• Escale douceur...

     

     

     

     

    Escale aimable sur main élégante de femme

    Secondes passées dans l’émotion d’un frisson

     

    Flirt sublime silencieux en éphémère beauté

    Souffle suspendu pour retenir le papillon bleu

     

    Aucun mouvement d’ailes ne trouble cette union

    Le temps n’est compté qu’en battements de cœur

     

    Instant de vie gansé d’un imprévu bonheur

    Interlude enchanté entre avant et après

     

    Exquis souvenir d’une rencontre galante

    Seul frémissement d’envol brisera la magie

     

     

     

     

    « Quinzkû : L'entre fêtes...Textile Field des Bouroullec au Centre Pompidou-Metz... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    16
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 21:31
    gavroche

     tres beau poeme sur le temps ephemere qu' est la vie

    du papillon

    bises amicales du var

    15
    Jeudi 29 Avril 2010 à 15:12
    Marc de Metz

     

     

    Ce que je veux vous dire c’est qu’un soleil permanent nous aura permis de passer des heures dans Metz à y prendre des milliers de photographies.

    Ce furent dix jours exceptionnels dans des moments d’amitiés sans fin…

    Alors le soir nous étions fourbus mais pas assez pour ne pas trainer très tard dans la nuit à parler, échanger, commenter, à rire…

    Je n’ai pas eu le cœur de délaisser Chronique et aussi Domajj pendant leur séjour… Nous avons aussi passé une formidable journée avec Eva à Strasbourg.

     

    Je vous invite à suivre ce lien chez Chronique : elle y commence à raconter son Metz d’une façon qui me semble valoir de votre part un détour… METZ REMERCIEMENTS...........

     

    Pour m’en sortir (de ces commentaires reçus de vous, de toi)…

    et retrouver enfin du temps pour vos blogs, ton blog…

     

    Pour ne pas laisser un commentaire sans réponse…

    cela m’attriste malgré moi…

     

    Pour me situer dans le souci de vous faire savoir que j’apprécie vos commentaires…

    j’utilise encore ce copier-coller et je m’en « excuse ».

     

    Il me permet de vous dire, te dire que je regrette de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous vos commentaires…

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt dans de « vraies » réponses comme j’aime vous en faire.

     

    14
    Jeudi 29 Avril 2010 à 15:04
    Marc de Metz

     

     

     

     

    Ce que je veux vous dire c’est qu’un soleil permanent nous aura permis de passer des heures dans Metz à y prendre des milliers de photographies.

    Ce furent dix jours exceptionnels dans des moments d’amitiés sans fin…

    Alors le soir nous étions fourbus mais pas assez pour ne pas trainer très tard dans la nuit à parler, échanger, commenter, à rire…

    Je n’ai pas eu le cœur de délaisser Chronique et aussi Domajj pendant leur séjour… Nous avons aussi passé une formidable journée avec Eva à Strasbourg.

     

    Pour m’en sortir (de ces commentaires reçus de vous, de toi)…

    et retrouver enfin du temps pour vos blogs, ton blog…

     

    Pour ne pas laisser un commentaire sans réponse…

    cela m’attriste malgré moi…

     

    Pour me situer dans le souci de vous faire savoir que j’apprécie vos commentaires…

    j’utilise encore ce copier-coller et je m’en « excuse ».

     

    Il me permet de vous dire, te dire que je regrette de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous vos commentaires…

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt dans de « vraies » réponses comme j’aime vous en faire.

    13
    Jeudi 29 Avril 2010 à 15:04
    Marc de Metz

     

     

     

     

    Ce que je veux vous dire c’est qu’un soleil permanent nous aura permis de passer des heures dans Metz à y prendre des milliers de photographies.

    Ce furent dix jours exceptionnels dans des moments d’amitiés sans fin…

    Alors le soir nous étions fourbus mais pas assez pour ne pas trainer très tard dans la nuit à parler, échanger, commenter, à rire…

    Je n’ai pas eu le cœur de délaisser Chronique et aussi Domajj pendant leur séjour… Nous avons aussi passé une formidable journée avec Eva à Strasbourg.

     

    Pour m’en sortir (de ces commentaires reçus de vous, de toi)…

    et retrouver enfin du temps pour vos blogs, ton blog…

     

    Pour ne pas laisser un commentaire sans réponse…

    cela m’attriste malgré moi…

     

    Pour me situer dans le souci de vous faire savoir que j’apprécie vos commentaires…

    j’utilise encore ce copier-coller et je m’en « excuse ».

     

    Il me permet de vous dire, te dire que je regrette de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous vos commentaires…

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt dans de « vraies » réponses comme j’aime vous en faire.

    12
    Jeudi 29 Avril 2010 à 15:02
    Marc de Metz

     

     

     

     

    Ce que je veux vous dire c’est qu’un soleil permanent nous aura permis de passer des heures dans Metz à y prendre des milliers de photographies.

    Ce furent dix jours exceptionnels dans des moments d’amitiés sans fin…

    Alors le soir nous étions fourbus mais pas assez pour ne pas trainer très tard dans la nuit à parler, échanger, commenter, à rire…

    Je n’ai pas eu le cœur de délaisser Chronique et aussi Domajj pendant leur séjour… Nous avons aussi passé une formidable journée avec Eva à Strasbourg.

     

    Pour m’en sortir (de ces commentaires reçus de vous, de toi)…

    et retrouver enfin du temps pour vos blogs, ton blog…

     

    Pour ne pas laisser un commentaire sans réponse…

    cela m’attriste malgré moi…

     

    Pour me situer dans le souci de vous faire savoir que j’apprécie vos commentaires…

    j’utilise encore ce copier-coller et je m’en « excuse ».

     

    Il me permet de vous dire, te dire que je regrette de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous vos commentaires…

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt dans de « vraies » réponses comme j’aime vous en faire.

    11
    Jeudi 29 Avril 2010 à 15:01
    Marc de Metz

     

     

     

     

    Ce que je veux vous dire c’est qu’un soleil permanent nous aura permis de passer des heures dans Metz à y prendre des milliers de photographies.

    Ce furent dix jours exceptionnels dans des moments d’amitiés sans fin…

    Alors le soir nous étions fourbus mais pas assez pour ne pas trainer très tard dans la nuit à parler, échanger, commenter, à rire…

    Je n’ai pas eu le cœur de délaisser Chronique et aussi Domajj pendant leur séjour… Nous avons aussi passé une formidable journée avec Eva à Strasbourg.

     

    Pour m’en sortir (de ces commentaires reçus de vous, de toi)…

    et retrouver enfin du temps pour vos blogs, ton blog…

     

    Pour ne pas laisser un commentaire sans réponse…

    cela m’attriste malgré moi…

     

    Pour me situer dans le souci de vous faire savoir que j’apprécie vos commentaires…

    j’utilise encore ce copier-coller et je m’en « excuse ».

     

    Il me permet de vous dire, te dire que je regrette de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous vos commentaires…

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt dans de « vraies » réponses comme j’aime vous en faire.

    10
    Jeudi 29 Avril 2010 à 15:01
    Marc de Metz

     

     

     

     

    Ce que je veux vous dire c’est qu’un soleil permanent nous aura permis de passer des heures dans Metz à y prendre des milliers de photographies.

    Ce furent dix jours exceptionnels dans des moments d’amitiés sans fin…

    Alors le soir nous étions fourbus mais pas assez pour ne pas trainer très tard dans la nuit à parler, échanger, commenter, à rire…

    Je n’ai pas eu le cœur de délaisser Chronique et aussi Domajj pendant leur séjour… Nous avons aussi passé une formidable journée avec Eva à Strasbourg.

     

    Pour m’en sortir (de ces commentaires reçus de vous, de toi)…

    et retrouver enfin du temps pour vos blogs, ton blog…

     

    Pour ne pas laisser un commentaire sans réponse…

    cela m’attriste malgré moi…

     

    Pour me situer dans le souci de vous faire savoir que j’apprécie vos commentaires…

    j’utilise encore ce copier-coller et je m’en « excuse ».

     

    Il me permet de vous dire, te dire que je regrette de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous vos commentaires…

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt dans de « vraies » réponses comme j’aime vous en faire.

    9
    Jeudi 29 Avril 2010 à 15:01
    Marc de Metz

     

     

     

     

    Ce que je veux vous dire c’est qu’un soleil permanent nous aura permis de passer des heures dans Metz à y prendre des milliers de photographies.

    Ce furent dix jours exceptionnels dans des moments d’amitiés sans fin…

    Alors le soir nous étions fourbus mais pas assez pour ne pas trainer très tard dans la nuit à parler, échanger, commenter, à rire…

    Je n’ai pas eu le cœur de délaisser Chronique et aussi Domajj pendant leur séjour… Nous avons aussi passé une formidable journée avec Eva à Strasbourg.

     

    Pour m’en sortir (de ces commentaires reçus de vous, de toi)…

    et retrouver enfin du temps pour vos blogs, ton blog…

     

    Pour ne pas laisser un commentaire sans réponse…

    cela m’attriste malgré moi…

     

    Pour me situer dans le souci de vous faire savoir que j’apprécie vos commentaires…

    j’utilise encore ce copier-coller et je m’en « excuse ».

     

    Il me permet de vous dire, te dire que je regrette de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous vos commentaires…

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt dans de « vraies » réponses comme j’aime vous en faire.

    8
    Samedi 24 Avril 2010 à 14:25
    Marc Lefrançois

    Alors je suis vraiment impressionné car elle est très belle! Bravo!

    7
    Jeudi 22 Avril 2010 à 23:02
    aubert59

    il est bien sage ce papillon et il ne craint pas l'homme, mais je pense que tu as mis cette photo pour nous faire ce qu'était de trouver unenouvelle amitié réelle, une nouvelle onnaissance dans ta vie

    bises

    6
    Jeudi 22 Avril 2010 à 21:00
    marielle

    Très belle et douce ta poésie....inspirée d'une belle main et d'un superbe papillon ...et la prise de la photo....compliment..!!

    Je t'embrasse mon ami Marc, Marielle.

    5
    Mercredi 21 Avril 2010 à 21:25
    Violette Dame mauve

    Ton week-end semble avoir été un enchantement pour que tu te serves de ce poème pour le définir.

    Contente pour toi?

    Je t'embrasse ami

    Violette

    4
    Mercredi 21 Avril 2010 à 15:38
    Domajj

    Bonjour Marc,

    J'adore cette photo... de la main et du papillon... elle est superbe

    Et elle illustre bien tes mots, mon Ami.

    J'aime tes mots, ils sont justes, précis, concis, je te reconnais bien là.

    Bon après-midi ensoleillée. Je t'embrasse, Ami Marc.

    @mitié de terres de Champagne.

    Domajj - Dame Coquelicot

    3
    Mercredi 21 Avril 2010 à 11:00

    De bien beau vers pour la douceur légère d'un papillon délicatement posé sur une main qui ne doit pas moins être douce.

    Bonne journée

    @mitié

    Covix

     

    2
    Mercredi 21 Avril 2010 à 10:05
    Marc de Metz

     

     

    Merci Marc…

    Ces mots sont des mots qui sont de moi…

    Merci de ce commentaire.

    Je le considère comme précieux pour moi.

    @mitié de Metz, Marc.

     

    1
    Mercredi 21 Avril 2010 à 09:41
    Marc Lefrançois

    Superbe poésie! Elle est de toi?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :