• Le plus insolite labyrinthe de Metz...

    Place Mazelle en chantier 1 mp13 05 08 10

     

     

     

      

    Les excavatrices creusent

    Le fond des trous s’enfonce

    Le bruit des travaux s’impose

    Les ouvriers constamment s’affairent

    Les chefs de chantier eux surveillent

    Les riverains parfois excédés subissent

    Les automobilistes impatients enragent

    Les trous plus nombreux s’agrandissent

    Les manœuvres nombreux eux travaillent

    Les grues au dessus du vacarme elles dansent

    Les marteaux piqueurs tout le voisinage agressent

    Les travaux indispensables jamais n’en finissent

    Les tas de gravas sales sortis de la terre grossissent

    Les responsables municipaux eux aussi s’impatientent

    Les commerçants dérangés dans leurs affaires grognent

    Les mères de famille encombrées de leurs enfants commentent

     

    Riverain d’un énorme

    chantier je me suis amusé à inventer un chantier dans le chantier.

     

    Il exorcise ma certitude

    qu’après près de deux ans la terre pourrait ne plus jamais être refermée.

     

    Cette photo en noir est blanc

    n’est que le résultat de mon imagination excitée par ces travaux.

     

    Je sais qu’un jour tout

    rentrera dans l’ordre et qu’enfin cette place nous sera rendue plus belle.

     

    Voici ci-dessous la photo originale

    d’un énième trou mais depuis il a été lui rebouché définitivement ?

     

    Heureusement qu'aucun de leurs trous

    ne contiendra jamais autant de tuyauterie inutile et cahotique…

     

     

     

     

    Place Mazelle en chantier 2 mp13 05 08 10

     

     

     

      

     

    Choisir un nouvel article Metz 26 sepembre 2010

     

     

     

     

    « Les bustes de la Maison des Têtes à Metz...Bonheur lorsque Google relie des gourmands à FRESSON Metz... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    6
    Jeudi 12 Août 2010 à 12:53
    Marc de Metz

     

     

    C’est encore ce qui se sera passé depuis presque deux ans que dure cet immense chantier ! Je ne saurai jamais ce qui fait qu’un trou soit ouvert, fermé, ouvert et fermé… Mais au bout de ces dérangements : une ville encore plus belle ! Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    5
    Jeudi 12 Août 2010 à 12:39
    Marc de Metz

     

     

    Presque chaque jour, je peux enfin mesurer l’avancée des travaux.

    Cela se voit, des trous immenses sont rebouchés, de la terre remblayée.

    Bonne journée, @micalement, Marc de Metz.

     

    4
    Mercredi 11 Août 2010 à 23:13
    flipperine

    ah ces trous un éternellement recommencement un se ferme et aussitôt un autre s'ouvre, on se rend compte qu'on a oublié de passer une canalisation ou qu'il y a quelque chose de défaillant comme si que lorsqu'on ouvre à un endroit toutes les entreprises se peuvent pas se concerter et tout faire en même temps, mais faire et défaire c'est du travail

    bises

    3
    Mercredi 11 Août 2010 à 18:57

    l'inspiration naturelle devant l'exaspération journaliére , donne une expression juste de la réalité !! te voilà soulagé !! mais que l'espace d'un texte !! vivement pour toi le retour au calme pour la tête et pour les yeux

    amitiés

    sumadrad

    2
    Mercredi 11 Août 2010 à 12:28
    Marc de Metz

     

     

    Je me savais avoir envie d’écrire sur le thème de cet énorme chantier dont je suis riverain. Je lui souhaite de finir, il nous impose des milliers de désagréments mais je ne suis jamais opposé à ces chantiers car ce sont eux qui font nos villes plus belles.

    Merci Covix, @mitié de Metz.

    Marc.

     

    1
    Mercredi 11 Août 2010 à 12:15

    Bonjour Marc,

    Toute la vie d'une rue, d'un quartier ou d'une place mise en valeur par un texte en son honneur.

    Belle imagination, des mots, de l'image.

    Bonne journée

    @mitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :