• L'église Saint-Martin à Metz, l'une des plus anciennes...

    Metz Saint-Martin 1 21 01 2010





    L’église Saint-Martin, aujourd’hui encastrée dans un bâti dense, ne montre que peu d’elle.Elle se livre pourtant suffisamment pour nous permettre de deviner qu’elle est l’une des plus anciennes églises de Metz. Cette édifice religieux est consacré à l’évêque Martin de Tours, mort en 397. Un premier sanctuaire a été élevé sur ce qui était à l’époque de la ville Gallo-romaine une zone faite de jardins et de vignes. De chaque côté du portail de l’entrée actuel, se trouve un mur. Il est le vestige d’un bâtiment romain sur lequel a été bâtie Saint-Maximin. La richesse de la ville de Metz, puissante cité marchande, permit, dés le début du XIIIe siècle, la construction totale de cet édifice. Il a connu ensuite plusieurs étapes de transformation.

     

    Sa nef et le narthex (partie qui sert de vestibule derrière le porche) sont remarquables (fin du XIIe et tout début du XIIIe siècle). La disposition de ce narthex avec ses massifs piliers rappelle celle des églises romanes ou carolingiennes. Cinq rangées de colonnes agrémentent la progression de la nef jusqu’à la croisée du transept. Quatre piliers majestueux délimitent l’avant-chœur alors qu’un faux triforium (ouverture d’une galerie qui s’ouvre vers l’intérieur), orne les murs de la nef.

     

    Le chœur, l’abside et le transept sont datés du tournant du XVe siècle avec le XVIe siècle. Le chœur est un chef d’œuvre de l’art flamboyant et l’on trouve trace d’éléments qui caractérisent le style gothique.  Il associe l’élégance de grandes verrières à une disposition symétrique des panneaux de l’abside. Ils sont ajourés d’entrelacs géométriques. Les dix vitraux du chœur sont l’œuvre du messin Laurent-Charles Maréchal, ils datent de 1881. Il était l’élève de Delacroix. La tour du clocher, rasée au XVIe siècle, à cette même époque a été reconstruite alors que la symétrie du transept elle à été détruite par l’amputation de son bras sud.

     

    L’influence champenoise est évidente au travers de décorations florales abondantes, du caractère élancé des voutes et les arcs aigus des travées. Les piles massives, de fortes nervures elles montrent une influence romane.

     

    Un groupe représentant la nativité date du XIVe siècle. L’orgue et son buffet datent de la fin du XVIIIe siècle.





    Metz Saint-Martin 2 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 3 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 4 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 5 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 6 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 7 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 8 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 9 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 10 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 11 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 12 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 14 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 15 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 16 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 17 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 18 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 19 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 20 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 22 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 21 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 23 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 24 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 25 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 26 21 01 2010 bis




    Metz Saint-Martin 27 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 28 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 29 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 30 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 31 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 32 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 33 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 34 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 35 21 01 2010




    Metz Saint-Martin 36 21 01 2010

     

     

     

     

    2010 Bannière Suivi d'articles Metz 17 09 2010

     

     

     

     

    « Petits commerces parmi les grands...Pourquoi je ne déteste pas mes lundis… »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 23:51
    gavroche
    bonjour tres belle eglise, l'art roman est d'une grande clarte fonctionnelle
    pour echapper aux catastrophes
    la decoration est notre patrimoine
    merci pour ce commentaire enrichissant et precis
    tu as pris beaucoup de photos sur Metz
    mais il me semble que celles-ci sont prises autrement
    en "relief"

    enfin tres reussies on se croit dans l'eglise
    bonne journee de repos  amities
    11
    Mercredi 10 Mars 2010 à 10:58
    Marc de Metz




    C’est dans ces lieux consacrés que les prières des croyants peuvent sans aucun doute soulager le monde de ses blessures et je l’imagine être utiles à l’espoir d’une vie meilleure, pour tous. Merci pour ce commentaire, @mitié de Metz, bonne journée Coockers. Marc. Metz est depuis toujours une ville très croyante, ici c’est dans la tradition collective de l’être.

    10
    Lundi 8 Mars 2010 à 13:23
    Marc de Metz




    C’est vrai que du soleil, cela crée de la magie dans une église.

    J’aime aussi le travail de la lumière dans un lieu de prière.

    Bonne journée à toi, @mitié de Metz, là sous un soleil sublime.

    Je t’embrasse, Marc.

    9
    Lundi 8 Mars 2010 à 13:21
    Marc de Metz




    Une de nos plus belle et authentique vieille église, dans le centre ville.

    J’aime toujours les alignements des chaises dans une église.

    Bonne journée Solange, @mitié de Metz, Marc.

    8
    Dimanche 7 Mars 2010 à 09:30
    coockers
    ...Bel édifice........
    .......A l'intérieur ...tout nous améne au silence et à de trés profondes pensées...
                         Une priére pour tous ........en ce dimanche...........
                 Bonne journée...MARC...
    7
    Samedi 6 Mars 2010 à 22:47
    aubert59
    que de travail encore pour cette oeuvre, ce n'est pas aujourd'hui que cela se referait, j'apprécie surtout les vitraux, un enchantement de lumières et le peu qu'il y ait un rayon de soleil qui y donne cela doit être merveilleux
    bises
    6
    Samedi 6 Mars 2010 à 20:00
    Solange
    Une belle vieille église qui inspire la dévotion. J'aime les vitraux et les chaises sont originales.
    5
    Samedi 6 Mars 2010 à 17:49
    Marc de Metz




    Je me trouve être « l’ami parfait » d’avoir cet après-midi encore, par une température glaciale, passé près de trois heures à faire des photos dans Metz avec toi… Il est vrai que dès qu’il s’agit de se promener dans notre ville, je suis partant, oubliant qu’il peut y faire très très froid. Vivement que nous soyons revenus dans des températures propices à ces très longues promenades qu’il nous faut faire pour partager Metz sur nos blogs… @ plus puisque je finirai de me réchauffer tout à l’heure au terrier des renards. Là, je frissonne encore ! @mitié du centre ville de Metz. Marc.

    4
    Samedi 6 Mars 2010 à 17:44
    Marc de Metz




    Merci de ce que je lis de ta part dans ce commentaire qui me fait plaisir. Je suis ravi si quelque chose peut avoir fait que ces photos te semblent avoir du relief et te donner l’impression d’être dans cette église. Nous avons ici de très belles églises et elles sont chacune dans le cœur de beaucoup de personnes. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée à venir à toi.


    3
    Samedi 6 Mars 2010 à 17:37
    Marc de Metz




    Le tout est une mise en scène séculaire pour aider les croyants à élever leur âme vers ces cieux. Je ne passe jamais dans une église sans me demander pourquoi je n’ai besoin d’aucune religion pour vivre heureux ? Mais j’aime cet art religieux qui est si souvent magnifique puisqu’il sert le spirituel et le mystère de la foi… @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée Loic.




    2
    Samedi 6 Mars 2010 à 11:14
    Loic

    Les piliers, symbole terrien de notre présence physique, de notre existence temporelle. Le clocher, symbole de l’esprit et de l’âme qui se tourne vers le ciel, vers une recherche d’un au-delà. Amitiés. Loic

    1
    Samedi 6 Mars 2010 à 09:26
    FUXA et FUXY, les re
    Bonjour Marc,

    Je me souviens avec joie de ces tournées que nous avons fait tous les deux dans les différentes églises de Metz.

    Ce fut pour nous,notre semaine sainte, même si nous n'avons pas la vocation ni toi ni moi de servir un jour notre Seigneur.

    Il faudra cette année encore recommencer nos visites, afin de reconstituer mon stock d'images envolées depuis.

    Il ne nous reste plus qu'à enfiler de bonnes chaussures de marche et d'attendre les rayons du soleil à travers tout ces magnifiques vitraux, de Cocteau à Chagall....

    Nous vous souhaitons un très bon week-end,
    Nous vous embrassons Bernard et toi,
    Cathy et Laurent
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :