• Metz est de ce côté d'une affiche pour Nouméa...






    En train rejoindre en premier Paris à partir de Metz

    Puis m’envoler de Paris sur un vol longue distance

    Après seulement de très longues heures de voyage

    C’est sur mon île de naissance que je débarquerai

     

    Là-bas aujourd’hui débute le printemps calédonien

    Au cœur de cette saison en mi-novembre j’y suis né

    Puisque printemps calédonien est automne lorrain

    Froids et gris sont mes anniversaires collectionnés

     

    Metz Paris Nouméa en aller-retour est tour du Monde

    Distance franchissable qu’en dépenses coûteuses

    A défaut de la baie de la Moselle au bord de Nouméa

    Metz m’offre les rives de la Moselle en écrin à ma vie

     

    Ma vie de ce côté de cette affiche est heureuse

    Dans une ville maintenant devenue mienne je vis

    Des semaines dans un nouvel automne m’arrivent

    Sans qu’au bout de Monde Nouméa jamais j’oublie

     

     

      

     

    Choisir un nouvel article Metz 26 sepembre 2010

     

     

     

     

    « J'ai eu une grand-mère corse en tablier... et la vôtre ?Metz double son parc de petits trains touristiques... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    14
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 14:35
    Marc de Metz

    J’ai une opinion sur la bible qui me permet de penser qu’elle ne contient rien de mieux que ce que peut m’avoir inculqué mon éducation et ce que la vie m’aura déjà appris ensuite.

    Je laisse évoluer mes valeurs en fonction du besoin que j’ai de me protéger uniquement en fonction de mon libre arbitre avec comme seule limite de ne pas attenter à l’humanité, elle commence à celles et ceux que je côtoie…

     

    Je trouve étrange de parler de religion et de foi sous un article que je dédie à la Nouvelle Calédonie… alors que j’en parle dans l’article auquel là tu me réponds ? C’est insolite pour moi. Merci, @mitié de Metz, Marc. Bon dimanche à toi.

    13
    Samedi 26 Septembre 2009 à 18:13
    Marie-Christine
    "Il parait qu'elle aide à vivre "que tu dis , reste comme tu es avec tes propres valeurs morales.J'ai connu ce monde de la foi, une période de ma vie où j'en avais besoin, j'ai appris certaines choses mais je l'ai fuit ... je suis comme toi avec mes propres valeurs morales et non pas un bible qui me dicte ce que je dois faire ou ne pas faire ...en fonction de ce que tu vis , tu peux lui faire dire ce que tu veux à cette bible...
    je pourrai discuter longuement sur ce sujet ...sourires ...bon dimanche @plus
    12
    Samedi 26 Septembre 2009 à 17:54
    Marc de Metz

    Lorsque je dis envier que d’autres aient la foi… je tente de faire passer ce message :

    si je n’ai pas la foi ce qui ne signifie pas que je ne respecte pas celles et ceux qui l’ont. Je rajoute aussi que ce serait bien si je devais l’avoir car il paraît qu’elle aide à vivre ? Si elle devait pouvoir m’apporter quelque chose en plus, alors je pourrais l’avoir…

    Tu as raison, pour moi la foi c’est l’ensemble de mes valeurs morales personnelles… Je peux aussi te confier que j’aime ne pas avoir besoin de foi en plus de ce que je suis confronté aux autres et à cette société dans laquelle je vis. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

     

    11
    Samedi 26 Septembre 2009 à 17:36
    Marc de Metz

    Si tu me le souhaites et puisque je me le souhaite…

    Cela finira bien par arriver !

    C’est tellement loin cette terre natale !

    En attendant, c’est de Metz que je t’embrasse Eva.

    @mitié, Marc.

    10
    Jeudi 24 Septembre 2009 à 19:04
    Marc de Metz

    Si seulement ce tapis magique pouvait exister…

    Je passerais au dessus du Moyen-Orient…

    Puis je poursuivrais mon voyage jusqu’aux antipodes.

    Si seulement…

    Je t’embrasse Brigitte, Marc de Metz.

    9
    Mercredi 23 Septembre 2009 à 23:00
    C'est un joli rêve. Il faudrait avoir un tapis magique pour se transporter dans les endroits que l'on aime... Bonne soirée !
    8
    Mercredi 23 Septembre 2009 à 05:46
    Marie-Christine
    en lisant ta réponse à un des commentaires , je me suis posée la question : pourquoi envier la foi d'un autre ??A partir du moment où tu es bien dans ce que tu vis , où tu as ta propre moral ...la foi ne peut rien t'apporter de plus ....
    je suis née aussi loin de la France à Khouribga, ville où je n'ai pas encore remis les pieds durant ma vie  ....
    bonne journée à toi
    kisss à plussss
    7
    Mardi 22 Septembre 2009 à 23:02
    je te souhaite de pouvoir prendre un jour ce long courrier
    qui t 'emportera vers ton île natale
    bisous éva
    6
    Mardi 22 Septembre 2009 à 20:02
    Marc de Metz

    Plus que d’avoir voyagé beaucoup, je suis né très loin de Metz.

    J’ai été très touché par ce texte que j’ai lu sur ton blog.

    Je vis sans besoin de religion, aucune, mais pas sans valeurs…

    J’envie parfois celles et ceux qui ont une foi pour soutient dans leur vie.

    Mais je trouve mon salut, justement dans ce que j’ai reçu en éducation.

    Bonne soirée Aubert59, je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    5
    Mardi 22 Septembre 2009 à 19:57
    Marc de Metz

    Elle est dans mon cœur cette terre de Calédonie.

    Distante de ma vie ici elle l’est trop !

    Mais sans aucun oubli de ma part pour elle.

    Merci Loic pour tes mots.

    Bonne soirée l’ami.

    Marc de Metz et aussi de là-bas…

    4
    Mardi 22 Septembre 2009 à 18:58
    aubert59
    je vois que tu as beaucoup voyagé et je te remercie de ton commentaire sur mon poème la sagesse qui m'a profondément touchée
    bises
    3
    Mardi 22 Septembre 2009 à 18:50
    Loic

    Terre de naissance, terre bénie qui reste collée aux chaussures et aide à marcher dans la vie. Amitiés. Loic

    2
    Mardi 22 Septembre 2009 à 12:01
    Marc de Metz

    Le TGV à beau mettre ton Metz à 1h22 de ton Paris…

    Je te sais adorer venir en voiture sans déranger personne…

    Un Paris-Metz est en effet devenue pâtisserie exceptionnelle ici.

    Tu me donnes envie d’avoir un Nouméa-Paris… et là je suis encore frustré.

    Il serait au goût de papaye et aussi de mangue et encore de vanille…

    Bon, il me reste le Paris-Metz et nous nous en offrirons un en novembre : promis !

    Je t’embrasse, @mitié de Metz dans une première journée d’automne exceptionnelle.

    Marc d’ici et de là-bas…

    1
    Mardi 22 Septembre 2009 à 11:12
    Violette Dame Mauve

    Belle association... et association d'idée avec ton texte.
    Moi je pourrais dire "Paris-Metz" mais cela fait un peu gâteau maintenant, depuis la nouvelle pâtisserie entrevue à Metz et que je ne connaissais pas du tout. Vive le TGV qui a certainement contribué à cette nouvelle appellation d'un "Paris brest" amélioré.
    Bonne journée
    Je t'embrasse
    Violette parmi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :