• Moi citoyen dans la nationalité française...






    Je suis français par ma naissance dans une famille française

    C’est écrit sur tous mes papiers administratifs depuis toujours

    Je suis français sans jamais avoir eu à choisir cette nationalité

    Mon droit à cette appartenance m’a été offert par mes parents

     

    Je suis français par mon amour pour ce pays qui est le mien

    C’est ce que me racontent tous mes souvenirs depuis toujours

    Je suis français sans jamais avoir eu à regretter cette nationalité

    Mon droit de l’être m’a été donné par les parents de mes parents

     

    Je suis français par mon adhésion à Liberté Egalité Fraternité

    C’est ce que je sais être précieux pour moi devenu citoyen adulte

    Je suis français sans jamais avoir eu envie d’une autre nationalité

    Mon droit de l’être m’a été accordé à vie et j’en suis heureux et fier

     

    Je suis français par un père alsacien et par une mère corse

    C’est ce que je sais m’avoir donné légitimité sur ce sol par le sang

    Je suis français de Nouvelle Calédonie dans la France du Pacifique

    Mon droit de l’être je le vis dans le respect des lois du pays France

     

    Je suis français par le cœur car j’aime vivre ici sur la terre de France

    C’est ce que je sais aimer ressentir après que j’ai vu le reste du Monde

    Je suis français de parents français et mes enfants sont elles françaises

    Mon droit de leur avoir offert cela me fait être définitivement français


    « Trafic de couleurs : Beige SahelSamedi en Outre-Seille en heures écran... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    16
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:50
    gavroche
    moi aussi je suis fiere d'etre Francaise  c'est un Pays Magnifique
    et pourtant toutes ces inegalites...mais notre terre n'y est pour rien!
    bonne soiree
    15
    Bigornette
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:50
    moi aussi et j'en suis fière... mais je crois que le plus beau symbole de l'identité nationale est la devise et elle n'est pas respectée au jour le jour actuellement et c'est bien dommage, et au lieu de nous rabacher les oreilles avec l'identité nationale ... Ils feraient bien de faire en sorte que l'on reste fier d'être fançais dans un pays dans lequel les êtres humains seraient bien traités et pas rejetés, écrasés ou manipulés comme on l'est tous actuellement avec le plus grand mépris...bisous Marc... ton texte est magnifique bien sûr... mais la colère me prend devant la situation de certains,  des petits retraités aux salariés en passant évidemment par les chomeurs et les réfugiés politiques...alors que d'autres se pavanent et cumulent les salaires mirobolants....BOnne journée mon ami...
    14
    Vendredi 28 Janvier 2011 à 12:12
    Marc de Metz

     

     

    Je ne suis pas étonné Marielle que tu aimes être Dame de France.

    A l’inverse de moi, tu l’as, cette France vécue, dans de terribles circonstances.

    Je la devine être pour toi viscéralement être ton pays, ta nation, ta fierté.

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    Bonne journée Marielle.

     

    13
    Vendredi 28 Janvier 2011 à 11:10
    Marielle

    Bonjour cher ami Marc

    Moi aussi je suis fiere et heureuse d'être Française, parce que malgré ses nombreuses lacunes, je ne vois pas que les autres fassent mieux. et je ne me vois pas vivre ailleurs, même plus jeune je n'aurais pas aimer, mes parents je crois m'ont transmis cet amour et je ne le renierai pas !

    Je t'embrasse, amitiés de  la France berrichonne, Marielle.

    12
    Jeudi 5 Novembre 2009 à 08:01
    Marc de Metz

    Le plus difficile pour moi c’est de tolérer ce que France fait aux siens.

    Pourtant France est encore un pays que j’aime car c’est chez elle que je vis.

    Je crois devoir aussi convenir qu’aucun autre pays ne fait mieux que France…

    Bonne journée à toi et @ bientôt puisque France nous permet encore d’être sur OB.

    @mitié de Metz, Marc.

    11
    Jeudi 5 Novembre 2009 à 07:02
    Marc de Metz

    Il était très aimable avec la France d’outre-mer.

    Il faut dire qu’elle lui aura été fidèle.

    Un homme bien utile à la France libérée.

    Bonne journée, @mitié Loic.

    Marc de Metz.

    10
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 22:45
    Marc de Metz

    Tout m’est familier dans tes mots…

    Chaque plat l’est aussi et là j’en salive.

    Même Oran l’est puisque j’ai eu la chance d’y vivre.

    Oui, enfant j’ai vécu à Oran, très belles années…

    Pourtant j’ai le souvenir de ce qui s’y passait (1957-1960).

    Bravo pour ce texte qui met la France dans son soleil du midi.

    Bonne soirée André, @mitié de Metz, Marc.

    9
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 19:13
    Marc de Metz

    Bonsoir ami.

    Merci de m’avoir dirigé vers ce texte sublime.

    Je n’ignore pas le désengagement de la France…

    Scandaleuse attitude qui ne vise qu’à de misérables économies.

    Heureusement qu’amoureux de notre langue nous sommes nombreux.

    C’est ma langue, je vis avec elle, elle me permet de communiquer.

    Difficile elle est toujours mais si belle lorsqu’on ose encore l’écrire.

    Je me sais vouloir être un irréductible fier de cette langue qui encore parcourt le Monde car défendue par d’autres que nous ici en France… Je parle des institutions en charge de son rayonnement.

    Merci ami de m’avoir fait venir dans tes mots en beau français.

    @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée.

    8
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 17:42
    Marc de Metz

    Je n’ignore pas que Marseille doit être la seconde ville algérienne après Alger…

    Je suis certain que les français vivent aussi à Marseille…

    C’est aussi cela la France bien qu’eux ne partagent pas notre nationalité…

    J’aime croire qu’ils sont fiers de la leur.

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    7
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 17:08
    Loic

    Français de France ou d’ailleurs, je vous salue ! De Gaulle a ou aurait pu dire cela. Amitiés. Loic

    6
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 16:50
    Marc de Metz

    Merci Fabienne.

    Je me sens être un drôle de français…

    Fier de l’être et en même temps si critique sur la société France.

    C’est celle sur laquelle je pose un regard navré ou blessé.

    Mais cette société est celle que m’a donnée ma naissance.

    Je ne me connais aucun autre pays dans lequel j’aimerai être citoyen.

    Je t’embrasse, @mitié d’Outre-Seille, Marc.

    5
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 16:29
    Marc de Metz

    Ce que je peux apprécier ton commentaire…

    J’en aurais utilisé tous les mots si je devais avoir écrit :

    « Ce qui l’interdit d’être heureux en France de 2009 »

    Tout ce que tu dis est aussi ma vérité et aussi ma honte.

    Mais je veux bien redire que je suis heureux d’être français.

    Oui, ton commentaire raconte lui la terrible France de maintenant !

    Merci Bigornette de me l’avoir ici déposé.

    @mitié de Metz, Marc.

    4
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 00:42
    fabienne
    oui, tout à fait, tu as raison. Beau texte sur la citoyenneté
    3
    Mardi 3 Novembre 2009 à 22:35
    aubert59
    comme il est bonde se sentir français dans notre pays mais ici à marseille parfois on se demande si vraiment on est encore en france et où sntpassés tous les francais ?
    bises
    2
    Mardi 3 Novembre 2009 à 21:58
    Dông Phong
    Cher Marc, moi aussi je suis heureux d'être français.
    Mais je suis de plus en plus désolé qu'on massacre la belle langue française : voir mon article sur http://terrelointaine.over-blog.fr/article-36005790.html .
    D'ailleurs, les pouvoirs publics français se désengagent de la Francophonie au Vietnam et partout dans le monde. Heureusement qu'il y a des Canadiens, des Belges et des Suisses (qui donnent de l'argent) pour que le français soit défendu et perpétué dans la Francophonie.
    Bien amicalement.


    1
    Mardi 3 Novembre 2009 à 18:39
    André

    Dans la région PACA,
    De Marseille à Nice
    Ont aime la pasta
    Et le pastis,

    La ratatouille,
    La pissaladière,
    Soupe de citrouille
    Pendant l'hiver.

    L'ancien amour -
    Topinambour.
    Et les farcis?
    Bien sûr, que si!

    Quand on mange
    La tarte aux blettes
    On ne jette pas
    Une seule miette.

    Et pour cause
    On se repose:
    Sous des cèdres
    Et des mimosas.

     

    Né « jeune » à Oran

    Je trouve insuffisant

    Mon action avec humanité, mais

    J’affirme avec toi ma solidarité

    Sans oublier
    Les oliviers
    Planté en Provence,
    Dieu te bénisse !

    <link rel="File-List" href="file:///C:DOCUME~1PROPRI~1LOCALS~1Tempmsohtml11clip_filelist.xml">
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :