• Ecrit pour suggèrer que le bonheur c'est simple...

     





    Hors de question de me priver du plaisir de vous proposer de découvrir ces quelques mots qui forment ces si belles maximes dans lesquelles je nous sais être capables très nombreuses et nombreux de nous y identifier dans nos aspirations les plus légitimes peut-être les plus secrètes. Je vous laisse seuls juges en vous invitant à réagir sans aucune modération… C’est peut-être un jeux de mots et mots en jeux qui n’ose pas encore dire son nom ?







    « La "République" à Metz souffre avant d'être belle...Suite de la promenade dans le Metz Impérial de Violette... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:45
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    11
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:43
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    10
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 13:33
    Marc de Metz

    En quelques mots…

    Tu me surprends…

    Tu me touches…

    Tu embellies cette journée ici encore plus que le soleil.

    Merci pour ce cadeau Eva.

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    9
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 09:46
    eva48

    avoir le visage adouci par l' amour
    les yeux pétillants de bonheur
    les limites recilées
    merci éva

    8
    Samedi 3 Janvier 2009 à 13:08
    Marc de Metz

    Merci Cécile, je te souhaite bon courage sous ce très beau soleil ici à Metz. Je t’embrasse, @mitié. Marc.

    7
    Samedi 3 Janvier 2009 à 12:40
    Cécile
    un ti coucou rapide avant de filer au boulot.
    Gros poutouxxx
    6
    Mardi 10 Juin 2008 à 23:01
    Marc de Metz

    Arlette, il m’aura suffit de venir te déposer une réponse et de voir ton blog pour comprendre à quel point tu ne peux pas dissocier ces mots de ta vie. @ bientôt, Marc, Bonne nuit.

    5
    Lundi 9 Juin 2008 à 22:27
    arlette
    Lire, Aimer, croire , Savoir : 4 verbes que je ne parviens pas à séparer car tous étroitement liés en moi .
    4
    Samedi 7 Juin 2008 à 14:22
    Ecrire pour suggérer que le bonheur, c'est simple ? C'est ce que j'essaye de faire chaque jour pour vous... ;)
    3
    Samedi 10 Mai 2008 à 11:38
    Oui, le temps d'aimer! Ces petits moments de bonheur tout simple que l'on s'offre. Aimer la journée qui s'offre à nous, aimer le voisin qui fait marcher sa tondeuse un dimanche matin, aimer l'ami qui vous envoie promener, aimer l'hirondelle qui fait le printemps, aimer la mer qui gronde et vous inonde de son écume aimer, aimer c'est se mettre en bienveillance vis-à-vis de l'autre, se mettre en ouverture, se mettre en position positive et alors toutes ces années à venir, celles que l'on compte désormais en toutes petites dizaines (deux? trois? allez un coup de chance, quatre?) seront des moments intenses à vivre. Merci pour cette furtive réfléxion. Bises Malou
    2
    Vendredi 9 Mai 2008 à 21:25
    Marc de Metz
    Ecrit pour suggèrer que le bonheur c'est simple...

    Ces mots si simples sont des adages avant populaires, maintenant très tendance… Je trouve que les lire dans leur pure simplicité est sans qu’on le veuille vraiment provoque un moment furtif de réflexion personnelle pour se trouver chacun plus proche des autres… C’est du bon sens bien souvent oublié quand nous sommes soit en souffrance soit en méfiance… Bises Ma violette, @ bien vite, Marc de Metz.

    1
    Jeudi 8 Mai 2008 à 23:11
    marinachili
    C'est une vérité qui aurait pu être de La Palisse! Lorsque après la cinquantaine bien tassée l'amour fait un clin d'oeil, quelle que soit la situation, le coeur a de nouveau vingt ans. Il ne faut pas se priver de ce moment de rajeunissement, aux effets de la fontaine de Jouvence! Même sans espoir, même sans autre avenir, un seul moment de joie et de bonheur aussi furtif soit-il est un formidable remède contre le temps qui passe inéxorablement. Bonne soirée Marc. Bises. Violette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :