• Metz : Moirer le coeur d'autres...





    Dans mes écrits je me veux être le plus souvent

    Vendeur clandestin messager de mots chaleureux

    Heureux moi qui aime partager avec toi l’autre

    Autrement lu et apprécié c’est pour moi bonheur

    Heurts solitaires dans mon écriture appliquée

    Quémandage jamais convenu d’espérer être lu

    Lumière d’esprit inconnu arrive en commentaires

    Taire ces mots jamais n’est question point encore

    Corps caché derrière mots paravent de mon âme

    Amères heures d’apnée dans un sentiment intime

    Mener seul cet ouvrage pour l’offrir en lecture

    Turpitudes redoutées contre mon aveu parta

    ométrie complexe de sentiments en mot-à-mot

    Mobilité permise alors entre guerre et paix en moi

    moirer le cœur d’autres que soi est aussi bel office

    Ce fil en servitude de fil d’Ariane dans mon écrit

    Critères pour limiter le bruit de mes confidences

    Cession de pensées pas toutes concédées à vous

    Voudrai-je moi cesser de vous écrire un texte urgent

    Gent personne devine-moi dans ce besoin à jamais

    Mais je sais ami n’avoir à t’espérer qu’en ta lecture

    Turbulent triste heureux encavé mais toujours sincère

    Rebelle aux mots fermés et mots silence reste ce texte

    Terroir sans contrefaçon aucune des plongées en moi

     

    « Et s'il était ses yeux...L'infernale odieuse précarité... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    10
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:43
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    9
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:43
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    8
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:43
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    7
    Mardi 9 Septembre 2008 à 15:33
    Marc de Metz

    Merci Bigornette de ce message, il me permet tout simplement de savoir que ce que j’écris est lu. J’aime m’amuser avec mes mots et j’aime encore plus que cela puisse toucher l’une ou l’un d’entre vous mes lecteurs. Je t’embrasse mon amie. @ bientôt. Marc.

    6
    Lundi 8 Septembre 2008 à 17:07
    le bigorneau
    Tu t'en sors à merveille...je n'ai jamais fait ça encore..;ça manque  dans mon stock...il faudra que j'essaie...merci de publier dans la récré...Même moi j'ai du mal parfois...gros bisous...A bientôt...
    5
    Dimanche 11 Mai 2008 à 20:41
    Marc de Metz
    Metz : moirer le coeur d'autres...

    Ma violette, j’ai lu cet après-midi chez Moun, sur Poésia ce très beau texte que tu y a déposé sous la forme d’une kyrille… Moi aussi je dois et je veux dire concernant ces mots que tu nous offres qu’ils sont toujours beaux et tellement, intiment les tiens. Je te sais joueuse de mots et cela m’enchante. Je t’embrasse, Marc de Metz. @ bientôt.

    4
    Dimanche 11 Mai 2008 à 17:01
    marinachili
    Très beau texte comme d'habitude. Il ne me reste plus qu'à faire un nouveau poème vu ce que dit Malou. Qu'à cela ne tienne, j'aime les défis! Bises. Violette
    3
    Samedi 10 Mai 2008 à 12:22
    Complément de mon com précédent. Bravo Marc pour ta prolixité et ce 500ème article. Cela force l'admiration. Malou
    2
    Samedi 10 Mai 2008 à 12:20
    Et bien mon cher Marc, accepterais-tu une petite leçon de vocabulaire? Ce que tu viens d'écrire avec grand talent (comme d'hab.) est une kyrille syllabique (tu sais le style bout de ficelle), jeu très amusant. L'anadiplose est la reprise du dernier mot en entier pour constituer le 1er mot du vers suivant. Je m'en suis expliqué sur le site de Clo et l'ai rappelé sur mon blog. Je t'embrasse ami et merci pour cette belle réalisation. Malou
    1
    Samedi 10 Mai 2008 à 11:57
    Alors le voilà, le 500e article ! Je vois que tu n'as pas chômé depuis hier, tu as encore dû passer la nuit devant ton écran ! De mon côté, je suis bien rentrée et ne rouvre l'ordinateur que ce matin. Merci pour ce moment amical et trop court ! a bientôt, mon voisin de palier. Ptitsa (du nom hérité du colonel hongrois qui...) :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :