• Lundi pour linceul d’une vie aimée...

     

     

    Aujourd’hui en église sous des voutes

    Recueillement bruissant de tristesse

    Vitraux laiteux devant fond de nuages lourds

    Habits deuil accessoirisés de regards humides

    Amie pleure son père aimé depuis l’enfance

    Décembre abimé par fin d’une vie précieuse

    Fêtes basculées odieusement dans peine

    Janvier commence un repos éternel

    Larmes enneigées de blanc échappées de toi

    Terre lorraine devenue en mois d’hiver sépulcre

    Vie italienne avec France pour dernière demeure

    Heures au cœur de tes profondes souffrances

    Apprentissage d’un vide douloureux permanent

    Vie abrégée trop vite pour toi et pour toujours

    Epreuve en besoin de temps pour l’adoucir

    Amie en absence d’un père nous pensons à toi

    Mettre ces mots en condoléances me peine

    Te savoir dans bouleversements me trouble

    Jour en estrade d’adieux pour un père

    Le rideau de scène tombe doucement

    Eglise vide en instance d’autres sacrements

    Cœur tien de ton père jamais ne se videra

    Souvenirs dans lumière de vos jours heureux

    Aujourd’hui en église tu as dis adieu papa

    Puisse notre amitié desserrer ta peine

     

    A toi Claudine…
    Lundi 5 janvier 2009

    « C'est pas ma faute, c'est celle de FRESSON Metz...Haïku : Glissade... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    6
    claudine
    Lundi 6 Mai 2013 à 00:14
    claudine
    mon ami, je n'aurais pu espérer plus grand réconfort du fond de ma tristesse que ta présence et celle de ceux qui te sont chers et me le sont devenus, presque aussi indispendables que l'air que je respire. Et cette amitié toute neuve mais déjà si forte me ferait presque crier au miracle, si je croyais en Dieu, mais je préfère croire en l'humain, et je voudrais, devant ma douleur, t'arracher une promesse, celle de prendre soin de toi car mon coeur ne saurait, jamais, se résoudre à te voir en souffrance. CLAUDINE 
    5
    Mercredi 7 Janvier 2009 à 10:41
    Marc de Metz

    Merci beaucoup pour ce commentaire qui signe ta visite. @micalement, de Metz, Marc.

    4
    Mercredi 7 Janvier 2009 à 10:10
    Marc de Metz

    Merci pour tes vœux et je te souhaite que 2009 soit une année au cours de laquelle ce qui te préoccupe là et que tu qualifies de délicat soit vite de mauvais souvenirs. @micalement, Marc.

     

    3
    Mercredi 7 Janvier 2009 à 09:18
    Marc de Metz

    Sans foi ni loi autre que celle navrante de mes addictions, parfois je peux me risquer à promettre… Triste réalité qui ne me permet pas vraiment de vouloir me parjurer. Je t’embrasse, bonne journée amie. Marc.

    2
    Mardi 6 Janvier 2009 à 11:42
    1
    Mardi 6 Janvier 2009 à 04:20
    Naniemay-11
    Très bel hommage!

    Pensées amicales
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :