• Le passeur de lumière de Saint-Maximin à Metz....

    Jean Cocteau à Metz 1 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jean Cocteau est le geôlier d’une merveilleuse magie

    C’est celle qui s’évade des secrets de Saint-Maximin

    Chaque instant de soleil y fait rire les vitraux de l’église

    Les piliers le sol et la pierre s’y enivrent dans les couleurs

    Jean est en Outre-seille un passeur de lumière joyeuse

     

     

     

     

    Jean Cocteau à Metz 2 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jean Cocteau à Metz 3 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jean Cocteau à Metz 4 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jean Cocteau à Metz 5 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jean Cocteau à Metz 6 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jean Cocteau à Metz 8 Marc de Metz 2011

     

      

     

     

    Bannière de Vu à Metz 31 07 2010

     

     

     

      

    « Art hors série à Metz / La vieille baignoire rouillée...Un mot pour me raconter : Foi... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    18
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 18:27
    Marc de Metz

     

     

    Je suis certain que tu dois toi aussi pouvoir disposer de vitraux, de soleil et de vieilles pierres. Dans cette église qui se trouve à moins de 200 mètres de notre appartement, c’est son orientation qui permet à la lumière de traverser les vitraux (tous de Jean Cocteau) et de « tomber » sur les pierres et les sols. Lorsque j’y rentre, c’est à chaque fois magique mais seulement les jours de soleil. Bonne chance Anniclick. Bises de Metz. Bonne soirée à toi. Marc, @mitié.

    17
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 08:02
    Anniclick

    Je rêve de photographier les pierres coloriées des églises .... veinard va ! mais je vais chercher chercher dans mes églises ... ou ailleurs ? tu me donnes trop envie !

    Bonne journée Marc

    Bises amicales

    16
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:55
    Marc de Metz

     

     

    Oui, elles montrent ce qu’est l’atmosphère de Saint-Maximin dans ces halos de couleur composés par des vitraux d’une beauté irréelle. Bonne fin de journée Bernadette, @mitié et bises de Metz, Marc.

    15
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:52
    Marc de Metz

     

     

    Les vitraux de Jean Cocteau sont tous plus beaux que le plus magnifique de leurs reflets Brigitte. Mais ce sont ces reflets, plus que les vitraux qui donnent une aura mystique à cette église qui devient alors une boîte à lumière. Bonne fin de journée, @mitié et bises de Metz, Marc.

    14
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:43
    Marc de Metz

     

     

     

    Ces collages de lumières existent aussi dans la cathédrale de Metz.

    Je trouve fascinant la projection des vitraux sur des pierres séculaires.

    Bonne soirée Covix, @mitié de Metz, Marc.

     

    13
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:29
    Marc de Metz

     

     

    Je crois même qu’il y a les couleurs du jade dans ces reflets…

    En y regardant de plus près j’y trouve aussi celles de l’or…

    Du jade et de l’or c’est une chronique colorée…

    Bonne soirée, bisou de Metz, Marc.

    @mitié…

     

    12
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:21
    Marc de Metz

     

     

    Ils sont si bien projetés par le soleil, dans tout le volume de l’église, qu’il est impossible de les rater Marielle. Je te souhaite une très belle et douce soirée. Je t’embrasse avec affection amie. Marc de Metz.

    11
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:09
    Marc de Metz

     

     

    Oui, instants magiques dès que le soleil les habillent des couleurs de Jean Cocteau. Bonne fin de journée, @mitié de Metz, Marc. Bises.

    10
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:05
    Marc de Metz

     

     

    Les artistes en vitraux sont appelés des passeurs de lumière. Je suis toujours admiratif de ces couleurs que le soleil sait mettre en scène et qui font ce cette église une boîte de lumière. Bonne soirée, bises de Metz, Marc.

    9
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:02
    Marc de Metz

     

     

    Ces reflets n’existent dans Saint-Maximin que les jours de soleil. Sans eux, le volume de l’église s’impose dans ses limites et avec eux tout y devient plus vaste, plus haut, plus large et surtout plus mystique… Bonne soirée Monique, @mitié de Metz, Marc.

    8
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 20:38
    bernadette

    Ces photos sont superbes et très reposantes.

    Bonne soirée.

    Bisous

    7
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 20:16

    Bonsoir Marc. les reflets des vitraux sur les murs et le sol sont parfois plus beaux que les vitraux eux-mêmes. Bonne soirée et bisous

    6
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 16:49

    J'adore des collages de lumières sur les parois, sols des églises, j'en ai photographie en Normabdie...

    @mitié

    5
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 16:04
    chronique

    Bonjour Marc de Metz

    JADE D'OR ces beaux reflets que la lumière fait danser sur les pavés de cette église...Les teintes y sont douces et jouent à cache-cache entre les piliers...... Merci pour ce beau partage...

    Belle journée à toi

    Gros bisous

    Chronique

    4
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 15:16
    Marielle

    Très beaux reflets de lumière...il faut avoir un oeil avisé comme toi pour le photographier !!

    je t'embrasse , bonne soirée. Marielle.

    3
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 10:17
    eva48

    les reflets offrent un halo supplémentaire à la beauté des vitraux

    instants magiques

    bisous

    2
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 08:46
    paquerette

    Très jolis vitraux et les rais de lumières sont du plus bel effet

    bonne journée de vendrei Marc, bises

    1
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 08:17
    monique 75

    Bonjour Marc ces reflets de lumière donne de très belles couleurs

    d'arc en ciel.

    bon vendredi amitiés monique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :