• Quand Metz était en juillet...

     

     
     
    Juillet d'en Metz
     
    Lorraines journées de juillet
    matinées des fraîcheurs d’une mi-mai déprime
    Jeux de balcons et de jardins remisés
    car souvent mouillés de froides averses
    Metz plafonnée par des nuages obscures
    que son ciel peu aimable imprime
    Corps couverts n’empruntant pour aller plus vite
    que nos chemins de traverse
     


    A
    pprentissage imposé par nos saisons
    trop saturées d’ambiguïtés climatiques
    Inquiétudes échangées alors pour des projets
    construits avant un été automne
    Metz garde ses fenêtres closes quand dame pluie
    joue une partition dramatique
    Réception d’étés d’ailleurs quand le facteur
    vos cartes postales expédiées donne
     


    N
    ostalgie d’avant maintenant lorsque juillet août juin
    septembre faisaient nos étés
    Pluies matinales comme celles de plus tard
    pour singulières de juillet compagnes
    Metz ville jardin fleurie de parapluies
    chamarrés par défiance toujours emportés
    Fuite organisée pour quérir de l’été
    en bord de nos mers
    ou sur nos montagnes


    « Chronique de mes nuits de papa...Metz Plage 2011 - L'été en fête dans Metz / 20... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    14
    domajj
    Dimanche 5 Mai 2013 à 21:59
    domajj
    Joli texte, un peu nostalgique mais j'aime cela... donc bravo Marc, et en même temps, c'est très juste... Te voilà rentré chez toi... alors profites bien de Metz... bonne journée à toi, @ bientôt. Bisous. Amitié. Domajj
    13
    Jeudi 16 Juillet 2009 à 17:52
    Marc de Metz

    Vraiment désolé de ce très grand retard dans cette réponse à ton commentaire. C’est ici l’été et je suis plus que jamais occupé ailleurs que je ne peux l’être sur mon clavier… Mes amis(es) ne veulent pas que je leur refuse aussi ma compagnie l’été, à cause de ce blog, de vous…

     

    Bonjour Domajj, après celui-ci il me restera un commentaire qui date d’une dizaine de jours : un seul ! J’aime faire référence au temps qui m’accompagne dans ma vie ici à Metz, ce temps si particulier qui est en plus en train de changer… Je ne suis pas nostalgique d’une saison en fait, je suis maintenant très impatient que l’hiver soit simplement passé. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    12
    Jeudi 16 Juillet 2009 à 00:42
    Marc de Metz

    Vraiment désolé de ce très grand retard dans cette réponse à ton commentaire. C’est ici l’été et je suis plus que jamais occupé ailleurs que je ne peux l’être sur mon clavier… Mes amis(es) ne veulent pas que je leur refuse aussi ma compagnie l’été, à cause de ce blog, de vous…

     

    Je crois que c’est là l’un des plus chaleureux et beaux commentaires que je n’ai jamais reçus. Je l’accepte même si l’idée que je puisse faire ombrage aux paradis me fait un peu flipper… Mais comme je n’ai aucune intention d’y trouver refuge, je décide que ton commentaire me plait énormément. Merci Jérémy. @micalement, de Metz, Marc.

     

     

     

    11
    Jeudi 16 Juillet 2009 à 00:39
    Marc de Metz

    Vraiment désolé de ce très grand retard dans cette réponse à ton commentaire. C’est ici l’été et je suis plus que jamais occupé ailleurs que je ne peux l’être sur mon clavier… Mes amis(es) ne veulent pas que je leur refuse aussi ma compagnie l’été, à cause de ce blog, de vous…

     

    Là, dans cette nuit du mercredi 15 juillet, enfin l’été est revenu ! J’espère qui restera plusieurs jours, même plusieurs semaines. Bonnes vacances Jérémy, @micalement, Marc de Metz. @ bientôt.

     

     

     

    10
    Mercredi 15 Juillet 2009 à 23:28
    Marc de Metz

    Bonsoir Jérémie, je ne sais pas très bien de quel commentaire là tu me parles ? Mais ce qui me fait plaisir c’est de te lire et de deviner que tu ailles bien. Tu dois être en vacances, peut-être même ici à Metz. Bonne soirée à toi, @micalement, Marc de Metz.

    9
    Mercredi 15 Juillet 2009 à 09:25
    Jérémie
    Je vois qu' un de mes commentaire s' est égaré, je ne vois pas trop ce qu il fait sur cett article mais bon
    8
    Samedi 11 Juillet 2009 à 18:20
    Marc de Metz

    Le temps ici me prive aussi du temps de venir vous voir dans vos mots et si cela me manque, j’en prends mon parti et je me dis que l’été est une saison qui est moins à passer au bord d’un clavier même lorsque l’on aime y être. Je te remercie de ce commentaire, il me fait très plaisir. Metz retrouve tout doucement de l’été… Je t’embrasse Déborah, bonne heures heureuses à toi dans les jours à venir. @ bientôt. Marc de Metz.

    7
    Samedi 11 Juillet 2009 à 18:05
    Marc de Metz

    Bonsoir Corinne, j’espère bien que ce n’est qu’un désagréable intermède dans notre été et que ce le restera car nous avons trop besoin de beau temps et de chaleur. Je prie Ra pour qu’il fasse de la France un pays aussi chaud que ne l’est l’Egypte… en mars ! @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée à toi.

    6
    Samedi 11 Juillet 2009 à 17:54
    Marc de Metz

    Je trouve de plus en plus difficile de ne plus avoir comme avant de vrais mois d’été ! C’est indéniable, il se passe vraiment quelque chose avec notre climat ! Là, nous sommes depuis lundi dernier comme au début d’un printemps qui ne veut pas arriver ! J’espère que ce ne sera pas un été aussi « pourri » que d’autres récents ! @mitié de Metz, bonne journée Solange. Marc.

    5
    Samedi 11 Juillet 2009 à 03:34
    Solange
    Il fait aussi mauvais ici, c'est parti comme l'été passé. Très dépriment. Bonne fin de semaine tout de même.
    4
    Vendredi 10 Juillet 2009 à 18:27
    Corinne
    coucou

    Il a commencé très fort et voilà que ça se dâte maais il ne faut pas désespérer ils annoncent le retour du beau temps; cool

    bisous
    3
    Vendredi 10 Juillet 2009 à 18:07
    Déborah
    Bonsoir Marc,

    Metz la jolie, sous son parapluie, s'est recroquivillée sautant à cloche pied dans les flaques d'eau d'un juillet sous l'eau !
    Pour toi mon ami, en remerciement du trés beau poème que tu nous as composé. Je manque de temps pour venir te voir plus régulièrement mais tu demeures dans mes pensées.
    Amitiés
    bisous
    Déborah
    2
    Vendredi 10 Juillet 2009 à 15:52
    Jérémie
    En effet en ce moment le temps ne se prête pas trop à la saison,
    enfin cela ne devrait durer
    1
    Vendredi 10 Juillet 2009 à 15:50
    Jérémie

    Si le monde était fait de tes poèmes,
    le pardis ne serait que ridicule

    Dommage que le temps ne se prête pas à la saison,
    Amiaclement, Jérémie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :