• La chaise blanche inconnue...

    Enlèvement d'ordures à Metz mp1357 2010

     

     

     

     

    Mise au rebus

    La chaise cassée

    Finit dans la rue

    Elle est fracassée

     

    Violence mise à nu

    Destin explosé

    Niés services rendus

    Elle est rejetée

     

    Pas même vendue

    Pas même cédée

    Fin de vie dans la rue

    L’homme est sans pitié

     

    Silence obtenu

    Chaise violentée

    Agonie convenue

    Elle est abandonnée

     

    Humiliée et perdue

    Sa paille éventrée

    Crime entendu

    Elle est sacrifiée

     






     

     

     

    « Haïku : Ecriture...Metz Plage 2011 - L'été en fête dans Metz / 12... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    14
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 18:36
    Marc de Metz

     

     

    Triste destin que celui de tant de nos objets utilitaires !

    Je ne le sais pas encore assez odieux pour faire cela à un meuble…

     

    J’ai déjà tellement de mal à jeter une poubelle que dès que je le peux je la fait descendre par un ou une autre pour ne pas pleurer en l’abandonnant sur le trottoir : je sais… je suis trop sensible…

     

    Merci pour ce commentaire, qui me fait très plaisir car j’avais aimé écrire cet hommage.

    Bonne soirée, @mitié de Metz et là un autre bisou du mercredi. Marc.

     

    13
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 17:41
    Chronique

    Bonjour de Metz

    Je crois que la petite chaise est entrain de mendier.... elle a tout perdu... elle est devenue SDF..... alors qu'il suffirait de lui donner la possibilité de reprendre "pied".. Très beau texte que le tien......

    Belle fin de journée à toi

    Gros bisous

    Chronique

    12
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 19:17
    Marc de Metz

     

     

    Je comprends le « cœur gros » mais je n’ai pas douté que tu allais renoncer… Ouf ! Ici ce fut une sacrée manif : énorme ! Elle se solde par 18 000 participants (comptés par les syndicats) et BIEN ENTENDU… 6 500 par les autres ! Marseille c’est mieux : 220 000 d’un côté et 20 000 de l’autre ! Je ne retiens de ces comptages qu’un scandaleux musellement organisé de la contestation ! Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    11
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 19:03
    Domajj

    Au fait ... j'ai oublié de mettre un PS ... mais j'ai suivi tes précieux conseils et je ne suis pas allée à la manif ... le coeur un peu lourd mais tu m'as convaincue ... et je crois que tu as raison, il me faut encore être raisonnable ...

    Merci Ami de tes bons conseils ..

    Je t'embrasse. Bonne soirée. @bientôt

    Do

    10
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 18:59
    Marc de Metz

     

     

    J’ai fait une métaphore en utilisant mes mots !

    Je crois que tu en as compris tout le sens !

    Cette chaise violentée peut être n’importe qui !

    Je t’embrasse, bonne soirée, @mitié Do.

    Marc de Metz.

     

    9
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 18:46
    Domajj

    Bonsoir Marc,

    La chaise blanche inconnue de nous mais pas de ses propriétaires ... Ils ont usé et abusé de cette chaise (qui sans doute n'avait rien demandé ..) et parce qu'elle est bancale ou un peu moins belle qu'au premier jour, il la mette à la rue, comme une malpropre ... et si c'était leur chat, leur chien ou leurs enfants ... feraient-ils pareil ???

    Excuses-moi j'extrapole dans un délire ... mais ça m'énerve que maintenant on ne cherche plus à réparer, on ne pense qu'à jeter ... mais bon, ce n'est que mon humble avis ..

    Bonne soirée et douce nuit à toi, Ami Marc et @bientôt j'espère.

    Je t'embrasse bien fort.  @mitié de terres de Champagne.

    Ton amie sincère Do - Dame Coquelicot

    8
    Dimanche 19 Septembre 2010 à 10:58
    Marc de Metz

     

     

    Je crois surtout qu’alors ils ont une histoire et que celle-ci est partagée avec l’Homme. J’aime imaginer que ces objets puissent avoir le droit à cette histoire. Ils sont si importants dans notre quotidien ! @mitié de Metz, Marc. Bon dimanche, le dernier de l’été et l’automne n’est pas ici en retard…

    7
    Samedi 18 Septembre 2010 à 23:58
    Solange

    Quand on veut donner une âme aux objets, ils prennent de la valeur. Bon dimanche Marc

    6
    Samedi 18 Septembre 2010 à 18:37
    Marc de Metz

     

     

    Heureusement pas une fin aussi sordide et violente.

    Ce serait simplement infernale et très triste….

    Bonne soirée à toi, Marc de Metz. Je t’embrasse.

     

    5
    Samedi 18 Septembre 2010 à 18:26
    Marc de Metz

     

     

    Je crois, je sais que tu as tout saisi de ce que j’ai écrit, sans le dire mais en me servant de cette chaise violentée et abandonnée dans la rue. Je garde aussi, précieusement, ce qui n’est plus de la première jeunesse et je commence par « MOI »… Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée à vous deux.

    4
    Samedi 18 Septembre 2010 à 09:28
    Violette Dame mauve

    Chaise ou tabouret ? Peu importe, destruction anonyme pour un siège qui connut certainement plusieurs sièges et qui ne méritait pas d'être abandonné ainsi juste parce qu'il ne plaisait plus. Imaginons de détruire ainsi le conjoint qui ne nous plait plus ! Il y aurait du monde cagneux dans les rues! MDR! j'avoue que le mien est "cassé" mais je n'ai pas du tout envie de le jeter à la rue.... Il peut encore servir...

    Bonne journée ami Marc

    Je t'embrasse très fort

    Violette

    3
    Vendredi 17 Septembre 2010 à 23:01
    flipperine

    et tout a une fin

    bises

    2
    Vendredi 17 Septembre 2010 à 22:32
    Marc de Metz

     

     

    Je ne peux que m’en féliciter puisque je sais avoir tenté de donner une « âme » à cette chaise qui pour moi pourrait être un simple être humain. Bonne soirée, @micalement, Marc de Metz.

    1
    Vendredi 17 Septembre 2010 à 20:36
    Fille du Midi

    A cause de vous, me voilà maintenant émue pour cette pauvre chaise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :