
    Denise Doderisse

    Grand merci pour ta réponse - Si j'en écris je les rangerai dans les poèmes courts avec mention " quinzkû", étant bien entendu précisé que la création du mot te revient...

    RE-bonne soirée

    Denise

    17
    Mardi 11 Octobre 2011 à 17:50
    Marc de Metz

     

     

    Bonsoir Denise, c’est dans cette catégorie que tu trouveras plus d’une centaine de mandalas et bien d’autres créations…

     

    Trafic de couleurs

     

    Je suis obligé de te répondre que le quinzkû n’a que cette origine : l’une de mes amies m’offre un premier haïku qu’elle écrit, me demande mon avis. Je lui dis qu’il est magnifique mais ne comprends que 15 syllabes au lieu des 17. Nous en rions et je lui propose d’inventer alors le quinzkû… ce mot est formé de « quinze et de kû en hommage au haïku et au senryû… Donc ce n’est « officiel » que sur ce blog car l’amie en question a depuis supprimé le sien. Merci de ton commentaire, @micalement, Marc de Metz.

     

     

    16
    Mardi 11 Octobre 2011 à 09:18
    Denise Doderisse

    Texte court -comme je les aime !-  le nom que tu donnes à ce poème est-il "officiel"? Merci de donner cette idée de poème en 15 syllabes...

    A dire vrai, j'explorais ton site pour trouver tes mandalas : mais je n'ai pas vu de rubrique....

    Amicalement

    Denise ( qui fait partie de ta communauté )

     

    15
    Vendredi 3 Septembre 2010 à 18:12
    Marc de Metz

     

     

    Une façon plus habituelle et populaire de dire la même chose :

    A chaque jour suffit sa peine !

    Et c’est bien entendu rempli de bon sens populaire, justement…

    Je t’embrasse Violette, @mitié de Metz, bonne soirée à vous deux.

    Marc.

     

    14
    Vendredi 3 Septembre 2010 à 09:08
    Violette Dame mauve

    Sages paroles en 15 syllabes. le passé n'est plus mais peut aider par les bons souvenirs, l'avenir est tellement incertain, le mieux c'est de vivre pleinement le moment présent.

    Je t'embrasse ami Marc avec toute ma tendresse amicale.

    Violette

    13
    Vendredi 26 Février 2010 à 15:54
    Marc de Metz




    Totalement juste

    Vérité des mots

    Subtilement belle

     

    Quinzkû pour toi.

    Pour après nos mots parlés…

    Je t’embrasse.

    @mitié.

    Marc de Metz.

    12
    Vendredi 26 Février 2010 à 14:19
    chronique
    Rebonjour Monsieur Marc de Metz

    Un petit Quinzku pour Toi

    Vivre au Passé
    Réduit le Présent
    Tue notre Futur.

    Un gros bisous pour mon petit Marc
    Chronique.
    11
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 20:22
    Marc de Metz

    Ce soir, c’est celui du dimanche 20 décembre 2009.

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Fonction que je n’avais jamais pensé à utiliser…

    Avec effarement je trouve celui-ci.

    Il est là plus récent que bien de ceux que j’ai retrouvé.

    Je n’ose pas t’en dire le nombre… mais là il diminue.

    Ton commentaire fait  quand même partie de ceux restés encore sans réponse.

    Je te remercie de me l’avoir laissé il y a quelques semaines…

    Heureusement, je sais avoir répondu depuis à des centaines d’autres : ouf !

     

    Le concernant, je fais le choix d’utiliser un « copier/coller ».

    C’est celui-ci. Seule cette solution me permet de me mettre enfin à jour.

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    10
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 20:22
    Marc de Metz

    Ce soir, c’est celui du dimanche 20 décembre 2009.

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Fonction que je n’avais jamais pensé à utiliser…

    Avec effarement je trouve celui-ci.

    Il est là plus récent que bien de ceux que j’ai retrouvé.

    Je n’ose pas t’en dire le nombre… mais là il diminue.

    Ton commentaire fait  quand même partie de ceux restés encore sans réponse.

    Je te remercie de me l’avoir laissé il y a quelques semaines…

    Heureusement, je sais avoir répondu depuis à des centaines d’autres : ouf !

     

    Le concernant, je fais le choix d’utiliser un « copier/coller ».

    C’est celui-ci. Seule cette solution me permet de me mettre enfin à jour.

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    9
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 13:03
    Marc de Metz

    Bonjour à toi.

    Bien que j’arrive là à mes plus récents commentaires reçus…

    Pour réussir à te répondre avant mon départ pour Paris…

    (J’y partirai demain lundi pour le travail pour trois jours de réunions épuisantes…)

    Pour ne pas trouver des centaines de commentaires non répondus…

    A mon retour de jeudi dans la soirée…

    J’utilise encore ce « copier-coller ».

     

    Il me permet de te remercier pour ce commentaire.

    Il me permet de liquider ce retard que j’ai dans mes réponses.

    Il me permet de quitter Metz et de vous en prévenir.

    Il me permet de vous inviter à ne me laisser qu’un commentaire par jour.

    Je ne vais pas avoir d’accès à mon blog de Paris.

     

    Je te remercie de ce commentaire et de tous ceux que tu me laisses.

    Ils me sont tous précieux et je déplore de n’y répondre que de cette façon.

    C’est parfois, pour moi, impossible d’avoir du temps pour mon blog.

    C’est le cas depuis deux semaines car au boulot c’est épuisant.

     

    @vec toute mon amitié, je te dis un grand merci pour ce commentaire.

    @mitié de Metz, Marc.

    @ bientôt.

    8
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 13:02
    Marc de Metz

    Bonjour à toi.

    Bien que j’arrive là à mes plus récents commentaires reçus…

    Pour réussir à te répondre avant mon départ pour Paris…

    (J’y partirai demain lundi pour le travail pour trois jours de réunions épuisantes…)

    Pour ne pas trouver des centaines de commentaires non répondus…

    A mon retour de jeudi dans la soirée…

    J’utilise encore ce « copier-coller ».

     

    Il me permet de te remercier pour ce commentaire.

    Il me permet de liquider ce retard que j’ai dans mes réponses.

    Il me permet de quitter Metz et de vous en prévenir.

    Il me permet de vous inviter à ne me laisser qu’un commentaire par jour.

    Je ne vais pas avoir d’accès à mon blog de Paris.

     

    Je te remercie de ce commentaire et de tous ceux que tu me laisses.

    Ils me sont tous précieux et je déplore de n’y répondre que de cette façon.

    C’est parfois, pour moi, impossible d’avoir du temps pour mon blog.

    C’est le cas depuis deux semaines car au boulot c’est épuisant.

     

    @vec toute mon amitié, je te dis un grand merci pour ce commentaire.

    @mitié de Metz, Marc.

    @ bientôt.

    7
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 13:02
    Marc de Metz

    Bonjour à toi.

    Bien que j’arrive là à mes plus récents commentaires reçus…

    Pour réussir à te répondre avant mon départ pour Paris…

    (J’y partirai demain lundi pour le travail pour trois jours de réunions épuisantes…)

    Pour ne pas trouver des centaines de commentaires non répondus…

    A mon retour de jeudi dans la soirée…

    J’utilise encore ce « copier-coller ».

     

    Il me permet de te remercier pour ce commentaire.

    Il me permet de liquider ce retard que j’ai dans mes réponses.

    Il me permet de quitter Metz et de vous en prévenir.

    Il me permet de vous inviter à ne me laisser qu’un commentaire par jour.

    Je ne vais pas avoir d’accès à mon blog de Paris.

     

    Je te remercie de ce commentaire et de tous ceux que tu me laisses.

    Ils me sont tous précieux et je déplore de n’y répondre que de cette façon.

    C’est parfois, pour moi, impossible d’avoir du temps pour mon blog.

    C’est le cas depuis deux semaines car au boulot c’est épuisant.

     

    @vec toute mon amitié, je te dis un grand merci pour ce commentaire.

    @mitié de Metz, Marc.

    @ bientôt.

    6
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 13:01
    Marc de Metz

    Bonjour à toi.

    Bien que j’arrive là à mes plus récents commentaires reçus…

    Pour réussir à te répondre avant mon départ pour Paris…

    (J’y partirai demain lundi pour le travail pour trois jours de réunions épuisantes…)

    Pour ne pas trouver des centaines de commentaires non répondus…

    A mon retour de jeudi dans la soirée…

    J’utilise encore ce « copier-coller ».

     

    Il me permet de te remercier pour ce commentaire.

    Il me permet de liquider ce retard que j’ai dans mes réponses.

    Il me permet de quitter Metz et de vous en prévenir.

    Il me permet de vous inviter à ne me laisser qu’un commentaire par jour.

    Je ne vais pas avoir d’accès à mon blog de Paris.

     

    Je te remercie de ce commentaire et de tous ceux que tu me laisses.

    Ils me sont tous précieux et je déplore de n’y répondre que de cette façon.

    C’est parfois, pour moi, impossible d’avoir du temps pour mon blog.

    C’est le cas depuis deux semaines car au boulot c’est épuisant.

     

    @vec toute mon amitié, je te dis un grand merci pour ce commentaire.

    @mitié de Metz, Marc.

    @ bientôt.

    5
    Samedi 28 Novembre 2009 à 07:21
    lejardinduportugal

    Bonjour.Un peu de Nostalgie....encore un jolie cliché....Je te remercie d'être passée faire un petit tour chez moi
    Amitiés
    4
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 18:36
    Nina d'İstanbul
    hier et demain ne sont que des projections des regrets ou des espoirs seul maintenant même existe , " il y a cinq minutes" n'est déja plus!!
    alors maintenant .. bises d'istanbul

    3
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 18:13
    aubert59
    le passé est le passé, personne ne connaît l'avenir et heureusement, vivons au jour le jour la vie est déjà si difficile comme cela à quoi bon ressassé le passé on ne peut plus y revenir, le bien ou le mal sont faits, aujourd'hui est un autre jour avec ses joies et ses peines, et demain espérons que ça ira mieux qu'aujourd'hui
    bises
    2
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 09:38
    Daniel
    Toujours extraordinaire... Supermarc !
    1
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 09:17
    Domajj
    Merci du fond du coeur de ce joli Kinzkû, il me plait beaucoup...
    J'étais justement en train de t'en faire un... encore une cohésion de pensée...
    c'est formidable non ??
    Je vais te l'envoyer tout à l'heure...
    Félicites Bernard de ma part car sa photo est vraiment très très belle, je me sais contente de le rencontrer prochainement...
    Bonne journée à toi, mon ami et @ très vite.
    Je t'embrasse très fort, Marc @mitié de Champagne.

    Ta blonde champenoise, Domajj
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :