• Education avec failles... la mienne !

     

     

     

    J’aime  aussi passer en vie à l’envers des us convenus

    Parents merci de vos convenances inventées imposées

    Chose machin truc rapportée de mon enfance chez vous

    Je parle de toi ma très bonne parentale reçue éducation

     

    Encombrante auprès de ceux qui en manquent toujours

    Bienvenue auprès de ceux pour qui elle devient sésame

    Dire merci avant de recevoir dire merci après avoir reçu

    Merci papa et maman de m’avoir donner des mots alliés

     

    Sentiments exquis de se savoir capable d’en user parfois

    Mots alors choisis pour partager mes paroles avec autrui

    Mais j’aime aussi passer outre moi ces bonnes manières

    Pour mots polis délaissés passer à mots moins urbains

     

    Papa maman incapables de m’avoir fermer les oreilles

    Votre fils élevé par un officier sait aussi parler charretier

    Point d’abus de mon fait je vous l’avoue moi maintenant

    Sentiments exquis de se savoir capable d’en user parfois

     

    Dire s’il vous plait avant d’obtenir sans oublier le merci

    Merci papa maman de m’avoir donné des mots alliés

    Merci à la vraie vie hors de vos jupons et uniformes

    De m’avoir elle aussi appris d’autres mots étonnants

     

    Papa maman je sais dire aussi les pires horreurs et insultes

    Alors qu’à votre table un tout petit zut échappé faisait drame

    Sourire aux lèvres, je me sais capable de grande politesse

    Souvenirs à jamais oubliés je suis capable de grossièreté

     

    Amertume au cœur je me sais être incapable de m’oublier

    Quand en chez vous je n’étais que trop poli pour oser dire

    Que ces manières toutes belles reçues en cadeau de vous

    Sont la bonne chose que j’ai osé rapporter de chez vous

     

    J’aime depuis vous passer dans ma vie avec tous mes mots...

     

    « Trafic de couleurs : Vert BangkokHaïku : Au fil de l'eau... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    22
    Hirondelle
    Dimanche 5 Mai 2013 à 23:17
    Hirondelle
    Amical coucou mélancolique d'une messine exilée en nouvelle calédonie à un néo calédonnien exilé à Metz, le monde à l'envers, les pieds au mur et cul par dessus tête, c'est drôle!!!
    Petit cadeau qui vaut c'qui vaut:
    d'hirondelle en colibri
    de chenille en papillon
    s'élance
    s'envole
    se recolle
    s'émaphore
    aima fort
    c'est sa force

    21
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 18:13
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    20
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:50
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    19
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:31
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    18
    Dimanche 21 Juin 2009 à 18:37
    Marc de Metz

    J’apprécie terriblement ce commentaire qui me semble me permettre de me supposer savoir décrire ce que je peux avoir « subi » de la part de mes parents lorsque j’ai été éduqué par eux ! Merci Fabienne, merci tout simplement. @mitié de notre Metz, Marc. Bonne soirée.

    17
    Jeudi 18 Juin 2009 à 00:17
    fabienne
    beau beau beau, résolument beau...
    16
    Mardi 16 Décembre 2008 à 22:59
    Marc de Metz

    Merci Stéfan pour ce commentaire qui me permet de te supposer avoir fait alors l’objet attentif d’une aussi exquise belle éducation… Je dois dire qu’elle fut encombrante parfois, mais que je ne l’ai jamais reniée. Je te remercie d’avoir réagi de cette façon là @mitié de Metz, Marc. Bonne fin de soirée.

     

    15
    Mardi 16 Décembre 2008 à 20:48
    Stephan
    Ce poème exquis n'est qu'un grand merci à ceux qui ont su te rendre libre de vivre ta vie sans nuire

    Merci j'aime beaucoup  ta liberté-éducation

    Stéphane
    14
    Mardi 4 Novembre 2008 à 18:02
    Marc de Metz

    Superbes beaux mots que je me reçois de toi amie Nettoue

    Je ne m’en sais bien plus que de toujours en être heureux

    Ils sont là remisés par moi dans le secret d’un écrin doux

    Réponse dans ces mots pour toi seule inventés chaleureux

     

    Je t’embrasse très fort et je te souhaite mille bonnes « choses »…

    Marc de Metz.

    13
    Mardi 4 Novembre 2008 à 08:57
    Nettoue
    J'adhère forcément, comme tu le sais,


    Au milieur de mes écrits bien policés,
    J'aime,aussi, glisser, un mot grossier,
    La chose, ainsi, donne de la couleur,
    Et s'exlamer, bondiou, quelle verdeur !

    Cher Marc, voilà se que ton poème en revendication, m'a inspiré, !
    Je t'embrasse
    Nettoue
    12
    Samedi 30 Août 2008 à 12:13
    Marc de Metz

    J’ai fini de te lire, je commence à te dire que nous sommes bien les mêmes entre notre bonne éducation et la façon dont nous entendons nous en servir pour qu’elle sache nous servir et ce en fonction de nos interlocuteurs. Je crois que oui nous devrions bien friser souvent alors une réprimande… Qui oserait là nous la faire ? Amicalement, Marc et une bonne fin de semaine avec de l’été… @ bientôt.

    11
    Vendredi 29 Août 2008 à 10:28
    Marc de Metz

    Bonjour NETTOUE, je profite de ton commentaire, je le fais après hier soir t’avoir demandé de me « pardonner » cette petite absence, pour dire à toutes et tous que j’ai repris mon travail et qu’il me manque à nouveau une bonne partie de la journée pour avoir en temps souhaité le plaisir de vous répondre, de vous contacter, de vous écrire, d’être votre ami de loin. Je t’embrasse amie NETTOUE. @ bientôt, Marc.

    10
    iza
    Vendredi 29 Août 2008 à 01:33
    iza
    Ah la bonne éducation !! j'ai aussi été très bien éduquée , mais la rebelle que je suis na gardé de la bonne éducation que les mots indispensables a la bonne sociabilité ma spontaneité naturelle fais le reste ! riresss bon je dis pas que des fois je frise pas la réprimende mais ça ne m empêche pas de dire !!! merci Marc pour ce rappel !
    9
    Jeudi 28 Août 2008 à 18:50
    Nettoue
    Bonjour Marc, mon ami. La grossièreté est parfois une manière de se soulager, la peine ou l'énervement . Il n'y a que les hypocrites qui prétendent ne jamais en user . Se qui me parait condamnable , est la grossièreté, et à te connaitre de mieux en mieux, je sais que ce n'est pas et ne sera jamais ton cas, ni le mien d'ailleurs.
     Au fait, où es-tu, depuis quelques jours ?
    Les franc-comtoise ont le culte de l'amitié! Quand elle la rencontre elle s'y attache comme du lierre sur une muraille .
              Je t'embrasse         Nettoue
     www.choses.biz
    8
    Mercredi 20 Août 2008 à 18:39
    Marc de Metz

    Ce nid a été rassurant, protecteur, aimé passionnément jusqu’à ce que j'ai eu douze ans… Oui, je n’ai jamais renié cette excellente éducation reçue de la part de mes deux parents. J’ai grandi dans une famille que j’ai adorée tant que je m’y suis su le bienvenu. Ensuite, très vite les choses de l’amour entre mes parents et moi n’ont pas résisté à l’injustice et l’arbitraire que je n’ai jamais su accepter en me taisant respectueusement comme devait me l’avoir dicté et imposé cette éducation distillée au jour le jour ! je leur suis sans doute reconnaissant de cette éducation car elle me sert depuis tous les jours dans la vie, dans cette vie pourtant abimée par papa et maman avant d’autres !  Amitié, Marc.

    7
    Mercredi 20 Août 2008 à 16:43
    loic-emmanuel
    Papa, maman... Souvent le nid était rassurant, les conseils encombrant, mais utiles !
    Reconnaissance de la vie !
    Amitiés Loic
    6
    Lundi 9 Juin 2008 à 20:12
    Bonjour,
    Je viens de regarder tes tableaux.
    J'aime bcp les couleurs chaudes.
    J'ai comme l'impression sur certains tableaux de voir une échelle( une sortie ) la vue sur le monde.
    Je dois dire personnellement que j'ai assez difficile de cerner le peintre dans sa touche créative.
    Alors que j'apprécie ou non, là n'est pas le problème MAIS, je peux dire que j'y ai ressenti qqch.
    ( Comme disait si bien mon prof de dessin: Aimer ou non n'est pas primordial, c'est de ressentir qqch qui l'est. )
    Belle nuance n'est ce pas?!
    A bientôt et merci.
    5
    Vendredi 2 Mai 2008 à 16:09
    Marc de Metz
    Education avec failles... la mienne !

    Bonjour le Bigorneau,

    Ho que oui ! Elle l’était différente et elle m’aura servi toute ma vie cette si bonne éducation… parfois très encombrante lorsque j’étais ado, quand même ! Merci de ta visite et à mon tour de te souhaiter que ce muguet traditionnel te porte chance ainsi qu’aux tiens. Bonne fin de semaine, @ bientôt, amicalement, Marc.

    4
    Jeudi 1er Mai 2008 à 15:51
    le bigorneau
    L'éducation était différente à l'époque...un coucou en passant en ce premier mai..le muguet est là mais invisible j'espère qu'il te portera chance...bises...à bientôt...
    3
    Jeudi 3 Avril 2008 à 18:48
    Marc de Metz
    Education avec failles... la mienne !

    Vaste programme, papa, maman, parents, enfants, famille… je vous aime, vous le méritez, je vous hais aussi… Famille… entité absurde dans ses incapacités à offrir trop souvent un havre de paix, un refuge, un présent aux siens… VASTE programme et si j’en connaissais le concepteur il m’entendrait lui dénoncer tous les bugs… Amicalement, Marc.  

    2
    Jeudi 3 Avril 2008 à 13:45
    Avant tout merci Marc de ton bel accueil Maman, Papa....vaste programme ! comme disait de Gaulle
    1
    Mardi 25 Mars 2008 à 23:15
    marinachili
    Question du devenir… Sommes-nous éduqués à croire et non à savoir ? Le savoir peut-il devenir, ou être dangereux ? Un sujet à développer, non pour être heureux, Simplement pour se poser la question du pouvoir De l’imagination sur nos règles et actes quotidiens. Sommes-nous tributaires des enseignements De notre passé ou bien les Libres de demain ? Bises. Violette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :