• Entretien d'octobre avec un automne lorrain...





     

    Au seuil de cela aucune autre envie que je ne veuille

    Au seuil de nos journées des nuages qu’en linceul

    Au seuil de nos maisons des tapis tissés de feuilles

    Au seuil de nos semaines du gris lourd jamais seul

    Au seuil de notre automne une vie douce en recueil









    Mots d’un automne lorrain en rajout à d’autres miens

    Vouloir en écrire mille autre là aujourd’hui je me retiens

    Quelques mots inspirés par un automne qui est le tien

    Ils racontent de ma part avec cette saison bel entretien

    Facile discussion car dans magie tout nous y maintient










    Ces mots sont inspirés par un beau poème de Marielle.

    Marielle, Architecte d’intercoeurs qu’en tendresse partagée.



     


     



    « Senryû : Invention...A Metz la brocante d'Outre-Seille... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    10
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 23:20
    gavroche
    beau poeme je ne peus dire que merci
            bon dimanche
    9
    Mardi 20 Octobre 2009 à 19:30
    Marc de Metz

    Bonsoir Régis. Tu as mis nos automnes dans de très beaux mots.

    Merci pour ce cadeau que j’apprécie beaucoup.

    @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée à toi.

     

    8
    Mardi 20 Octobre 2009 à 12:16
    abeilles50
    Bonjour Marc,

    Vos automnes se marient sur des lits de feuilles...
    La beauté des couleurs que rien n'effeuille,
    Même si l'été tire sa révérence, fait son deuil,
    On goûte avec plaisir cette palette de mille-feuilles.

    Bonne journée. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    7
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 20:42
    Marc de Metz

    Je partage la totalité de ton constat sur cette saison.

    Je préfère accorder à l’automne de n’’être que magique.

    J’ai renoncé à trouver dramatique qu’il soit l’ami de l’hiver.

    Je t’embrasse et je te souhaite une douce belle soirée.

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt, bon début de semaine.

    6
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 20:38
    Marc de Metz

    Il est certain que c’est du bonheur de partager l’automne.

    De le lire dans des mots qui décrivent si bien sa magie.

    Il ne met qu’agréable d’offrir à cette saison des mots.

    Bien belle période qui nous inspire nombreux et joliment.

    J’aime ces semaines même si elles nous « hivernisent »…

     

    @mitié de Metz, bonne soirée à toi l’ami poète. Marc d’ici.

    5
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 20:31
    Marc de Metz

    Au bout de tes mots ce soir je pose les miens.

    Merci amie de me les avoir ce matin ici déposés.

    Je surveille de près ce que nous avons convenu.

    Ce matin chiffre moins propice à ton bonheur.

    Il en sera très vite autrement j’en suis certain.

    Je t’embrasse très fort en te disant bonne soirée.

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt Dame Marielle.

    4
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 19:00
    Marc de Metz

    Que puis-je faire de mieux, alors et d’ici, que d’accepter avec beaucoup de plaisir ce commentaire. Merci beaucoup de passer autant de temps dans mes mots et, si je ne me trompe pas, de les aimer. Merci, @micalement, bonne soirée de dimanche à toi. Marc de Metz.

    3
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 10:58
    marielle
    Merci Marc d'avoir écrit ces mots
    ces mots si beaux encore
    au charme de nos saisons.
    Ce matin, lourd  brouillard, 
    soleil brillera pas trop tard.
    Merci de ces mots inspirés
    Je tembrasse en amitiés.
    Marielle, Dame du Berry.
    2
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 09:09
    Loic

    Autour des cous… leurs légères couleurs ne froissent pas l’œil qui les regarde ni le sol qui les reçoit. L’eau tonne de son courant qui la fait courir vers la mer, son objectif, si vite qu’elle ne remarque pas la transformation de la terre pour ne pas saluer l’hiver. Amitiés. Loic

    1
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 08:48
    aubert59
    un bea texte où l'automne encore joue la vedettede se faire décliner et qui est pourtant une saison où tout s'endort, le temps qui refroidit mais elle a ses charmes mais hélas nous rend un peu plus nostalgique
    bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :