• Metz/ Le coeur écritoire / Dans la forêt (1971)...

     



    D
    ans la Forêt

    Parmi la bruyère

    Sous le couvert du bois

    Après le long hiver

    Se dégèle un étang

    Son eau est des plus sales

    Mais les oiseaux y boivent

    En traversant le val

    Fleuri par le printemps

    Quand le soleil perce

    On peut en voir le fond

    Car l’eau il la traverse

    Mais que trop rarement

    Ainsi dans la forêt

    Sous le haut plafond vert

    Tout au long de l’été

    Stagne l’eau de l’étang

     

     

    Marc, écrit à Metz le 12 mars 1971

     

     

     

     

    « C’est autour du nouveau Centre Pompidou Metz….Mandala pour un mai partout heureux... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    10
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:38
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    9
    Dimanche 27 Avril 2008 à 01:30
    bonsoir marc je continue la visite de ton blog, ça me touche de lire ses textes écrits par un jeune adolescent qui pouvait exprimmer cette souffrance que certains d'entre nous possédent encore au fond de nous, du avait déjà du talentbonne soirée
    8
    Mardi 11 Mars 2008 à 00:23
    Marc de Metz
    Bonsoir Sagesse, je te réponds suite à ton commentaire sous mon texte "Metz le coeur écritoire / Dans la Forêt (1971)". Merci de l'avoir trouvé très bien écrit, il date de mes 17 ans quand même... Ton blog est lui aussi très très suprenant. J'ai à l'inverse du mal à comprendre ce dont tu parles là "et je tombe juste sous mon article qui est un poème se situant dans la ville que tu connais bien"... J'avoue que je ne comprends pas et je trouve cela dommage. Merci encore et peut être à bientôt. Marc, amicalement, de Metz
    7
    Lundi 10 Mars 2008 à 02:54
    sagesse
    Salut Marc de Metz! J'étais entrain de fouiller la communauté pour rechercher des blogs sympas à lire et je tombe juste sous mon article qui est un poème se situant dans la ville que tu connais bien, le tien, et ma foi il est très sympa. ce poème est très bien écrit...à plus
    6
    Vendredi 29 Février 2008 à 01:00
    Marc de Metz
    Super sympa d'être venu, d'avoir lu, ce texte d'antan... Génial de te savoir avoir "volé" 3 de mes mots. J'ai hâte de les retrouver chez toi dans ton écriture. Oui c'était au siècle dernier que j'ai écrit en 1971... si loin ! Bonne soirée à toi. @+ Marc
    5
    Vendredi 29 Février 2008 à 00:44
    Marc de Metz

    Là Colette, super merci d'avoir laissé un commentaire sous un poème que j'ai écrit il y a tellement de temps. Cela me tuche beaucoup. Dans la Forêt... vous devez aussi en avoir de magnifiques en Auvergne. Bonne nuit encore et BIses encore; Marc.

    4
    Vendredi 29 Février 2008 à 00:31
    Marc de Metz

    Merci Violette, 
    Pour ces quelques écrits d'ado dont tu me parles,  je me souviens être déjà en 1971 un écorché à vif surtout. Je devais déjà trouver dans l'écriture de quoi être moins vide de mon présent d'alors et de mon avenir d'alors... Merci mon amis. Bises. Marc

    3
    Jeudi 28 Février 2008 à 19:24
    le bigorneau
    C'est bien joli...bravo..il ne date pas d'hier...bonne soirée..demain dans mon texte tu trouveras trois de tes mots...
    2
    Jeudi 28 Février 2008 à 19:06
    colette
    ET BEN DIT DONC MAIS S4EST BIEN TR2S BEAU BIG BISOUS COLETTE
    1
    Jeudi 28 Février 2008 à 18:34
    marinachili
    Tu étais déja très doué! Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :