• Haïku / Quelques explications...

    Haïku Marc de Metz 06 01 2010



    Un haïku est un petit texte poétique.

    Sa forme d’originale est japonaise.

    Il est alors difficile de la transposer en français.

    Voici comment il est possible de le faire en français.

     

    Un haïku n’est pas écrit en vers.

    Un haïku doit pouvoir être lu en une seule respiration.

    Il est habituel d’écrire un Haïku sans aucune ponctuation.

    Il est habituel de mettre la première lettre d’une phrase en majuscule.

     

    Dans l’absolu il doit suggérer une saison (sans en principe la citer).

    C’est obligatoire dans la forme classique en japonais.

    C’est facultatif dans la forme contemporaine (autres langues).

     

    En fait il sert souvent à raconter une situation sous forme poétique.

    La lecture d’un haïku doit créer une image, décrire une émotion.

    Un haïku peut traduite une situation « humoristique ».

     

    Un haïku est écrit au présent !

    L’infinitif est accepté…

    En japonais il n’y a pas d’article : les limiter ou ne pas les employer.

    Il est conseillé de limiter l’emploi des verbes et celui des adverbes.

    Il ne faut pas faire de répétions.

    Les effets de style sont eux recommandés.

     

    Un haîku s’écrit habituellement en 17 syllabes sur 3 lignes réparties de la façon suivante :

     

    sur une première ligne les mots ont un total de :      5 syllabes

    sur une deuxième ligne les mots ont un total de :    7 syllabes

    sur une troisième ligne les mots ont un total de :     5 syllabes

     

    Compter les syllabes ? Nous savons tous le faire mais il existe deux « astuces ». En effet, il est convenu de ne pas compter toutes les syllabes d’un mot dans les cas suivants :

     

    lorsque un mot placé en fin de ligne se termine par un « e », comme dans l’exemple suivant :

     

    Beaux enfants bredouilles

     

    Beaux   en   fants   bre   douilles = (5 syllabes)

          1       2       3        4          5  

     

    Alors qu’on prononce :

     

    Beaux   en   fants   bre   doui   lles = (6 syllabes)

         1        2       3         4        5       6

     

    lorsqu’un mot dans une phrase se termine par un « e » et que le mot suivant commence par une voyelle, comme dans l’exemple suivant :

     

    Toi dame évincée = 5 syllabes

     

    Toi dame é vin cée

      1      2     3   4    5 

     

    Alors qu’on prononce :

     

    Toi da me é vin cée = 6 syllabes

      1    2   3   4   5    6

     

    Il est plus important d'émouvoir que d'obtenir impérativement 17 syllabes.

     

    Exemple d’haïku avec ces mots…

     

    Beaux enfants bredouilles                  
    Point de réponse au message
    Toi dame évincée

     

    J’aime mettre en photo les haïkus que j’écris.

    C'est pourquoi je le fais sur des photos personnelles.

    Voici trois haïkus parmi ceux déjà publiés  sur ce blog :

     

     


    null




    null




    null








    « Le paparazzi de Metz / La petite famille…Instants d'années : Poésie en rues à Metz... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:01
    gavroche
    bonjour contente de retrouver ton blog
    j'apprecie tes Haikus ,ceux la sont tres jolis pres de la nature
    merci d'avoir explique le principe pour un Haiku ce n'est pas evident pour
    une profane
     bonne journee
    11
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 20:45
    Marc de Metz

    Bien entendu que je te crois…

    Important de ne pas alourdir un haïku avec des « trucs »…

    Les mots peuvent se suivre sans « et » et sans article…

    Dans le compte parfois encore je me trompe.

    Les 17 syllabes ne sont pas le plus important.

    C’est réussir à créer de l’émotion qu’il l’est.

    Bonne soirée MichelP, @mitié de Metz, Marc.

    10
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 19:53
    et tu ne me croiras pas...mais le premier je l'avais fais sans le et et je me suis trompé dans le compte...MichelP
    9
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 19:28
    Marc de Metz

    Puisque cet article te permet de comprendre mieux comment écrire cette poésie sous cette forme si particulière, je suis ravi. Surtout, n’hésite pas, surtout pas, c’est très agréable à construire, à écrire et donc bien plus facile qu’il peut y paraître. Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée à toi.

    8
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 19:17
    Marc de Metz

    Celles et ceux qui se lancent en sont très vite ravis.

    C’est un très bel exercice qui permet d’écrire une autre poésie.

    C’est tellement plus facile que l’on peur le supposer.

    Je suis affirmatif sur tout ce que je viens de t’écrire…

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée à toi.

    7
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 19:13
    Marc de Metz

    Bonjour MichelP.

    Heureusement que tu me donnes la clef pour comprendre ce que veut dire :

    « Appel de phares du 65 ».

    Je n’ai pas de culture « motarde »…

    Merci d’avoir relayé cet article sur ton blog, c’est très sympathique.

    Félicitation pour ton premier haïku car tu as tout compris de leur esprit.

    Bonne soirée, @mitié de Metz, Marc.

    « Appel de phares du 57, là polaire… ».

    6
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 18:40
    Marc de Metz

    Amie, tu es bien volontiers pardonnée.

    Tu l’es totalement, avec affection et souci pour ta santé.

    Surtout, tout doucement, reviens-nous reposée.

    Je t’embrasse Violette, @mitié de Metz, bonne soirée à vous deux.

    Marc, à dès que tu le pourras, à samedi…

    5
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 18:36
    Marc de Metz

    Bonjour Gavroche.

    Ravi de te retrouver dans mes mots.

    Je te souhaite une douce et belle année 2010.

    Qu’elle soit heureuse et débordante de vie.

    J’ai eu envie de préciser ce qu’est un haïku.

    J’ai constaté que c’est bien mystérieux pour beaucoup.

    C’est bien plus abordable qu’on le suppose…

    @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée à toi.

    4
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 16:03
    Salut...j'ai découvert ton blog en passant chez dommajj..je te souhaite une bonne année..et j'ai laissé un lien à ton attention sur mon blog..
    Appel de Phares du 65..(le bon Jour en langage Motards )
    MichelP
    3
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 13:45
    mary-pascale
    Merci, Marc pour ces eclaircicements! J'avoue que je ne comprennais pas trop le fonctionnement des haïkus!
    Gros bisous
    2
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 12:08
    aubert59
    je ne manque pas de prendre note et peut-être qu'un jour je me lancerai
    bises
    1
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 11:24
    Violette dame mauve

    Excuse le copié/collé mais je n'ai pas encore la force de répondre différemment à chacun. Une vraie première nuit de sommeil m'aide ce matin mais j'en ai encore quelques unes à rattraper.
    Toujours sous les quintes de toux mais moins rapprochées.
    Bonne année et gros bisous
    Violette

     

    Je t'appelle samedi matin

    <link rel="File-List" href="file:///C:DOCUME~1VIOLET~1LOCALS~1Tempmsohtml11clip_filelist.xml">
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :