• Entre petit bouddha ami Dông Phong et moi...





    Ce bouddha porte bonheur affirmait ma mère

    J’ai cessé de la croire durant mon adolescence


    Père lui aussi tenait à ce vieil ivoire souriant

    Durant soixante années il fut leur protecteur


    J’ai souhaité l’avoir dans le secret de mes envies

    Mère avant père l’a laissé derrière elle en partant


    Cet objet est maintenant dans ma vie ici

    Un jour plus tard d’autres le convoiteront


    Je lui souhaite de trouver alors auprès d’eux

    Autant de respect et d’affection que j’ai pour lui

     

    Certains objets concentrent mille souvenirs

    Ce bouddha est celui qui m’en restitue cent

     

    Je suis sous sa protection bienveillante

    Loin de leur vie il est l’invité dans la mienne

     

    Un jour d’avant ils l’avaient rapporté du Laos

    Un autre de maintenant  il est venu avec moi

     

    Ce bouddha veillera sur moi et ceux dans ma compagnie

    Il m’est bien précieux enfant il ne cessait de me sourire

     

    Ensuite il m’a vu avoir mal chez mes parents

    Là il me retrouve libéré de mes souffrances

     

    Ce bouddha est un témoin de mes mauvais jours

    Il me trouve dans ma vie d’adulte l’aimer toujours







    Voici des précisions au sujet de ce bouddha dont vient de me faire cadeau Dông Phong mon ami...
     
     

    "Cher Marc,

    Pour ton information, ce bouddha gros et gras, mais toujours souriant, s'appelle Maitréya, ou le bouddha du futur (être gros et gras est un signe de bonheur "mérité" en Extrême-Orient).

    C'est l'un des trois bouddhas les plus adorés dans le bouddhisme Mahayana (Grand Véhicule), les deux autres étant le Bouddha historique Sakyamuni lui-même et Amitabha.

    Bon week-end,

    Bien amicalement.

    Dông Phong"

     

    Merci ami Dông Phong, grâce à toi je sais qu'en plus du reste, de mon ressenti je suis maintenant sous la protection d’un bouddha parmi les plus bienveillants et aimés dans le Monde.







    « Haïku : Le vin...Par la foule qui m'entoure je n'ai pas encore été emporté... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    10
    Lundi 23 Février 2009 à 15:14
    Marc de Metz
    Je le considère comme un objet que je vais garder jusqu'au bout de ma vie. Il est bien trop précieux dans mes souvenirs et maintenant dans ma vie ici à Metz pour que je n'en prenne pas un grand soin. Je t'embrasse Violette et je te dis à très vite. Marc.

     

    9
    Lundi 23 Février 2009 à 14:12
    Marc de Metz

    Si je ne réussis pas à adhérer à une religion, je considère qu’au travers du Monde bien des personnes savent s’en servir pour servir la paix et la bonté. Je suis admiratif de cela. Oui, il est évident que de bonnes personnes puissent vivre une belle foi et le faire dans chaque geste de leur quotidien. Bonne fin de journée Loic, @mitié, @ bientôt. Marc.

    8
    Dimanche 22 Février 2009 à 19:57
    dame de choeur
    il est magnifique ce bouddha, protège-le autant qu'il te protège....
    j'en ai un petit gras et rieur que j'ai posé dans une soucoupe bleue remplie de monnaie...il est censé apporter bonheur et prospérité....en feng-shui!!
    bisous bonne soirée
    7
    Dimanche 22 Février 2009 à 18:15
    loic
    Bonsoir, Rappel qu'il existe dans le monde, des hommes et femmes qui vivent une philosophie de paix et d'amour, emprunte de non violence... Pas toujours pratiquée, comme pour toutes le croyances... Mais forte ! Amicalement. Loic
    6
    Samedi 21 Février 2009 à 18:21
    Marc de Metz

    Cher Dông Phong, tes précisions sur la nature de ce bouddha me sont terriblement précieuses. Cet objet je ne faisais que l’aimer pour m’avoir tenu compagnie durant toute mon enfance et même mon adolescence. Là le savoir être porteur de tant de bonnes choses me fait très plaisir. Je sais que c’était l’objet préféré de ma mère qui lui vouait une authentique mais silencieuse passion. Merci mon ami, je me sers de tes précisions pour donner à mon poème une résonance toute particulière car légitime après ces informations. @mitié de Metz, bonne soirée à toi l’ami. Merci… Marc.  

    5
    Samedi 21 Février 2009 à 18:01
    Marc de Metz

    Oui, l’un de ceux que j’ai rapporté de Toulon, l’un des rares auquel je tenais, l’un des plus affectifs pour moi. J’ai toujours à cause de ce bouddha aimé les bouddhas et j’en avais déjà mais aucun n’a une histoire aussi intime avec moi que celui-ci. C’est un petit bouddha dont la présence est immense pour moi… Je t’embrasse Violette. Bonne et belle soirée à toi amie. Marc.

    4
    Samedi 21 Février 2009 à 17:58
    Marc de Metz

    Les miens le sont restés malgré l’acharnement de certains à m’en priver. J’aime que des objets puissent être écrins de nos émotions et de nos espoirs aussi. Ce n’est pas rationnel, ce n’est qu’humain… Merci pour ce commentaire qui me fait te savoir dans une très belle sensibilité. @mitié, Marc.

    3
    Samedi 21 Février 2009 à 17:52
    Cher Marc,
    Pour ton information, ce bouddha gros et gras, mais toujours souriant, s'appelle Maitréya, ou le bouddha du futur (être gros et gras est un signe de bonheur "mérité" en Extrême-Orient).
    C'est l'un des trois bouddhas les plus adorés dans le bouddhisme Mahayana (Grand Véhicule), les 2 autres étant le Bouddha historique Sakyamuni lui-même et Amitabha.
    Bon week-end,
    Bien amicalement.
    Dông Phong

    2
    Vendredi 20 Février 2009 à 11:51
    les souvenirs protecteurs sont toujours présent en nos coeurs
    1
    Vendredi 20 Février 2009 à 10:57
    Violette Dame Mauve

    Un souvenir que tu as ramené de Toulon je suppose.
    Mon gendre collectionne les bouddhas et tous les ans je lui en offre un!
    Encore quelque chose que nous avons en commun avec en plus la sauvegarde des souvenirs familiaux.
    Ton bouddha a plus d'importance car il reste dans une lignée familiale comme certains "bibelots" chez moi.
    Bonne journée mon ami

    Youpi! suis contente de pouvoir insérer cette image! Merci!
    je t'embrasse très fort

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :