• Je ne jouerai plus au jeu de l'oie...

    Plan d'eau de Metz 1 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

       

    Les cygnes étaient bien concentrés dans leurs ébats.

    Les pigeons étaient bien occupés à picorer leur repas.

    L’enfant était bien à l’abri dans les bras de son papa.

    Le vieux monsieur était lui assis seul en contrebas.

    Les oies et les jarres ne semblaient pas vouloir le combat.

    En parade ils vaquaient entre les pelouses à petits pas.

    Les plumes banches des cygnes jonchaient le sol là-bas.

    Rien ne l’a inquiété dans ce qui est devenu un brouhaha.

    Tout d’un coup un volatile audacieux de ses cris l’abreuva.

    Il avait une photo à faire et l’oie sans le prévenir le pinça.

    Dans l’attaque rapide et douloureuse point elle s’attarda.

    Il l’a accablé d’un nom d’oiseau penaud elle s’en vexa.

    Au plan d’eau de Metz il a un ennemi qui ne l’aime pas.

    Rancunier c’est en fin d’article que sa photo il la relégua.

    Il a décidé que plus jamais au jeu de l’oie il ne jouera.

     

     

    Photo prise au plan d’eau de Metz.

    Victime de cette attaque : Marc de Metz.

    Témoin : Madine morte de rire.

    Chronique elle photographiait les cygnes…

    La photo de l’agresseur penaud et vexé est la dernière.

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 2 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 3 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 4 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 5 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 6 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 7 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 8 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 9 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 10 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 11 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 12 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 13 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 14 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 15 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

     

     

    Plan d'eau de Metz 16 oies pigeons cygnes mp1357 2010

     

     

      

     

    Choisir un nouvel article Metz 26 sepembre 2010

     

     

     

     

    « Colbert et Mazarin sont leurs mentors...Le premier été de Nougat... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    30
    Mireille
    Dimanche 5 Mai 2013 à 23:22
    Mireille

    bonjour Marc

    ....nous avons vécu la même aventure en voulant donner du pain ....notre recul fut immédiat et donc sans "pincement".... il faut ne pas déranger"ces dames" surtout quand "monsieur" est présent.

    bonne a-midi !

    Mireille

    29
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 23:22
    gavroche

    bonjour  tu as envahi leur territoire! comme tu le sais

    dans un pays une usine de whisky est gardee par des oies les oies sont sorties

    la nuit comme gardiennes

    ce qui  montre bien  leur cote agressif

    j'espere que ton pied va bien !  l'imagination aidant je ris de bon coeur!!

    de tes deboires avec cette oie ! amicalement bises

    28
    Samedi 11 Septembre 2010 à 19:13
    Marc de Metz

     

     

    Je n’ai pas eu non plus besoin d’être transféré aux urgences…

    Je sais avoir raconté cette histoire, juste pour faire sourire.

    Merci de ta presque solidarité, elle me touche...

    Bonne soirée à toi, @mitié de Metz, Marc.

     

    27
    Samedi 11 Septembre 2010 à 10:15
    Marc de Metz

     

     

    Tu peux !

    10h10 : le voyageur vers l’Ouest vient de partir.

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

     

    26
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 21:42

    J'ai souri en te lisant mais ce n'est pas très gentil de ma part car tu as dû avoir mal. Bonne soirée

    25
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 20:02
    Chronique

    .......Je t'adore Marc de Metz !

    Bisous vanillés

    Chronique

    24
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 19:53
    Marc de Metz

     

     

    Lorsque je m’approche de notre congélateur il me dit :

    - Elle n’est plus là celle qui m’ouvre si souvent en soirée ?

    Les larmes au coin de l’œil, je lui réponds :

    - rassure-toi, elle n’est pas là, pour encore quelques semaines !

    A chaque fois cela me bouleverse : je suis bien trop sensible.

    Les cornets de glace eux ont dorénavant une espérance de vie quintuplée.

    Je n’ose plus passer devant la boutique de ton fournisseur en glaces.

    Son chiffre d’affaire en cornets à la vanille à baissé de près de 83 %...

    En "redoutant" ton RETOUR, je t’embrasse et je te souhaite une bonne soirée diététique.

    Marc de Metz.

     

    23
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 19:32
    Chronique

    Tu n'as pas honte..... tu n'as eu de cesse que d'essayer d'attiser ma gourmandise..... rien que d'y repenser cela me glace.... et inutile de dégainer ton magnum cela ne me fait mi chaud ni froid....... Car tu n'étais pas en cornet que ton ADN était dejà constitué de batonnets.....Alors cela te gène..... tu peux

    22
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 18:52
    Marc de Metz

     

     

    Mais non, tu n’es pas si petite…

    Juste moins grande et plus gourmande que moi…

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    Ici, des bagages sont prêts…

    Bonne soirée.

     

    21
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 18:10
    Chronique

    Oui !!! sache que j'apprécie à chaque instant cette douce protection

    PS : Je ne suis pas si petite que ça quand je marche sur le trottoir.....

    20
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 12:29
    Marc de Metz

     

     

    Tu dis cela de loin… (*)

    A Metz c’est moi qui me débrouille toujours pour assurer ta sécurité.

    Ce n’est pas facile, car Metz est une immense ville et tu es si petite…

    Je t’embrasse, @mitié d’ici, Marc.

    (*) Facile !

     

    19
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 12:08
    Chronique

    Erreur Monsieur........... je m'inquiète lors de nos promenades de ne plus t'avoir dans ma ligne de mire.....j'ai toujours peur que tu t'égares..... c'est moi ton GPS

    Gros bisous

    Chronique

    18
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 08:08
    Marc de Metz

     

     

    Allez : reconnais que pendant que j’encours, en reportage, dans les contrées de Metz les plus hostiles, les pires dangers… tu n’es pas là pour me protéger ! C’est triste pour un presque vieux monsieur comme moi d’affronter tous ces dangers sans pouvoir compter sur toi lorsque tu es à Metz ! Bises, Marc de Metz.

    17
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 08:04
    Marc de Metz

     

     

    J’apprends le métier à chaque sortie.

    J’ai donc eu là mon baptême du feu…

    Bises, Marc de Metz.

     

    16
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 08:01
    Marc de Metz

     

     

    C’est bien parce que ces volatiles sont beaux à voir et à photographier en pleine ville que cette expérience vient de m’arriver. @mitié de Metz, Marc.

    15
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 01:22
    Solange

    C'est une expérience qui ne m'est jamais arrivée, ça doit surprendre. Mais tous ces volatiles sont beaux à voir.

    14
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 22:31
    flipperine

    ceux sont les aléas du métier il faut toujours se méfier

    bises

    13
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 20:53
    Chronique

      Allez....avoues que tu en pinces pour cette oie !!!

     

     

    12
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 19:58
    Marc de Metz

     

     

    Enfin mon seul témoin témoigne !

    Je n’ai donc pas rêvé ni inventé ce drame !

    Il ne me viendrait pas à l’idée de photographier un pitbull !

    Je suis courageux mais pas à ce point là…

    Je t’embrasse, bonne soirée, @mitié de Metz, Marc.

    Salut à tes hommes.

     

    11
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 19:50
    FEE Madine

    bonsoir toi

    oui le monsieur oie n'etant point un pitbull

    a sue te pincer telle un vampire assoiffé...

    lol trop drole ...

    bizz madine

    10
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 18:48
    Marc de Metz

     

     

    Une de ces femmes était morte de rire.

    L’autre était à une centaine de mètre de cette scène.

    Je suis venu seul à bout de ce palmipède là mal palmé !

    Je te souhaite une bonne soirée, je t’embrasse, @mitié de Metz.

    J’ai été pincé, mais je n’ai pas saigné et mon pied va bien…

     

    9
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 18:36
    Marc de Metz

     

     

    Affreux de constater que l’insécurité règne sur «mon » plan d’eau !

    Je n’avais jamais encore vécu une agression aussi « fourbe »…

    Heureusement que l’écriture me permet d’évacuer ce traumatisme.

    Je peux ainsi faire faire l’économie aux autorités municipales du coût faramineux du déclenchement d’une cellule psychologique pour me soutenir dans ces moments si angoissants pour moi.

    J’ai la photo de l’agresseur, je le reconnaitrai une prochaine fois, je le fuirai !

    @mitié de Metz, Marc, presque réconforté de trouver en toi un compagnon capable de comprendre ce que peut avoir eu de douloureux et de vexant cette infortune, puisque je découvre que tu as toi aussi connu les affres de cette situation…

     

    8
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 14:32

    je m'immagine la scéne !! cela d'autant plus que je garde un souvenir aussi cuisant pour avoir était agréssé par une oie et d'en porter les traces !! mais cela ne m'empêche pas de sourire à ta belle narration !! avec du frecul je vois qu'il y a tout de même laissé des plumes

    amitiés

    sumadrad

    7
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 14:18
    Marc de Metz

     

     

    Un instant avant le pincement brutal, j’étais en train de régler mon objectif, juste au dessus du méchant jarre : je ne lui ai laissé que le temps de me pincer, pas celui de me dévorer… je devrai ne garder aucune marque de cette « blessure »… Monsieur jarre aurait du n’être que flatté que je lui tire le portrait de si près ! Bonne fin de journée Mireille, à vous deux. @mitié, Marc de Metz.

    6
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 11:18
    Marc de Metz

     

     

    Je ne suis pas peu fier d’avoir réussi cette photo du méchant jarre qui est venu me pincer le pied. Je me sens depuis presque l’âme d’un photographe de guerre… Je crois que je vais m’acheter un immense téléobjectif pour ne les photographier que de très loin… Je n’ai jamais vécu proche de ces animaux, car j’ai toujours vécu en ville. Je suis un homme là averti, je vais en valoir deux… @mitié de Metz, Marc. Bonne journée Covix. Marc.

    5
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 11:12
    Marc de Metz

     

     

    C’est vrai que je n’ignore pas l’utilisation qui est faite de ces animaux qui peuvent être très belliqueux. Mais sur « mon » plan d’eau, je me sentais (trop) en sécurité et comme je ne suis qu’un « enfant » de la ville, il me fallait bien faire cette expérience. La méchante bestiole m’a fait mal, mais je n’ai pas pleuré et je n’ai pas perdu une chaussette dans cette « odieuse » agression et je n’en garde qu’une petite trace… @mitié de Metz, Marc. Bonne journée à toi.

    4
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 09:32

    Bonjour Marc,

    Très belle fotos, et texte plein d'humour pour un désamour!

    Je me suis toujours méfié des Jars! bécause, en rentrant de l'école, ceux du forgerons me coursaient!, les cygnes, si beaux soient ils, leurs morsures sont très douloureuses et même un Malinois ou berger Allemand ne leurs font pas peur!

    bonne joirnée

    @mitié

    3
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 08:20
    Domajj

    Peut-être ne t'ont-ils pas reconnus comme un palmipède ...et alors, ils ont eu peur et ils ont pensé que tu allais les agresser ... avec ton APN (lol) ...

    J'espère qu'il ne t'a pas fait vraiment mal ... Tu avais quand même deux femmes pour te secourir, te réconforter et te soigner ... tu es gâté en fin de compte ... non ??? (mdr)

    Bonne journée à toi. @mitié de terres de Champagne.

    Je t'embrasse. @bientôt de tes nouvelles.

    Do

    2
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 08:08
    Marc de Metz

     

     

    Je peux te dire que ces palmipèdes n’ont pas vraiment vécu en harmonie avec moi…

    Ils se sont mis à venir à ma rencontre, en file indienne et en faisant beaucoup de bruit, j’ai été pincé sur le dessus du pied alors que je j’en avais laissé un m’approcher…

    Oui, ils sont harmonieux dans le paysage du plan d’eau, mais pas sans danger. Cela m’a été confirmé par le vieux monsieur assis sur le banc… J’ai aussi vu une famille changer de place pour fuir des cygnes bien trop proches de leur enfant, presque bébé.

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, c’est dit : je ne jouerai plus avec les oies à leurs jeux pinçants. Marc de Metz.

     

    1
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 08:01
    Domajj

    Bonjour Marc,

    J'aime beaucoup le texte, j'adore les photos ... j'aime ces palmipèdes ... et il y en a de toutes les sortes ... intéressants ... comme quoi, les animaux sont plus intelligents que les humains, ils semblent vivre en harmonie ...

    Bon jeudi à toi. @mitié de terres de Champagne.

    Je t'embrasse. @bientôt. Do - Dame Coquelicot

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :