• Les ouvriers-mécano de la Ville de Metz...

    Mécano à Metz 1 mp1357 2010

     

     

     

       

    Je les appelle les ouvriers-mécano.

    La ville de Metz est leur employeur.

    Ils montent et démontent en permanence.

    Sans leur labeur aucune manifestation.

    Ils sont les ouvriers municipaux de Metz.

    Grâce à eux tout se passe toujours bien.

    Pour notre confort ils œuvrent toujours.

    Nos parcs sont leurs terrains de jeux.

    Des milliers de pièces ils manipulent.

    Leur matériel est un énorme mécano.

    L’été le temps est propice à leur travail.

    L’hiver tout se complique dans le froid.

    Mais Metz compte sur eux tout le temps.

    Ils savent répondre à ses exigences.

    Je les appelle les ouvriers-mécano...

     

     

      

     

    Mécano à Metz 2 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 3 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 4 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 5 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 6 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 7 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 8 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 9 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 10 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 11 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 12 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 13 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 14 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 15 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 16 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 17 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 18 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 19 mp1357 2010

     

     

     

     

    Mécano à Metz 20 mp1357 2010

     

     

     

      

    Choisir un nouvel article Metz 26 sepembre 2010

     

     

     

     

    « Senryû : Secrets fermés...Metz : Sous le grand portail de la cathédrale Saint-Etienne... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    8
    sumadrad
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:58

    au prix ou coûte la ferraille !! heureusement que ce n'est pas du cuivre............il en resterait certainement moins de piles............

    amitiés

    sumadrad.c

    7
    Mardi 28 Décembre 2010 à 17:37
    Marc de Metz

     

     

    Je suppose qu’en effet, la ville ne laisserait pas des montagnes de cuivre dans ses jardins publics sans une surveillance renforcée ! Je la crois même capable de faire alors appel aux surveillants des voies ferrées. @mitié de Metz, bonne soirée à toi. Marc.

    6
    Mardi 28 Décembre 2010 à 17:29
    Marc de Metz

     

     

    L’hiver, ces équipes d’hommes installent les dizaines de km de guirlandes lumineuses au dessus des rues, ils commentent dès là mi-septembre ! Ensuite, ce sont eux qui installent les différents marchés de Noël. @mitié, de Metz, Marc. Bonne soirée à toi. ce qu’ils mettent en place, bien entendu ensuite ils le démontent.

     

     

    5
    Mardi 28 Décembre 2010 à 13:35
    Marc de Metz

     

     

    C’est vrai qu’au bout de leurs « jeux » de construction, il y a toujours pour nous les messins, quelque chose en plus dans la ville… @mitié de Metz, Marc. Bonne journée, ici là il neige à nouveau et sur une précédente neige qui n’a jamais fondue car elle est gelée…

    4
    Mardi 28 Décembre 2010 à 13:32
    Marc de Metz

     

     

    Ils sont indispensables dans notre vie en ville.

    Je devais leur rendre ce petit hommage.

    Leur présence m’interpelle toujours.

    @mitié de Metz, Marc.

    Je t’embrasse.

     

    3
    Lundi 27 Décembre 2010 à 23:00
    flipperine

    et oui tant de choses ne seraient pas sans ses ouvriers , la ville serait bien triste et en ce moment ils n'ont pas la vie facile avec ce temps

    bises

    2
    Lundi 27 Décembre 2010 à 22:21

    Ils ont gardé ce côté d'enfance...jouer au mécano... pour le plaisir des messins !

    @mitié

     

    1
    Lundi 27 Décembre 2010 à 18:17
    Marielle

    Bonjour Marc

    C'est sûrement un dur labeur de tripoter toute cette ferraille, surtout en hiver....

    Bisous, Marielle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :