• Metz l'arbre le dragon l'exil...




    Bien des arbres dans nos forêts sombres sont souvent dragons

    Dans nos villes ils ne sont jamais que ce qu'ils nous montreront

    Je vous l’affirme pourtant ils sont aussi dans nos parcs démons

    Par cette preuve la certitude qu’ils sons inoffensifs ils anéantiront

     






    Au corps d’un arbre vigoureux en ville parmi d’autres congénères

    Un nœud d’écorce cache un démon dans le secret de sa présence

    Pouvoir de l’imagination qui fait alors un travail parfois éphémère

    Des dragons sans nous le dire vivent là une vie en résidence




     




    Ignorants nous sommes que nos arbres possèdent une âme

    Les hommes préfèrent ignorer que la nature elle a ses secrets

    Souvent par eux les arbres sont tués à coups de hache ou de lame

    Je les mets en garde contre la colère de ces démons discrets



     





    Un dragon vient d’être encore délogé par un chantier en ville

    Ulcéré il s’affuble d’un masque hideux pour espérer le respect

    Son esprit commence un voyage vers d’autres hommes moins vils

    Son choix arrêté sur une contrée d’Asie autorise ce terrible aspect



     




    Cette fable urbaine est née d’une photo que j’ai prise au début d'un énorme chantier avant qu’un arbre exceptionnel parmi d'autres soit abattu. Leur disparition doit permettre, sous nos fenêtres, la construction d’un parking aérien. C'est à partir de la deuxième photo que j’ai imaginé de toute pièce l’esprit de ce dragon obligé de fuir Metz, la Moselle et la Lorraine pour aller se réfugier, je le lui souhaite, au cœur d’un autre arbre dans cette lointaine Asie. Je ne peux m’empêcher d’être triste et même en colère lorsqu’un seul arbre est mis à terre…

     

     

    « L'amie le lorrain et la Normandie / 8...Mandala pour un 10 octobre 2010 radieux dans le Monde... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    16
    Lundi 23 Février 2009 à 15:57
    Marc de Metz
    Comme toi Arlette j'affirme que les arbres sont indispensables à notre vie même et peut être surtout dans nos villes. Metz est une ville jardin magnifique qui prend soin des ses arbres mais dès qu'un arbre est abattu là j'avoue que je suis très bouleversé... Je t'embrasse, @mitié, Marc..

     


    15
    Lundi 23 Février 2009 à 15:08
    Marc de Metz
    Arbre sacrifié mais qui sera remplacé sans jamais atteindre avant des dizaines d'années le mystère et la beauté de ces grands témoins de nos vies urbaines,. J'aime imaginer que dans ces être vivants il puisse y avoir un esprit. Ces dragons sont peut être terrifiants mais moins que ne l'est pour moi le choix de faire disparaître des arbres pour construire un parking aérien, @mitié Loic, Marc,

     


    14
    Dimanche 22 Février 2009 à 21:56
    arlette
    Abattre un arbre pour moi est comme une profonde déchirure . Impossible de vivre sans eux !
    13
    Dimanche 22 Février 2009 à 20:22
    Marc de Metz

    Bonsoir Kelly, j’ai des photos des églises de Metz, mais très peu de leur intérieur… Il me faudra et j’en ai l’intention faire de vrais reportages sur ces églises. Je pourrais alors te faire partager ces photos. Merci d’être venu me demander cela, je trouve important de partager ici au travers des besoins de nos blogs. Je vais me pencher sur ce projet qui devient là plus concret grâce à toi. Je te souhaite une très belle soirée et une bonne semaine… @micalement, Marc.

    12
    Dimanche 22 Février 2009 à 20:19
    Marc de Metz

    Comme tu le racontes, j’ai assisté à bien des abatages d’arbres malades mais magnifiques… Je ne suis jamais insensible et j’aimerai qu’on les sauve tous ! Ici, sur ce site d’un gros chantier, les arbres ne sont pas malades, juste ils ne sont pas invités dans le futur… Mais ils seront tous remplacés… Sauf que cela prendra quelques dizaines d’années avant qu’ils soient aussi majestueux que ceux abattus… Je les admirais depuis plus de vingt-cinq ans tous les jours. Je t’embrasse, bonne soirée Domino. @ vite. Marc.  

    11
    Dimanche 22 Février 2009 à 20:07
    Marc de Metz

    Ton impression ne peut être fausse, car ici nous sommes dans une ville fière de son italianité qui est l’héritage du Moyen-âge où des marchands italiens sont venus faire la richesse de Metz. Metz est vraiment une très belle ville dans laquelle il fait très bon vivre, même quand comme cette année nous avons ici un authentique hiver lorrain. Merci de cet amical commentaire qui signe ta visite et cela me fait très plaisir. @micalement, Marc, @ bientôt j’espère…

    10
    Dimanche 22 Février 2009 à 19:45
    loic
    Arbre totem, arbre expressif aux grimaces défiant les hommes ! Amitiés. Loic
    9
    Dimanche 22 Février 2009 à 02:52
    Bonjour de Kelly ,merci d'être passé chez moi, si tu as des photos d'églises de metz, cela m'intéresse,si possible intérieur et extérieur, merci d'avance .Mon blog est en hibernation , je ne suis pas beaucoup sur internet ces temps-ci pour diverses raisons , je répondrais à tous les comms avec retard , un article tous les 3 jours, je te souhaite une bonne journée. http://eglises.over-blog.fr/
    8
    Dimanche 22 Février 2009 à 01:15
    Domino
    je te rejoins et je te comprends d'autant plus que chez moi
     nous avions de magnifiques arbres sur un quai du bord de le Meurthe et voilà il y à 2 ans , la commune à décidé d'aménager le quai en y metttant l'office du tourisme . Tous les arbres ont été  " rasés " ils étaient malades parait -il , mais beaucoup d'habitants ont contestés , car si quelques uns étaient bien malade , la grande majorité aurait pu rester ! et ça ma fait  bizar car avec la coupe des arbres  j'ai eu l'impression qu' une parite de mon enfance et ma jeunesse étaient envolés avec, j'ai connu ce quai avec ses arbres depuis ma naissance ! quel domage !quel gâchis !
    bonne nuit marc              bisous
    7
    Samedi 21 Février 2009 à 19:26

    Un arbre, c'est la vie, et la vie ne tient ne tient parfois qu'à un fil... ou quelques copeaux de trop.

     

    Metz est une très jolie ville, elle m'a fait penser, avec ses petits quartiers anciens, à une ville du sud: France, Italie ou Espagne. Il doit faire froid en ce moment chez vous. Là où je vis, une multitude d'arbres sont tombés à cause du poids de la neige. Ca fait mal au bide quand on traverse les forêts alentours.

     

    Bonne soirée.

    6
    Samedi 21 Février 2009 à 18:17
    Marc de Metz

    Je ne nous imagine pas être nombreuses et nombreux à rester insensibles dès qu’un arbre est abattu. C’est à chaque fois pour moi un déchirement même lorsque je peux être certain que l’arbre est malade au point de devenir menaçant. Pour moi un arbre c’est magique, c’est même dans l’absolu indestructible… Mais je sais que cela n’est pas… Je t’embrasse Nettoue. @mitié, bonne soirée.

    5
    Samedi 21 Février 2009 à 17:52
    Nettoue
    Je te rejoins tout à fait, une fois de plus, Marc; Il y a quelques années < aux jounées d'octobre  > à Mulhouse, était exposé une arbre plusieurs fois centenaires, et bien sur, puisqu'on lui avait retiré la vie , il était allongé sous le grand hall couvert... J'ai détesté les imbèciles qui tentait de le mesurer à grandes enjambée. Quel sottise !
    Je t'embrasse mon amie. Bon dimanche
    Nettoue
    4
    Samedi 21 Février 2009 à 17:33
    Marc de Metz

    Merci Solange, d’être passée, d’avoir laissé ces mots là. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment faire pour avoir la possibilité de te laisser des commentaires sous tes très beaux textes. Si cela me semble très compliqué, cela ne m’interdit jamais de te lire et de trouver ta poésie vraiment magique. Je t’embrasse amie de là-bas. Marc.

    3
    Samedi 21 Février 2009 à 16:35
    Solange
    C'est toujours triste de voir tomber un arbre qui prend tant d'année pour venir à maturité.
    2
    Samedi 21 Février 2009 à 15:55
    Marc de Metz

    J’espère que cela arrivera avant que tout soit abimé irrémédiablement autour de nous. Désolé ne ne pas pouvoir toujours te laisser un commentaire sur ton blog. Merci de ta visite, @mitié. Marc.

    1
    Samedi 21 Février 2009 à 14:34
    quand comprendrons nous que la machine d'acier n'est que nôtre destruction
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :