• Gouttes d'eau enjeux de vie...






    Au sud

    Des enfants des femmes des hommes

    Pleurent de n’avoir pas une seule goutte

    Une seule goutte d’eau pure pour survivre

     

    D’est en ouest

    Chaque jour et chaque nuit du Monde

    Des milliards de gouttes sont perdues

    Chaque semaine et chaque mois

    Des millions de vies restent assoiffées

    Chaque année et chaque siècle

    Des milliards de souffrances endurées

     

    Au nord

    Des enfants des femmes des hommes

    Gaspillent par milliards cette même goutte

    Ignorent qu’une seule peut sauver un enfant


    Photo Intenet.

     

     

     

    « Entre Gorze et la Croix Saint-Clément...Cruel automne... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    16
    Mardi 27 Octobre 2009 à 04:46
    Marc de Metz

    En quoi le gaspillage de l’eau d’après toi…

    Ne peut être du qu’à la pollution ?

    Je ne comprends pas ton constat.

    @micalement, Marc de Metz.

     

    15
    Lundi 26 Octobre 2009 à 21:35
    Albert
    Le gaspillage de l' eau est entièrement dû à sa pollution, d' après moi.
    14
    Vendredi 21 Août 2009 à 14:57
    Marc de Metz

    Encore une séquence de commentaires que je trouve là sans réponse… Explications amicales : ici c’est l’été, je travaille aussi, j’ai des amis(es) qui ne me supportent pas ne pas leur consacrer du temps, beaucoup de temps en amitié, celui qu’ici nous aimons passer à l’extérieur pendant la belle saison et cette année elle dure depuis début juillet et j’ai privé souvent mes mis(es) de moi « à cause de ce blog comme eux disent…).

     

    Je te prie de bien vouloir alors me pardonner ce terrible retard dans cette réponse et de me pardonner aussi d’utiliser (vraiment à contrecœur) un copier/coller. Je découvre confus que ce commentaire de toi est encore aujourd’hui 21 août sans réponse de ma part… Je sui vraiment désolé de ne pas réussir à apporter là une réponse comme à mon habitude à ton commentaire…

     

    J’ai en effet que très peu de temps en ce moment. I faut alors que j’accepte d’utiliser ce moyen autrement je ne réussirai jamais à te faire au moins cette réponse. Merci pour ton commentaire, @mitié de Metz, Marc.

    13
    Vendredi 21 Août 2009 à 14:55
    Marc de Metz

    Encore une séquence de commentaires que je trouve là sans réponse… Explications amicales : ici c’est l’été, je travaille aussi, j’ai des amis(es) qui ne me supportent pas ne pas leur consacrer du temps, beaucoup de temps en amitié, celui qu’ici nous aimons passer à l’extérieur pendant la belle saison et cette année elle dure depuis début juillet et j’ai privé souvent mes mis(es) de moi « à cause de ce blog comme eux disent…).

     

    Je te prie de bien vouloir alors me pardonner ce terrible retard dans cette réponse et de me pardonner aussi d’utiliser (vraiment à contrecœur) un copier/coller. Je découvre confus que ce commentaire de toi est encore aujourd’hui 21 août sans réponse de ma part… Je sui vraiment désolé de ne pas réussir à apporter là une réponse comme à mon habitude à ton commentaire…

     

    J’ai en effet que très peu de temps en ce moment. I faut alors que j’accepte d’utiliser ce moyen autrement je ne réussirai jamais à te faire au moins cette réponse. Merci pour ton commentaire, @mitié de Metz, Marc.

    12
    Vendredi 21 Août 2009 à 14:55
    Marc de Metz

    Encore une séquence de commentaires que je trouve là sans réponse… Explications amicales : ici c’est l’été, je travaille aussi, j’ai des amis(es) qui ne me supportent pas ne pas leur consacrer du temps, beaucoup de temps en amitié, celui qu’ici nous aimons passer à l’extérieur pendant la belle saison et cette année elle dure depuis début juillet et j’ai privé souvent mes mis(es) de moi « à cause de ce blog comme eux disent…).

     

    Je te prie de bien vouloir alors me pardonner ce terrible retard dans cette réponse et de me pardonner aussi d’utiliser (vraiment à contrecœur) un copier/coller. Je découvre confus que ce commentaire de toi est encore aujourd’hui 21 août sans réponse de ma part… Je sui vraiment désolé de ne pas réussir à apporter là une réponse comme à mon habitude à ton commentaire…

     

    J’ai en effet que très peu de temps en ce moment. I faut alors que j’accepte d’utiliser ce moyen autrement je ne réussirai jamais à te faire au moins cette réponse. Merci pour ton commentaire, @mitié de Metz, Marc.

    11
    Vendredi 21 Août 2009 à 14:54
    Marc de Metz

    Encore une séquence de commentaires que je trouve là sans réponse… Explications amicales : ici c’est l’été, je travaille aussi, j’ai des amis(es) qui ne me supportent pas ne pas leur consacrer du temps, beaucoup de temps en amitié, celui qu’ici nous aimons passer à l’extérieur pendant la belle saison et cette année elle dure depuis début juillet et j’ai privé souvent mes mis(es) de moi « à cause de ce blog comme eux disent…).

     

    Je te prie de bien vouloir alors me pardonner ce terrible retard dans cette réponse et de me pardonner aussi d’utiliser (vraiment à contrecœur) un copier/coller. Je découvre confus que ce commentaire de toi est encore aujourd’hui 21 août sans réponse de ma part… Je sui vraiment désolé de ne pas réussir à apporter là une réponse comme à mon habitude à ton commentaire…

     

    J’ai en effet que très peu de temps en ce moment. I faut alors que j’accepte d’utiliser ce moyen autrement je ne réussirai jamais à te faire au moins cette réponse. Merci pour ton commentaire, @mitié de Metz, Marc.

    10
    Vendredi 21 Août 2009 à 14:54
    Marc de Metz

    Encore une séquence de commentaires que je trouve là sans réponse… Explications amicales : ici c’est l’été, je travaille aussi, j’ai des amis(es) qui ne me supportent pas ne pas leur consacrer du temps, beaucoup de temps en amitié, celui qu’ici nous aimons passer à l’extérieur pendant la belle saison et cette année elle dure depuis début juillet et j’ai privé souvent mes mis(es) de moi « à cause de ce blog comme eux disent…).

     

    Je te prie de bien vouloir alors me pardonner ce terrible retard dans cette réponse et de me pardonner aussi d’utiliser (vraiment à contrecœur) un copier/coller. Je découvre confus que ce commentaire de toi est encore aujourd’hui 21 août sans réponse de ma part… Je sui vraiment désolé de ne pas réussir à apporter là une réponse comme à mon habitude à ton commentaire…

     

    J’ai en effet que très peu de temps en ce moment. I faut alors que j’accepte d’utiliser ce moyen autrement je ne réussirai jamais à te faire au moins cette réponse. Merci pour ton commentaire, @mitié de Metz, Marc.

    9
    Samedi 8 Août 2009 à 13:11
    Marc de Metz

    Ce l’est depuis des dizaines d’années dans bien des pays du Moyen-Orient ! Je partage ton inquiétude d’autan plus que le moteur à eau pour les véhicules existe depuis des dizaines d’années selon certains bien informés. Bonne fin de journée à toi Covix. @mitié, Marc.

    8
    Samedi 8 Août 2009 à 12:39
    Marc de Metz

    Merci mon ami de ces mots qui me font accompagner cette eau dont tu me parles avec autant de poésie et de respect. J’aime encore ces mots, tes mots. Bonne journée à toi Loic en te la souhaitant douce et magnifique, @mitié de Metz, Marc.

    7
    Samedi 8 Août 2009 à 12:09
    loic

    L’eau qui ruisselle

    N’a pas d’ombrelle

    Le soleil la dore

    Et elle s’évapore.

    Le vent pousse les nuages

    Mais vers quels rivages ?

    Où vont-ils aller s’échouer

    Pour laisser leurs eaux s’échapper ?

    L’eau a ses mystères

    Indispensables à la vie de la terre.

    Laissons-les lui !

     

    Amitiés. Loic

    6
    Samedi 8 Août 2009 à 11:51
    Bonjour Marc
    Très belle poésie pour un problème délicat.
    Si nous n'y prenons garde, c'est une source de conflits bien plus grave que le superficiel pétrole!
    Bonne journée
    5
    Jeudi 6 Août 2009 à 21:37
    Aude de Burgondie
    magnifique texte poétique sur l'inconscience des occidentaux qui gaspillent une ressources qui un jour nous vaudra des guerres...l'injustice et les inégalités nord/sud persistent, la crise de 2009 n'a rien fait changer. dommage. bises, Marc à bientôt!
    4
    Jeudi 6 Août 2009 à 19:04
    liedich
    A expédier à nos politiques !!!!
    pas pour leur ricard !
    3
    Jeudi 6 Août 2009 à 11:19
    Domino
    bonjour Marc , et oui  c'st bien ça le paradoxe !!
    certaines régions gaspillent tandis que d'autres manquent !
    mais je crois que l'eau va de venir une " denrée " rare d'ici quelques années !
    bonne journée    bisous
    2
    Jeudi 6 Août 2009 à 09:07
    aubert59
    l' eau une richesse de la terre et qui aujourd'hui est devenue de l'or en barre
    bises
    1
    Jeudi 6 Août 2009 à 09:03
    mary-pascale
    bonjour, Marc! oui, c'est vrai que dans le Nord du monde, il y a de l'eau en quantité et que malheureusement, les nuages refusent d'aller se déverser sur ces pays du Sud où le manque d'eau entraîne tellement de souffrance . Mais que faire? Penses-tu vraiment que le fait qu'on économise l'eau (je suis personnellement hostile au gaspillage) la fera arriver là où elle manque? C'est un grave problème et je n'ai pas de solution! Ton poème est très beau et invite à la reflexion! Merci et gros bisousssssssss
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :