• Feuillles d'automne emportées par les jardiniers de Metz...

    Jardiniers de la Ville de Metz 1 Marc de Metz 2011

     

     

     

      

    Chaque automne, des milliards de feuilles mortes tombent en tourbillonnant ou pas dans les 700 kilomètres de caniveaux et sur les 60 000 m2 de squares et de places de Metz qui compte plus de 470 hectares d’espaces verts, ce qui la place parmi les villes les plus vertes de France.

     

    Les ramasser, c’est le travail quotidien de ces hommes que l’on peut apercevoir dans toute la ville. Cette équipe, je l’ai suivie quelques minutes dans son travail au bord de la Moselle, juste devant la préfecture à la mi-journée.

     

    Dans chaque équipe il y a au moins un souffleur de feuilles. C’est lui qui offre à ces feuilles inertes un dernier vol désordonné avant qu’elles ne soient ratissées pour être déposées dans un camion et pour disparaitre de notre vue.

     

     

     

      

    Jardiniers de la Ville de Metz 2 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jardiniers de la Ville de Metz 3 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jardiniers de la Ville de Metz 4 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jardiniers de la Ville de Metz 5 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Jardiniers de la Ville de Metz 6 Marc de Metz 2011

     

     

      

     

    Choisir un nouvel article Metz 26 sepembre 2010

     

     

     

     

    « Fresson Metz / Les Awards du Salon du Chocolat 2011...Décembre pour tous… »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    8
    Samedi 17 Décembre 2011 à 09:40
    Marc de Metz

     

     

    Oui, bien entendu qu’elles finissent en compost car Metz se veut être vers la pointe de l’écologie et du développement durable. Ici est en construction la plus grande usine de biomasse de France… C’est un chantier considérable et considérablement important pour la protection de la nature. Nous avons eu hier la tempête. Elle a fait des dégâts mais pas trop sur Metz, plus dans le reste de notre département. Bonne journée, @mitié de Metz, Marc. Bon week-end aussi.

    7
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 22:21
    Poulbot.66

    Qu'en font-ils ? Les compostent-t-ils ? Ici, le vent souffle fort ce soir... Passe un bon week-end...Amitiés... lulu66

    6
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 19:34
    Marc de Metz

     

     

    Même ce travail éprouvant car il dit être mené très vite, se modernise avec l’emploi de ces souffleurs et cela m’interpelle chaque automne. A Metz, j’ignore si des saisonniers sont recrutés pour le mener à bien. J’imagine que ces hommes sont des jardiniers de la ville, il y y a environ 150. Bonne soirée Marielle, je t’embrasse, Marc. @mitié.

     

     

    5
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 18:34
    Marielle

    Oui, c'est un travail de patience...surtout qu'il y en a beaucoup...enfin c'est plus propre et çà emploi du personnel !!

    Bisous du Berry, amitiés. Marielle.

    4
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 17:45
    Marc de Metz

     

     

    J’ai toujours eu envie de me faire expliquer l’intérêt de cet appareil qui vu par moi souffle sur des millions de feuilles et les fait s’envoler ! C’est une scène devenue familière alors ce souffleur doit avoir un vrai intérêt ! Bonne soirée, @mitié de Metz, Marc.

     

    J’ai emmené sous la tempête Chronique à Ikea : j’ai réussi à ne pas la faire passer devant le restaurant, j’ai oublié la boutique de l’autre côté des caisses ! C’est celle où tout ce qui est vendu SE MANGE !

     

    3
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 17:29
    Marc de Metz

     

     

    Je conviens avec toi que c’est un sacré travail de patience que de « traquer » des millions de feuilles qui ne tombent jamais d’un seul coup et ce, pendant des semaines ! Bonne soirée Monique, @mitié de Metz, Marc.

    2
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 10:55
    monique 75

    Bonjour un vrai travail de patience,merci pour ces belles photos

    amitiés monique

    1
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 09:16
    mireille du sablon

    Bonjour Marc,

    Je suis toujours étonnée par leur appareil "soufflerie", s'ils pouvaient l'utiliser pour chasser...les nuages!

    Bonne journée, gros bisous de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :