• Mots en novembre...

     

     

     

     

    Novembre je pense donc j’existe

    Envers et contre moi envers et contre eux

     

    Penser quand on est malheureux

    C’est se priver de forces pour vivre

    Pour être heureux pour aimer la vie

    Pour être aimer par la vie

     

    Ces pensées sont malvenues

    Elles mettent le cœur en lambeaux

    Ces réflexions sont mes ennemies

    Alors je dois je veux il faut

    Refuser souffrances des passés dans présent

     

    Je pense donc j’existe

    Envers et contre moi envers et contre elles

    Alors il faut je veux je dois

    Penser lorsque je suis heureux

     

    Je me donne des forces

    Pour vivre pour être heureux

    Pour aimer la vie pour être aimer par la vie

    Ces pensées sont bienvenues

     

    Elles mettent le cœur en habits de soirée

    Ces réflexions sont mes amies

    Je laisse le futur libérer le présent

    Je pense donc j’existe

     

    Envers et contre moi envers et contre vous

    Heureux libéré serein apaisé

    Ecrire pour mettre en ordre ses pensées

    Raconte que je suis au-delà des pensées

     

    Novembre j’écris donc j’existe

    Envers et contre moi envers et contre eux

     

     

     

     

     

    « Collectionneur d'anniversaires...Au revoir mon fils... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    6
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 18:18
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    5
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 18:18
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    4
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 19:08
    loic-emmanuel

    Envers et contre tout, tu veux vivre heureux, tu veux être aimé par la vie. Mais novembre n'est pas un bon messager de ta volonté. Alors, il semble que tu luttes, il semble que tu le fais avec philosophie et avec ténacité. Tu as raison, car face aux courants contraires, l'acharnement est l'étrave qui permet de glisser dans les flots du temps. Avec mon amitié. Loic

    Et merci pour tes commentaires que j'aprécie à leur juste et bonne valeur.

    3
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 18:21
    Nettoue

    B

    onsoir, monsieur ami Marc.. Il me semble bien qu'aprés avoir lu les strophes de ce poème, je me rendre compte, que tu n'aime pas trop les novembre non plus ! Toi, tu le dis avec une grande harmonie dans les mots, et moi plus trivialement, mais bon, aujourd'hui à été un jour de neige, sans neige. tous y était, le fond de l'air, le ciel plombé, mon humeur, à cause d'un vent à écorner un cerf.. Mais le flocon, n'est pas venu, et c'est tant mieux, car j'en aurais pris plein le nez.. en promenant Scarlett.

    Je t'embrasse mon ami

    Nettoue

    2
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 11:49
    Marc de Metz

    Je ne connais que trop mes passés.

    Je découvre au jour le jour mon présent.

    J’imagine mon futur…

    J’en espère beaucoup.

    Surtout de celui là de plus en plus proche.

    Je t’embrasse mon amie Lmvie.

    @mitié, Marc.

    1
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 10:55
    Lmvie

    Chouette je fais partie du futur !!!!

    Et un futur proche re chouette...

    Nos pensées seront pansées ensemble

    Je t'embrasse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :