• Par tous temps partout toujours...

    MP-Ma-po-sie-mes--crits-07-09.jpg

     

     

     

     

    Chaque jour

    Par tous les temps

    Nous les empruntons

    Pour aller partout et en revenir

    Ils sont compagnons de nos vies

    Parfois ils nous éreintent sous des chaleurs

    Quand ils nous rapprochent du ciel brulant

    D’autres fois nous font peur dans des descentes

    Lorsqu’ils nous rapprochent de trop d’ombre en leur bas

    Ils raccourcissent toujours les distances dans nos villes

    Empruntent rues dérobées ou parcs pentus ou esplanades

    Sont coincés entre maisons d’avant et immeubles bétonnés

    Ils écoutent des respirations aisées joyeuses ou contrariées

    Ils n’adoucissent pas l’épreuve de ces vieux chargés de trop d’âge

    Ils ne se refusent pas comme terrain pour des jeux d’enfants intrépides

    C’est à l’usure de leurs marches que nous les savons séculaires ou pas

    Chaque jour aucun de nous jamais ne fait l’économie de leurs ascensions

    Ils sont chaque jour escaliers d'immeubles de quartiers de villes par tous les temps 

     

     

     

     

    « Madine, Marc, Metz, Nouméa, Metz : mandala aller-retour…Metz : promenade dans les Hauts de Sainte-Croix... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    10
    Lundi 28 Juin 2010 à 20:06
    Marc de Metz

     

     

    Un escalier, cela m’inspire toujours.

    Même les mécaniques !

    Je ne sais pas pourquoi ?

    Je me contente alors de l’accepter et d’en jouer parfois.

    @mitié de Metz, Marc.

     

    9
    Lundi 28 Juin 2010 à 18:22

    bien des marches qui t'on insprirées 

    @mitiés

    8
    Mardi 15 Juin 2010 à 14:58
    Marc de Metz

     

     

    J’avoue commencer à ressentir parfois une certaine douleur dans les genoux lorsque je monte des escaliers. Rien de terrible, juste un autre signal que j’en ai monté des millions de marches déjà. Désolé que pour toi ce soit douloureux et qu’à Marseille il y en ai tant de ces escaliers. Je vis au troisième, je n’ai pas la chance d’avoir un ascenseur car le bâtiment date du milieu du XVIIIe… Je déteste devoir monter les courses… Je t’embrasse, Marc de Metz,  @mitié.

    7
    Dimanche 13 Juin 2010 à 22:44
    flipperine

    et comme il est dur de les monter et le plus difficile pour moi car en fait c'est douloureux c'est pour descendre et ces escaliers sont nombreux partout à marseille et rares sont les ascenseurs dans les anciennes constructions mais c'est la vie avec ses réjouissances et ses douleurs, ses souffrances

    bises

    6
    Dimanche 13 Juin 2010 à 19:28
    Marc de Metz

     

     

    Merci Domajj. Pendant les deux semaines qui viennent de se passer, j’ai, à part un jour, été en compagnie d’amis(es) séjournant à Metz, pour la découvrir et y découvrir le Centre Pompidou de Metz. J’aime ces présences amicales qui me rendent toujours fiers de Metz. Pendant que je parcours Metz en compagnie de ces amis(es), je monte et je descends des kilomètres de centaines d’escaliers… J’ai juste eu besoin de traduire ce qu’ils m’inspirent… Qu’il est difficile d’être dans Metz entouré d’amitié(s) curieuse(s) et de devoir un peu ou beaucoup oublier ce blog… Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    5
    Dimanche 13 Juin 2010 à 19:22
    Marc de Metz

     

     

    Merci de ces mots qui signent ton adhésion à ce que je dis de ces escaliers si incontournables dans chacune de nos vies, partout dans le Monde. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    4
    Dimanche 13 Juin 2010 à 19:14
    Marc de Metz

     

     

    Ils sont bien tout ce que vous en dites et ce que j’en écris. Ces escaliers servent aux humains du Monde entier, aux plus pauvres comme aux plus riches. Ils sont absolument et définitivement présents dans toutes nos vies. Bonne soirée, Marc de Metz.

    3
    Dimanche 13 Juin 2010 à 11:17
    kris alias tatapois

    comme dit domajj j'aime aussi cet ode aux escaliers...

    il est bien vrai qu'ils sont indispensables et  nous rendent bien des services... que leur ascension est parfois difficile mais que chaque jour sous nos pas ils sont présents...

    2
    Dimanche 13 Juin 2010 à 10:47
    marlou

    C'est bien pourquoi ils nous sont précieux ...

    Bises Marc et bon dimanche

    1
    Dimanche 13 Juin 2010 à 10:38
    Domajj

    Bonjour,

    J'aime beaucoup cette ode aux escaliers... d'autant que, comme d'habitude, tu as bien réalisé un escalier... bien vu !!!

    Ton article est très beau... bravo à toi et merci de le partager avec nous, avec moi.

    Je t'embrasse bien fort, Marc et @ très vite.

    Je te souhaite un bon dimanche ensoleillée (???)

    @mitié de terres de Champagne.

    Ta Dame Coquelicot - Domajj

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :