• Mes heures d’après et d’avant…

     

     

     

    J’aime ces heures en marge de mes journées

    Vies autres oubliées derrière la porte verrouillée

    Moments qu’à mes seuls besoins dédicacés

    Minutes qu’à mes envies enfin consacrées

     

    Esprit en repos de mes préoccupations levées

    Accord trouvé entre mes plaisirs et corvées

    Heures confort dans un doux égoïsme minuté

    Solitude jamais subie mais toujours convoitée

     

    Oubli temporel d’un extérieur toujours partagé

    Emotions diverses entretenues par l’urbanité

    Moments dans les besoins des autres consacrés

    Temps de mes dehors en contraintes travaillées

     

    En bout de mes journées qu’à moi je suis convié

    Affairé en des heures perdues jamais consignées

    En esprit âme cœur par cette récréation libérés

    Je me sais aimer aller vers une prochaine soirée

     

    J’aime ces heures bienvenues en courte durée

    Moments jamais redouté dans ce temps calculé

    Plaisir enfantin dans ma vie jamais subie isolée

    Luxe de me savoir maître de ces heures aimées

     

    Oui j’aime ces heures que par moi accompagnées

    Oui je me les consacre qu’en plénitude fabriquée

    Oui je n’oublie pas que d’autres y sont enfermés

    Oui dans des mêmes heures par eux détestées

     

    « Petites révélations sur moi...Un mur d'escapade en belles couleurs / Patinoire de Metz... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    10
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 23:34
    gavroche
    un etre reveur heureux de rever,actif dans sa reverie de l'etre,
    tient une verite de l'etre, un avenir de l'etre humain
         s'isoler permet a l'esprit de vagabonder librement
     bonne soiree
    9
    Dimanche 4 Octobre 2009 à 16:03
    Marc de Metz

     

    J’ai toujours eu le savoir m’isoler.

    J’ai toujours aimé me donner des heures rien que pour moi.

    J’ai toujours eu la chance de ne jamais m’ennuyer avec moi…

    J’aime être seul car je ne manque d’aucune occasion de ne pas l’être.

    Je ne subis pas la solitude, je l’invente et l’organise pour moi.

    @micalement, Marc de Metz.

    8
    Lundi 9 Mars 2009 à 17:32
    Marc de Metz

    Je peux être certain que tu comprends alors ce de quoi j’ai souhaité parler dans ces mots. Pour moi tout cela est non seulement important, mais vital, j’en ai besoin et depuis toujours. Merci d’être passée, merci de ce commentaire. @mitié, Marc. Bonne soirée à toi.

    7
    Dimanche 8 Mars 2009 à 16:50
    Nickyza
    Importants, ces moments de solitude choisie...Ils permettent de se "retrouver"! Jolies pauses, bulles de silence qui flottent en dehors du monde...arrêt sur image...juste pour s'absenter un instant pour être avec soi-même!
    A bientôt Marc :-))
    6
    Lundi 5 Mai 2008 à 21:51
    Marc de Metz
    Mes heures d’après et d’avant…

    Lmvie, je te promets que je fais ! je suis plus relâche qu’avant. Ce sont mes mots qui me délivrent. Ils ne me mettent pas en souffrance du tout. Je sais bien que mon travail sur moi est imparfait mais il est déjà totalement assimilé par ma raisonnable raison d’être enfin moi… Imparfait mais tellement plus moi ! C’est une véritable délivrance… Je te remercie d’être toi, là, chez moi… avec moi. Je t’embrasse et je pense à vous pour demain mardi… @ bientôt. Marc.

     
    5
    Lundi 5 Mai 2008 à 10:20
    Lmvie
    Cher "maître"... La maîtrise Marc, elle est là bien présente et je te comprends profondément tu as tellement dû combattre à mains nues et suer sang et eau, payer le prix plus que fort, que tu restes dans la "maîtrise". Lâches un peu voir, relâches juste, léger comme ça... Je t'embrasse très fort
    4
    Mardi 29 Avril 2008 à 19:53
    Marc de Metz
    Mes heures d’après et d’avant…


    Moun, ce n’est, pour moi, que quand on ne la subit pas mais qu’on la fabrique, l’organise, la revendique que cette solitude est un luxe inouïe pour moi. Je suis bien entendu en devoir de travailler, en savoir avoir des amis(es), potes, copains, copines, un peu de famille, je suis surtout pas timoré, timide, emprunté… alors j’ai une vie sociale et amicale particulièrement variée et infinie. Je reste pourtant passionnément attaché à ces heures qui me ressourcent et me dépouillent de bien des petits ou grands stress auxquels je me confronte tous les jours dans une vie simplement normale. J’aime être seul avec moi quand je le décide… je dois avouer que je sais très bien le décider et le faire. Je t’embrasse, @ bientôt, Marc.

    3
    Lundi 28 Avril 2008 à 08:29
    La solitude choisie et nécessaire pour son propre équilibre. Il faut toujours se donner du temps pour soi. Bonne journée
    2
    Samedi 12 Avril 2008 à 00:15
    Marc de Metz

    Mes heures d’après et d’avant…

    Violette, dans ce mot « significatif » je me mets moi car je le veux l’être en effet de moi… ce sont des mots pour tenter de dire que j’aime être en solitude après une journée hors de moi et une soirée/nuit toujours partagée. Merci. Bises, @ demain. Marc

    1
    Vendredi 11 Avril 2008 à 19:00
    marinachili
    Très beau texte très significatif. Bonne soirée Marc. Je t'embrasse. Violette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :