• Enfoiré de cancer / Aucun oubli d'Alexandre...

     




     

    Enfoiré de cancer en odieuse victoire d’une vie abrégée

    Infernal combat achevé détesté dans douleurs et pleurs

    Parents là brisés impuissants en veille d’un jour cendré

    Pensées pour toi Alex en acquittement de ton malheur

     

    Vie en suspens quinze ans de ta liberté d’être heureux

    Vie en étapes de tes renoncements puis de ta déchéance

    Vie en vrac en tes rémissions dans tes heures bonheur

    Vie sans trente ans déjà terrassé par cette vengeance

     

    Enfoiré de cancer trop sournois pour t’avoir épargné

    Lutte en nuits de souffrances en jours d’épuisement

    Je témoigne jeune ami de ton courage toujours policé

    Triste volonté de ta part de nous taire tes tourments

     

    Mort en conclusion de notre regard sur ta vie dérangée

    Mort en conclusion injuste de ton amour de cette vie

    Mort en conclusion à tes combats intimes et forcenés

    Mort en conclusion d’une vie en heurts de tes envies

     

    Enfoiré de cancer encore pas rassasié par ta mortalité

    Ravisseur de trop de vies toujours chères à nos cœurs

    Pourvoyeur d’anéantissements de ces destins saccagés

    Tu n’es plus heureusement pour tes victimes que tueur

     

    Alex vie définitivement confinée dans des cœurs aimés

    Autres ceux en lutte en vos jours malheur cancéreux

    Alexandre adieu ami nous te garderons admiration affligée

    Autres battez-vous gagnez votre vie pour vous et eux

     

     

    Août 2010 : j'étais hier soir avec les parents d'Alexandre

    Deux ans sont passés : sans aucun oubli !

    ...

     

     

    « Centre Pompidou-Metz : j'ai trois mois...Metz, le coeur écritoire / Le miroir (1971) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    Mireille Vayeur
    Dimanche 5 Mai 2013 à 23:26
    Mireille Vayeur

    Bonjour Marc,

    J'ai souvent accompagné des malades,des familles au cours de ma carrière. Ce sont de vrais"héros",toutes ces personnes qui subissent autant d'agressions physiques et morales" . J'ai appris à relativiser mes petits problèmes du quotidien et je les en remercie du fond du coeur! Un sourire,un regard,une caresse,une parole:que de richesses vous m'avez donnés !

     

    11
    Samedi 14 Août 2010 à 19:13
    Marc de Metz

     

     

    Je ne connais pas toutes celles et tous ceux victimes de cet enfoiré de cancer, ceux que j’ai perdu me suffisent… J’ai de temps en temps besoin de reproposer à votre lecture des mots que j’ai écrits dans une actualité alors douloureuse surtout pour les familles des mes amis(es) disparus. Merci pour ce commentaire, @micalement, de Metz, Marc.

    10
    Samedi 14 Août 2010 à 18:45
    Marc de Metz

     

     

    Je n’ai pas accompagné Alexandre, car je n’étais pas son ami mais celui de ses parents et il a été hors de question de franchir son intimité et sa dignité que géraient ses parents, ses sœurs et sa famille… Il était un jeune adulte révolté contre sa dépendance à la présence des siens ! Comme toi, j’ai accompagné des amis(es) et je n’en garde que des souvenirs qui me font être prêt pour en accompagner d’autres, malheureusement… Merci de ton témoignage. @mitié à vous deux, Marc de Metz.

    9
    Samedi 14 Août 2010 à 09:30
    coockers

    Une pensée bien méritée

    Une vie ainsi volée

    Ne saurait rester dans l'oubli           C...

    8
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:35
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    7
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:33
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    6
    Lundi 5 Mai 2008 à 22:44
    Marc de Metz
    Enfoiré de cancer / Au revoir Alexandre...

    Merci Fardoise pour ce magnifique commentaire sur ce sujet si douloureux. J’adhère à chacun de tes mots et comme toi je trouve cette confrontation avec leurs souffrances et trop souvent leur déchéance comme le plus terrible des chemins. Nous savons le faire pourtant car nous leur devons de savoir les accompagner jusqu’au terme de leurs souffrances, de leurs peurs et même de leur vie. Merci vraiment pour ce très beau témoignage de ta part. Amitiés, Marc de Metz. Je t’embrasse.

    5
    Dimanche 4 Mai 2008 à 10:02
    Fardoise
    Cette maladie insidieuse ne devrait plus détruire les êtres dans des souffrances trop souvent endurées alors que nous avons les moyens de la combattre. Honte à ceux qui nous empoisonnent et font partir ceux qui ne demandent qu'à vivre. Honte à ceux qui mettent l'argent de la recherche ailleurs que pour soulager la souffrance et vaincre la maladie. Je n'y peux rien, cela me révolte, j'ai vu trop de gens souffrir et se dégrader pour accepter cette injustice. La douleur se transforme en poésie pour que le deuil se fasse, mais elle est aussi colère.
    4
    Jeudi 24 Avril 2008 à 14:54
    bonjour marc ton texte m'a particuliérement touché, car hélas , combien sommes-nous à avoir perdu un être cher à cause de cette horrible maladie merci pour ce texte émouvant bonne journée marc amitié
    3
    Mercredi 23 Avril 2008 à 16:53
    Marc de Metz
    Enfoiré de cancer / Au revoir Alexandre...

    Bonjour Colette,

    Ce n’est qu’en pensant à ce terrible combat que mènent JiPi et Christophe, que mènent tant d’autres et peut-être moi aussi un jour… que j’ai eu besoin et envie terriblement de terminer par ces vers :

     

    Alex vie définitivement confinée dans des cœurs aimés

    Autres ceux en lutte en vos jours malheur cancéreux

    Alexandre adieu ami nous te garderons admiration affligée

    Autres battez-vous gagnez votre vie pour vous et eux

     

    Tes bretons sont eux dans « Autres » et je les y espèrent pour toujours et de tout cœur. Je suis navré de t’avoir fait pleurer mais je n’en suis pas étonné puisque j’ai appris depuis longtemps que tu avais un cœur GROS comme ça… Je t’embrasse très fort et continue Colette à apporter à JiPi et à Christophe tout le soutien dont ils ont besoin en permanence. Marc.

    2
    Mercredi 23 Avril 2008 à 16:28
    colette
    bonjour MARC tu m as fait pleurer trés trés joli et je pense a mon petit frére et christophe qui d une forçe se battent contre se cancer mais la dur réalitée on ne peut pas toujours gagner ,toutes mes forçes accompagne mes bretons ,bonne aprés-midi bisous colette
    1
    Mercredi 23 Avril 2008 à 14:49
    marinachili
    Marc merci de ton mail concernant Alexandre. Cette maladie est une horreur pour ceux qui la subissent mais aussi pour ceux qui sont impuissants face à ceux qui les aiment et les voient souffrir. Ce doit être très difficile et épuisant moralement. Je donne pour la recherche du Cancer et j'espère qu'un jour le remède sera trouvé. Condoléances aux proches d'Alexandre. Bises. Violette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :