• Moselle / Vigy-Express de nuit...

    Pour faire la photo de ce coucher de soleil presque exceptionnel, j'ai du accepter de m'enfoncer presque seul dans une forêt profonde à quelques kilomètres de Metz. 

     

    Cela m'aurait semblé bien moins terrifiant si cette forêt je devais l'avoir traversée par une belle matinée ensoleillée d'été comme celle de cette photo.

     

    Je n'ai pas vraiment eu le choix et il était presque minuit (21h45 ce n'est pas si loin de minuit)  lorsque je m'y suis retrouvé presque seul au milieu de presque nulle-part.. Il est temps que je commence la narration de cette aventure presque improvisée par le début. 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Il me faut donc commencer par vous dire que nous étions pas des centaines. Nous étions que 24 en comptant les femmes, les enfants et les hommes. Comme un vélorail permet d'embarquer quatre aventuriers, six nous étaient réservés et prêts lorsque nous sommes arrivés au point de départ.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Ensuite, il me faut vous dire que chacun a eu à cœur de bien choisir ses coéquipiers et ce en fonction de la taille, de la motivation, de la sportivité et parfois, seulement parfois... du poids.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Je peux là vous montrer que la force motrice de l'engin est assurée par deux "forçats du pédalier" et que  deux passagers eux sont confortablement installés.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Les ballons tricolores et les drapeaux du 14 juillet prochain vous indiquent que la Moselle est en France. Grâce à eux nous avons eu l'air, que l'air, d'un convoi officiel.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    En attendant l'autorisation de départ pour le fond de la forêt chacun a trouvé comment ne pas permettre à son angoisse devant l'inconnue de le dominer. Là, si je me souviens bien il était question de la posture à adopter pour ne pas avoir les dents criblés de pucerons et de moustiques.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Heureux enfants d'être inconscients des terribles dangers de cette incursion en forêt sans manettes de jeu pour faire pause et de n'avoir comme unique envie que celle de prendre le départ pour un Vigy-Express dans le mystère d'une nuit noire. Tous sont revenus sains et saufs et cela je me devais de vous le dire dès maintenant.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Je n'ai absolument rien vu de ces très beaux paysages visible depuis la voie que j'ai empruntée courageusement avec les pédales scotchées à la semelle de mes chaussures de sport, chaussures  en excellent état puisque je ne m'en sers que lorsque que j'y suis obligé. 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Je peux vous dire qu'une campagne sans éclairage publique ne se laisse pas voir aussi bien qu'en journée. Il paraît que j'ai vu ça, que c'était là tout près de moi.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Le pont, oui, je l'ai deviné dans la nuit et lorsque je suis passé dessous j'ai eu l'impression de passer par la porte des abîmes...  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Voir cette photo et me rappeler que j'ai été celui qui faisait avancer ce vélorail durant l'aller dans une obscurité presque totale, rétroactivement cela me semble presque incroyable. Me faut-il avoir quelques mauvaises fréquentations pour avoir été obligé de participer à ce Vigy-Express de nuit.  

      

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Je me rappelle avoir quand même vu ces vaches de nuit. Étrangement, le souvenir que j'en ai c'est celui d'avoir alors aperçu des animaux gris, inquiétants presque menaçants car inconnus...  J'ai alors, l'air de rien fourni un effort terrible pour éloigner notre attelage de ce danger. 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Enfin, après presque des heures d’efforts consentis à la préservation de notre groupe, nous sommes arrivés au point non pas de non-retour mais bien au contraire de retour. Il faisait encore presque jour et j'ai pensé que ce pont lugubre était l'endroit idéal pour les esprits de la forêt. 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Ce que je sais, c'est qu'il y a eu un phénomène inexplicable. Je crois que j'ai là la preuve qu'il y a des esprits dans la forêt de Vigy. Des formes fluides, invisibles à l’œil nu sont venues aider les hommes à retourner chaque vélorail dans le sens du retour.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Il n'y a pas eu de panique, il n'y a pas eu de cris d'effroi car ces formes personne ne les a vues. Ce qui est évident c'est qu'un homme ne peut pas déplacer seul un chariot de fer aussi lourd.  Je ne me suis rendu compte de rien et ce n'est qu'en voyant les photos sur mon ordinateur que j'ai découvert cette présence énigmatique.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Quelques secondes après l'intervention des formes invisibles, les photos sont à nouveau redevenues nettes. Il est possible, juste possible, qu'une forme se soit glissée dans le corps de notre amie là sur la gauche de la photo. Comment expliquer autrement qu'elle seule était encore floue ? 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Dès que les vélorails  ont été disposés dans le sens du retour nous avons tous repris place. Les passagers de l'aller se sont mis volontairement ou pas à l'effort et les précédents forçats du pédalier ont  accepté sans broncher et sans se faire prier de se caler confortablement dans les sièges. Je me suis rappelé que mon APN disposait d'un flash. Je l'ai utilisé d'une part pour réussir ces photos de nuit et surtout pour éloigner les bêtes sauvages que je n'entendais même pas. Ce peut être pervers une bête sauvage dans la forêt la nuit en Moselle, très.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Au bout de quelques kilomètres, nous avons été arrêtés, non pas pour être rançonnés ou pour céder les femmes du groupe à des brigands mais pour recevoir des lampions pour faire... non pas une descente aux flambeaux mais pour faire une fin de parcours aux lampions. 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Derrière le nôtre, deux attelages en quête de lampions. Surtout ne soyez pas choqués en découvrant que sur celui de derrière ce sont des enfants qui sont aux pédaliers. J'ai mené l'enquête et il s'avère qu'ils étaient volontaires... 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Nous nous sommes sentis rassurés équipés de ces lampions et grâce à eux j'ai pu admiré les épaules perlées de sueur de celle dont je sais maintenant qu'elle était possédée par un ou tous les esprits de la forêt. C'était  la seule floutée après leur intervention sous le lugubre pont..  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Voici ce que vous auriez vu de notre Vigy-Expresse si je n'avais pas eu sur mon APN un flash... 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Au retour  ce sont un petit chaperon rouge et une possédée béate de bonheur qui sont descendus de notre vélorail bleu... C'est là certain qu'un Vigy-Express cela vous transforme un homme ou deux femmes à vie !

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Oui, il est la possible de considérer que ces deux enfants ont été sur cet engin les forçats du pédalier que volontairement. Ils étaient radieux.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    C'est en poussant un hurlement sinistre, il nous a tous glacé de peur jusqu'aux os, que cette participante a réussi à faire dérailler son vélorail pourtant à l'arrêt sous le lugubre pont . Déraillement inexplicable sauf si l'on accepte la présence des esprits de la forêt durant le retournement des engins... 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Lorsque Bernard rie de cette façon, c'est qu'il est en train de dire une énorme bêtise à quelqu'un. Il faut dire qu'il n'a pas été le seul à le faire pendant ce Vigy-Express.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Presque comme sur l'arrivée du Tour de France les vainqueurs de l'étape sont restés groupés non pas sur la ligne d'arrivée mais sur ligne de retour au point de départ. 

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Pendant ce temps, ceux qui avaient été les premiers à partir arrivaient les derniers suite au retournement des engins.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Une sympathique collation nocturne nous a été proposée par l'équipe organisatrice de cette aventure extrême dans les profondeurs d'une forêt près de Metz.  

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Finalement il est fort probable qu'un autre corps soit revenu de la forêt "possédé". Je ne vois que cette explication à cette scène incroyable photographiée presque par hasard.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    C'est devant un public totalement conquis que ce participant à ce premier Vigy-Express a fait de son lampion la plus seyante des coiffes masculines.

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    Je n'ai pas été le seul "presque média" à immortaliser cette improvisation qui pourrait faire fureur si elle devait finir sur Internet et ce n'est pas moi qui oserait l'y mettre...

     

    Moselle / Nocturne en vélorail...

    C'est au même moment que s'est créé spontanément "Le Lampion Majorettes Club  de Vigy-Expres". Quand je vous dis qu'il y en a qui sont revenus très différents du presque fond de la forêt de Vigy en Moselle. Je suis revenu de ce Vigy-Express plus sportif que jamais et fier de ma prestation de forçat du pédalier pendant des kilomètres à l'aller. 

     

    « Le temps sans Cannelle...Metz / Le salon Charlemagne de la gare... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    13
    Béa - miss zénitude Profil de Béa - miss zénitude
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 17:51

    Super ! Bizz de Béa

    12
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:27

    C'est un cousin du Sar Rabindranath Duval ? Extra cette balade ! A faire en septembre s'il y a des cerfs qui brâment ... Merci pour ce partage bisous

    11
    Lundi 8 Juillet 2013 à 17:43

    Coucou Marc

    Ce que je regrette c'est  de ne pas te voir en train de pédaler....  à moins que tu allais beaucoup trop vite pour qu'on te fixe sur la pellicule ... (non je ne déraille pas !)  Enfin je suis sûre grâce à tes photos que ce fut un moment très convivial et amusant pour tout le monde....

    Gros bisous et belle fin de journée

    Chronique

    10
    Lundi 8 Juillet 2013 à 12:21
    francine 94

    bonjour, je n'en ai jamais fait mais ça ne doit pas être si évident! je m'aperçois que c'est l'adresse du blog de mes chats qui s'est affichée; mon blog principal est celui de paris, après tu vois, c'est comme tu veux: je te souhaite une bonne journée bisous

    9
    Lundi 8 Juillet 2013 à 11:50

    Quelle agréable promenage en vélorail, tout le monde à l'air tellement joyeux. Merci pour ce partage humoristique ! j'adore....

    Belle journée et gros bisous de Bilounette

    8
    Lundi 8 Juillet 2013 à 11:40

    Tu nous témoignes bien que ces vélos-rails conduisent à passer de bons moment surtout quand il fait nuit.

    Tout est à faire l'été, avec les amis...et les esprits ! 

    Bise et bonne semaine, 

    @nnie

     

     

    7
    lapossédé
    Lundi 8 Juillet 2013 à 11:39

    Bonjour Marc

    Je n'avais pas vue la soirée sous le meme jour (ironie) que notre reportaire , effectivement quelques images laissent perplexes et inexpliquées ,mais merci à vous tous pour cette soirée plus que sympatique.

    Cordialement

    Lapossédé de Vigy

    6
    marielle du Berry Profil de marielle du Berry
    Lundi 8 Juillet 2013 à 11:18

    Bonjour Marc,

    Voyage insolite mais très intéressant par tes judicieux explificatifs...et par ce temps c'est agréable de profiter de la fraicueur de la nuit.

    Je t'embrasse avec affection . Amitiés bien ensoleillées.

    Marielle.

    5
    Lundi 8 Juillet 2013 à 10:59

    Bonjour Marc,

    Alors ça y est, tu as passé brillamment ton permis "vélo rail" et de nuit encore, félicitations! Tu as pris de gros risques dans la nuit et tu n'as pas eu peur ou presque. Quels bons moments partagés, merci de nous en faire profiter. J'ai reconnu l'oeil malicieux de Bernard, tu nous raconteras dis....?

    Merci à vous deux, ça fait du bien de voir tous ces gens souriants.

    Bonne journée, gros bisous de Mireille du Sablon

    4
    Lundi 8 Juillet 2013 à 09:31

    Bonjour Marc superbes photos  de cette sortie que tu as rendu vivante avec ton récit de ces moments .

    bon lundi  amitiés monique

    3
    Lundi 8 Juillet 2013 à 09:26

    Quelle belle initiative et surtout un partage magique !!

    Bonne journée Marc

    Bises

    2
    Lundi 8 Juillet 2013 à 08:46

    Alors là, bravo Marc, photographier une telle aventure la nuit, dans le mouvement, la foule, le noir, l'agitation en tous sens ! une véritable prouesse car pour photographier les paysages, pas facile, je dirai même impossible. Pas trop frustrant de ne pas les voir ces paysages ? Une belle partie de rigolade en tous cas, j'adore la coiffure-lampion ! bien entendu que tu n'oseras jamais mettre ces photos sur le net, évidemment ! hi hi ...

    Je vois que tu as passé un excellent week-end et merci de nous faire profiter de cette étrange balade. J'aurais eu une de ces trouilles moi avec tous ces fantômes ! si si je les ai vus.

    Bonne journée de dur labeur mais ... à l'ombre ... sans trop de travail je l'espère.

    Bon courage et merci de cet article trop rigolo.

    Gros bisous d'Anniclick

    1
    Lundi 8 Juillet 2013 à 08:11

    Bonjour Marc 

    Merci Marc de ce partage en vélorail ,je connais le principe ,j'en ai fait en Dordogne ..sympa  mais dur dur en montée ,mais au bout   ouf la descende avec le  frein ...

    Tes photos témoignent la convivialitè des gens ...Je te souhaite une belle journée ,avec le soleil comme témoin 

    Amities Gérard 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :