• Le blog a ses raisons que la raison ignore...

    Le blog a ses raisons que la raison ignore...



    Je me livre en pensées.

    J’écris avec mes mots.

    Je fabrique des articles.

    Je publie des photos.

    Je cherche des histoires.

    Je vous montre ma ville.

    Je ris de vous faire rire.

    Je m’amuse de vous faire sourire.

    Je découvre des maux terribles.

    Je mesure des détresses indicibles.

    Je mets ma vie en pages.

    Je me perds dans des vies.

    Je m’indigne dans d’autres.

    Je meurtris aussi mon âme.

    J’exulte souvent mes passions.

    Je m’inscris parfois en faux.

    Je clique sur des visages.

    Je m’installe dans des bonheurs.

    Je m’irrite de mon impatience.

    Je suis comptable d’autres peines.

    Je me plaît dans vos écrits.

    Je me laisse toucher par vos vies.

    Je me sais manquer de temps.

    Je me sais être de passage.

    J’aime vos commentaires.

    J’en dépose aussi chez vous.

    Je trouve de la solidarité chez vous.

    Je donne de mon temps à mes écrits.

    Je vole des heures à ma vie ici.

    Je défais mon passé en ligne.

    Je suis passager de vos destins.

    Je suis sensible à votre présence.

    Je suis indigné de vos blessures.

    Je suis courroucé par vos déboires.

    Je suis émerveillé par vos talents.

    Je m’émeus de votre attention.

    Je m’insurge contre vos déceptions.

     

    Je doute parfois de moi.

    Je doute parfois de vous.

    Je doute parfois de tout.

     

    Mais je suis là.

    Je vais y rester.

     

    Parfois dubitatif.

    Parfois nauséeux.

    Parfois compromis.

    Parfois rejeté.

    Parfois impliqué.

    Parfois fatigué.

    Parfois inquiet.

    Parfois blessé.

    Parfois incompris.

     

    Mais je suis là.

    Je vais y rester.

     

    Toujours heureux de partager.

    Toujours heureux de vous lire.

    Toujours heureux de vous rencontrer.

    Toujours heureux de vous écrire.

    Toujours heureux de votre compagnie.

    Toujours heureux de partager vos richesses.

    Toujours heureux d’être en votre compagnie.

    Toujours heureux de cette amitié avec vous.

     

    Il me faudrait m’éloigner de mon blog.

    J’aimerais m’éloigner quelques temps.

    Il me faudrait vous oublier quelques heures.

    J’aimerais vous abandonner dans vos mots.

    Il me faudrait me mettre en vacances de vous. 

    J’aimerais me libérer de l’emprise de vos mots.

    Il me faudrait…

     

    Mais je suis là.

    Je vais y rester pour toutes ces raisons.

     

     

    « Fanfan la Tulipe 1952 / Foufou la Tulipe 2014...Metz / Du vert place Mazelle... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    31
    Mercredi 7 Mai 2014 à 22:05

    Coucou Marc

    Très sympa ce texte. Ton âme de photographe, ton amour de ta ville et la subtilité de tes écrits nous ravissent chaque jour. Alors oui, nous sommes heureux que tus sois là. Continue mon ami.

    Bises et bonne soirée. ZAZA

    30
    Mercredi 7 Mai 2014 à 20:10

    Bonsoir Marc,

    Je retrouve dans tes mots ce qui fait la passion de"tenir" un blog. Tu m'as jugée "capable" d'en créer un et j'ai eu la chance d'avoir "parrain et marraine" en grande amitié. Je ne pourrais jamais l'oublier, tu m'as permis de franchir une porte , elle est désormais grande ouverte pour y voir aller et venir tous nos ami(e)s blogueurs (euses).  J'ai encore plus de chance puisque je peux te rencontrer au hasard de nos souhaits.

    Merci d'être présent dans ma vie!

    Bonne soirée, gros bisous à partager avec mon "ami"! Mireille du Sablon

    29
    Mercredi 7 Mai 2014 à 19:39

    Très beau texte! Je crois que nous pouvons tous nous donner la main pour le ressenti que tu exprimes! Je me suis un peu éloignée des blogs, et les aminautes me manquent....... Mais priorité à la famille, je tricote à plein temps!

    Gros bisous Marc!

    28
    Yvonne Anne
    Mercredi 7 Mai 2014 à 18:51

    Ton cœur a parlé, Marc...

    Tu m'as émue...

    Je t'embrasse.

    27
    Mercredi 7 Mai 2014 à 18:05

    Superbe texte Marc qui j'espère t'a fait du bien dans tes doutes si il y en avait. J'aime aussi venir ici régulièrement. Tes photos, tes textes sont toujours magnifiques et ensoleille nos journées. Merci et surtout reste toi si gentil, généreux et sensible.

    Amitiés sincères du sud de Metz, là ou la pluie et le vent viennent nous rappeler que le soleil n'est hélas pas toujours présent mais qui heureusement fini par revenir. J'espère qu'il en ai de même dans ton coeur. Bisous

    Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    26
    Mercredi 7 Mai 2014 à 17:52

    Bonsoir Marc

    Homme aux multiples talents

    Homme au grand Coeur

    qui passe des heures

    à photographier sa ville

    afin de nous la faire découvrir

    Homme qui partage  avec Nous

    ses joies et ses plaisirs

    Homme  qui se dit rejeté

    alors qu'il n'y est pas

    Mais alors pas du tout

    Crois nous loin  de la notre pensée

    car Nous avons besoin de Toi

    Tu doutes de Toi mais qui ne le fais pas.

    Tu veux faire pour le mieux,

    (Normal  Vous êtes Tous pareil les humains )

    pour le régal de nos yeux

    que tu éclabousses de couleurs

    et Franchement tu y arrive fort bien

    alors comme quelqu'un qui chantait fort bien

    "Ne nous quittes pas. " notre absence ton absence 

    nous manquerait beaucoup

    Amitiés

    Celiandra

     

     

    25
    Mercredi 7 Mai 2014 à 17:34
    jazzy57

    Eh bien voilà un tres beau texte qui je pense exprime ce que nous ressentons toutes et tous vis à vis de nos blogs , une impérative nécessité à venir partager, lire,  écouter, commenter. Bien sur il n'y a pas que le blog mais je crois que nous y revenons toujours et quand en plus les rencontres sont aussi au rendez vous de la réalité là c'est le top . Oups je suis en train de regarder l'heure il faut que je file.

    Bonne soirée Marc

    Merci pour ces mots du coeur

    Bisous 

     

    24
    Mercredi 7 Mai 2014 à 14:49

    Bonjour cher Marc,

    Comme je suis heureuse de lire "ces mots" j'ai près de moi un document qu'en tête j'ai écris: "Ces Mots"qui nous ont conduits à une si grande amitié.

    Oui cher Marc , tu es toujours le même, heureux d'être là, impatient...sensible, tendre et sincère...généreux et passionné ....et pour toutes ces raisons reste là , nous t'aimons.

    Je t'embrasse affectueusement, avec une si grande amitié...

    Marielle.

    23
    Mercredi 7 Mai 2014 à 14:26

    Cc Marc ... Homme aux multiples talents, ton texte me touche beaucoup, car il m'arrive de ressentir la même chose ... merci d'avoir mis en mots tes ressentis, mes ressentis, nos ressentis à toutes et tous !!!

    Bises Amicales, bon mercredi

    22
    Mercredi 7 Mai 2014 à 14:25

    Que de jolis mots que l' on voudrais avoir dit nous même !

    Bonne journée cher Marc , ici grisaille et soleil à égalité .

    Gros bisous bordelais-marseillais .

    Renée (mamiekéké)

    P.S. merci pour ta gentille visite chez nous , on adore tes petits passages si sympathique.

    21
    Mercredi 7 Mai 2014 à 14:16

    C'est un texte qui me convient bien aussi, bien imaginé et bien écrit. Bonne journée.

    20
    Mercredi 7 Mai 2014 à 13:51

    merci pour ce ressenti...tu es multiple car tu as la passion des mots, celle des photos et ta fidélité aux aminautes qui te suivent est exemplaire.....

    Au départ, lorsque j'ai commencé mon blog, il était pour moi, et personne d'autre...Il fallait juste que je jette sur la toile, mes bonheurs, mes angoisses, ma fureur, ma passion, mes pleurs....Et je me disais que c'était pas bien d'infliger ça à d'autres personnes....et ce qui me plaisait c'était d'être perdue dans ce monde virtuel...je savais que personne ne pouvais m'atteindre, personne ne pouvait me faire souffrir.....

    très vite l'écriture grise, très vite tu te saoules de mots, tu ne penses même pas à aller lire les autres, tu traces ta route avec des mots, avec tes tripes...et puis un jour, quelqu'un a mis un commentaire...J'ai failli tomber de ma chaise...QUOI ??? cet endroit que je croyais secret ne l'était pas ??? j'ai eu une trouille de tous les diables! je me souviens, j'ai attendu 8 jours avant de le publier.....et j'y ai répondu...et le piège s'est ouvert....et puis d'autres sont venus....Comment ? pourquoi ? va savoir pourquoi un jour, tu perds ton anonymat ...!

    et puis, j'ai découvert les autres.....je me suis introduite dans des vies....j'ai commenté à mon tour...Et voilà.....à présent, j'ai quelques personnes qui sont fidèles à ce que j'écris...et je les en remercie  !!

    Comme je te remercie toi, d'être venu te balader chez moi !! bonne journée Marc et continue à nous ravir !

    19
    Mercredi 7 Mai 2014 à 13:06

    j'aimerai être LA aussi, sur mon blog, mais le manque d'envie de continuer est bien là par contre. quelques jours de vacances, et on verra au retour, la décision, merci pour tes commentaires pourtant sur un blog "statique". 

    18
    Mercredi 7 Mai 2014 à 11:27

    la "chanson du blogueur" comme dit Annick....ça pourrait être sympa de la mettre en musique !!!

    tu résumes parfaitement ce que chacun d'entre nous ressent, ...le groupe "d'aminautes " qui se constitue et qu'on voit régulièrement sur nos blogs respectifs finit par former une sorte de "famille" avec qui on partage volontiers plaisirs et quelquefois soucis....

    La "pause" faite de temps en temps pour des causes diverses (coup de "mou",  ou aussi...manque de sujets,.....)  est salutaire mais on n'a pas envie de s'éloigner trop longtemps des blogs amis...

    bonne journéeyes

    17
    Mercredi 7 Mai 2014 à 11:22

    il faut savoir se laisser glisser,

    ne pas trop s ' investir

    et savoir revenir

    pour qu' intact demeure le plaisir

    bisous

    merci pour tout depuis ces années

    16
    Mercredi 7 Mai 2014 à 11:18

    Belle expression de tes ressentis et émotions !
    On doit être nombreux à ressentir plus ou moins les mêmes choses...

    Bonne journée Marc

    15
    Lydie
    Mercredi 7 Mai 2014 à 10:59

    Bonjour Marc,

    Très beau texte qui résume bien la situation:

    Blog inspiration, blog émotion, blog passion, blog illustration, blog addiction...

    Pour toutes les raisons que tu évoques et bien d'autres encore, on est toutes et tous très heureux (je ne pense pas me tromper), que tu nous dises que tu es là et que tu vas y rester! 

    Merci.

    14
    Mercredi 7 Mai 2014 à 10:18
    Josette

    Bonjour Marc

    Si j'avais tes talents en voilà une poésie

    que j'aurai aimé écrire, elle dit

    tant notre vie virtuelle

    qui parfois donne des ailes...

    Des découvertes, des rencontres

    du plaisir tout ce que tu nous montres

    un seul regret c'est le temps

    qui trop vite passant

    me fait bâcler un commentaire

    quand de ce fauteuil il faut m'extraire

    pour assurer l'intendance

    mais garde toutes les assurances

    par les pensées je reste là

    tu ne te débarrasseras  pas comme ça

    des internautes amateurs

    qui trouves chez toi leur bonheur...

    @ +

    13
    Mercredi 7 Mai 2014 à 10:04

    mais tu ne nous abandonneras pas comme nous ne t'abandonnerons pas ... car tu nous aimes et nous t'aimons.

    le doute fait parti de la vie et sert à avancer 

    et tu restes avec nous ce qui comme toi nous  ravit  et avec autant de plaisir que d'hab.

     je ne suis pas poouettesse  scuse

    bisous

    12
    Mercredi 7 Mai 2014 à 09:56

    Bonjour Marc c'est une superbe déclaration sur tes sentiments si mélangés, ce qui fait l'être humain, l'ami ,le blogueur toujours présent!

    continu a nous ravir avec tes belles photos et tes mots toujours présents.

    bonne journée monique

    11
    Mercredi 7 Mai 2014 à 09:52

    Bonjour,
    Grand moment de remise en question, de vérité, de doute, de bonheur, de plaisirs, etc. ...
    Faut pas se poser trop de questions car souvent le manque de réponse pousse à la langueur mais toi tu saurais résister !
    Manque plus que la musique et … on dansera dans la joie de bloguer ...
    Merci d'être passé … Bonne journée … @+ Claude

    10
    Mercredi 7 Mai 2014 à 09:48
    Bonjour Marc Tout, tu as tout dit de "ton" fonctionnement avec les amitiés virtuelles mais pas que! je pense que nous serions nombreux à pouvoir s'approprier une partie de tes mots. Ton texte m'a donné beaucoup d'émotion et je ne comprends pas pourquoi!!! il m'en faut plus que cela habituellement. Peut être parce qu'il est tellement vrai, je veux dire rempli de TA sincérité. Quand tu prendras un peu de vacances de blog, n'oublie pas la vallée de la Loire est très belle! Belle journée, bises
    9
    Mercredi 7 Mai 2014 à 09:15
    Claudine /canelle

    Bonjour Marc 

    Grand moment de remise en question ..mais pour toutes ces choses je n'aime pas trop m'éloigner de mon blog ..

    et des amis (vrais ou faux )

    Merci pour ta façon de résumer les choses ..tout y est !!

    Bises et bonne journée

    8
    Mercredi 7 Mai 2014 à 08:54

    Bonjour,

    Tu résume bien le blogueur dans tes écrits et je ressens tout ce que tu as écris.

    Moi je t'avoue je coupe complètement quelque fois car sinon c'est de l addiction et c'est pas bon, mais on se prend vite au jeu..et tu n'as pas choisi un sujet de blog facile, il faut se renouveler....

    A bientot

    7
    Mercredi 7 Mai 2014 à 08:49

    joli texte enfin jolis mots où bonne lecture oh ! je suis indécise, mais je m'éloigne du blog pendant 1 petite semaine

    a bientôt

    lyly

    6
    Mercredi 7 Mai 2014 à 08:46

    Bonjour Marc, tu viens de composer "La chanson du blogueur" et nous pouvons tous la chanter en chœur. Tes mots sont à lire et à relire car ils expriment ce que nous ressentons et pourquoi il est si difficile de s'éloigner de nos blogs. Nous craignons même que notre ordi nous lâche, car là c'est terrible et vite on cherche le moyen d'avertir nos amis du pourquoi de notre absence.
    On pourrait chacun en dire long, très long sur notre expérience de blogueur car c'est une grande et belle aventure. Chacun de tes mot est très fort et veut dire beaucoup ... de ta vie, de tes souffrances, de tes plaisirs, de tes bonheurs.

    Faire une pause, j'y pense aussi, me retrouver avec moi-même ? tourner en rond chez moi ? hum ... vite vite, j'oublie cette triste idée, j'ai trop besoin de mes amis et j'espère même un jour rencontrer à Amiens une amie-blog avec qui je pourrai voyager (à deux c'est plus marrant), et je commencerai par Amiens-Metz bien évidemment !

    Merci Marc, j'espère vite te relire ... pour une autre "chanson".

    Bonne journée et gros bisous d'amitié

    Annick

    5
    Mercredi 7 Mai 2014 à 08:33

    bonjour Marc ton texte est très beau tu résumes bien ce qui nous lie chacun à nos blogs respectifs j'aime ta poésie tu te livre et c'est super bises MA

    4
    gazou
    Mercredi 7 Mai 2014 à 07:54

    J'aime les gens qui doutent, dit Anne Sylvestre dans une de ses chansons


    Je crois que l'on est beaucoup à se reconnaître dans les mots et le ressenti que tu écris aujourd'hui

    3
    Mercredi 7 Mai 2014 à 07:43

    Bonjour Marc, ton texte me touche énormément ! Il est rempli de sincérité et de tendresse. Tu es un homme rare, sensible et accessible.

    Merci de te dévoiler un peu plus.

    Belle journée à toi !

    Bises amicales et à très vite...

    AngéliqueLilas

    2
    Michelle C
    Mercredi 7 Mai 2014 à 02:30

    Il est super votre texte, Marc !

    J'aimerais  beaucoup réussir à  en  écrire  de pareils !

    Je vais le lire et le relire pour bien m'en imprégner avant de créer mon blog!

    Je sais combien c'est difficile de parler de ses sentiments et de ses ressentis Vous, vous le faites très bien!.

    J'envie les personnes qui ne doutent pas mais je pense qu'elles sont rares...

    Que de beaux sentiments mais que de souffrances je perçois en vous lisant !

    Bisous de Cergy.

     

     

    1
    Mercredi 7 Mai 2014 à 01:26

    Bonjour Marc

    À vrai dire, je crois que plusieurs de nous pourrions cocher plusieurs des sentiments qui t'animent .

    Je trouve que tu as bien résumé pourquoi nous tenons à notre Blog, pourquoi nous allons visiter des gens de tous les pays, pourquoi certains jours on a le goût de ne rien dire et faire autre chose, et pourquoi à d'autres moments nous pouvons passer des heures à peaufiner ci et ça. À vrai dire je crois que nous pouvons pour plusieurs, résumer le tout avec le mot  qui se nomme "Passion".  

    Au plaisir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :