• Le coeur écritoire / Dans l'Elysée (1971)

     


    Parmi les splendeurs des jardins de l’Elysée
    Se trouve une fleur par les Dieux préférée
    C’est la plus rare et la plus belle des fleurs
    De ces divinités elle fait le bonheur
     
    Une déesse vouée d’un grand prestige
    Pour son Dieu un matin désire la cueillir
    Elle se pique aux épines de sa tige
    Puis une vive douleur la fait défaillir
     
    Une goutte de sang toute perlée
    Se dépose sur les pétales immaculés
    Puis teint la fleur d’une couleur écarlate
    Qui ainsi perd sa rare couleur d’albâtre
     
    Les Dieux entrent dans une vive colère
    Ils recréent une fleur à l’autre semblable
    Sans refuser pourtant d’admirer celle en terre
    Nouvellement plantée qui est admirable
     
    Ce fut la naissance d’une nouvelle fleur
    Qui dès lors a toujours possédé trois couleurs
    Car de l’union acceptée des deux premières
    Naquit la rose semblable à ces dernières
     
     
    Metz, Marc : écrit le 26 mars 1971

    « Chambre cinquante sept à Metz...Le dortoir de la longue pénitence à Metz... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 18:14
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    11
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 20:20
    Marc de Metz

    Merci mon amie Malou, je n'ai presque rien gardé ! Juste quelques écrits qui me sont là précieux. j'ai aimer ton poème sur l'enfance et je dépose ici le commentaire que je t'ai déposé :

    "L’enfance n’est que de l’amour appris au vrai du cœur de ceux qui te la fabriquent, qui la partagent avec toi, qui te mettent à l’abri du doute et qui tous te désignent une place dans la vie, dans leur cœur, dans ton avenir. Cet enfant devrait tout doucement durant sa vie près de toi Malou apprendre beaucoup, apprendre à donner autant que savoir recevoir, apprendre à partager autant qu’à aimer partager. Ce petit être en devenir, gardez-le heureux et gardez-le amoureux de la vie. Je t’embrasse Malou et je te laisse tes mots si beaux. Marc de Metz. "

    10
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 16:32
    Que c'est joli et gracieux...Merci Marc Amicalement
    9
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 16:21
    Marc de Metz

    Super : vous êtes de retour, vous avez quasiment logé Sabine et Dimitri à Bordeaux, le petit a fait une très belle rentrée et vous sous croulez sous le courrier que vous avez sur Over-Blog. Merci de m’avoir fait signe, merci d’être revenus. Je vous souhaite à tous les deux une belle rentrée et je vous laisse tout en douceur retrouver vos marques sur votre blog. Je suis ravi de votre passage sur mon blog et merci pour le gentil commentaire. Je vous embrasse, j’embrasse aussi Dimitri mon courageux petit copain qui va avoir une année géniale ce que je lui souhaite de tout cœur. @ bientôt, avec mon amitié. Metz ruisselle d’eau froide, Metz est en gris, Metz file trop vite vers l’automne…

    8
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 13:51
    Malou
    Déjà talentueux! quel chance d'avoir conservé ses écrits d'ado. Bises enrosées. MAlou
    7
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 11:12
    christian et renee


    que de dons t' a donné mère nature , bravo c' est charmant .

    Un petit bonjour coucou en passant , nous sommes rentrés quelques jours à Marseille car les papiers ne se font pas tout seul , apparemment nous avons trouvé notre bonheur à Bordeaux , il ne reste plus qu' à concrétiser , mais c' est le travail de Sabine et nous attendons la réponse à partir du 15 septembre , d' ici là notre petit Dimitri appelle sa mamie chérie pour mettre des photos en ligne , bien entendu nous commencerons par la rentrée scolaire car par chance nous y étions , quel bonheur de voir notre gentil bout de choux retrouver ses copains et copines et même son ancienne maitresse. Maintenant c' est à lui de bien travailler et je lui souhaite de tout mon coeur de grand'mère.

    A bientôt mon ami , j' ai survolé quelques articles fait pendant notre absence et je reviendrai , que de courrier m' attend ? ouf je ne sais par quel bout commencer .

    Gros bisous marseillais de mamiekéké et cricri d' amour .
    Gros poutous bordelais de Sabine et Dimitri ton petit copain.
    6
    Vendredi 11 Avril 2008 à 23:20
    Marc de Metz

    Le coeur écritoire / Dans l'Elysée (1971)

    Merci Monsieur Chevalier, tout ce que j’ai ramené de mes 17 ans est que j’ai déjà publié classé dans une rubrique spéciale de mon blog "Mes ecrits d'adolescence". Cela tient d’un miracle que j’ai pu conserver si longtemps cette infime partie de mes écrits disparus eux. Merci, ce que tu dis me touche. Amitiés, Marc.

    5
    Jeudi 10 Avril 2008 à 18:50
    bonsoir c'est avec plaisir que je découvre ce texte écrit il y a plus de 30 ans. bonne soirée
    4
    Samedi 1er Mars 2008 à 14:28
    Marc de Metz

    Merci Colette... C'est déjà si loin tout cela... Bises. Marc

    3
    Samedi 1er Mars 2008 à 12:42
    Marc de Metz
    Merci, très agréable à lire pour ce Marc d'il y a trente ans... Il apprécie. Bises.
    2
    Vendredi 29 Février 2008 à 22:39
    colette
    VRAIMENT BIEN ECRIS CHAPEAU BONNE SOIREE BISOUS COLETTE
    1
    Vendredi 29 Février 2008 à 16:29
    marinachili
    Très beau...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :