• Duo d'amour silencieux...

    Les nouveaux pères 1 Marc de Metz 2011

     

     

     

      

    Assis à une terrasse.

    L’enfant sage patiente.

    Papa l’aime mais lit pourtant.

    L’enfant l’aime mais s’ennuie.

    Juste un instant sans mots entre eux.

    Papa est là et cela compte plus que tout.

    Un papa ça peut ne pas toujours vouloir jouer.

    L’enfant patiente en jouant silencieux avec une paille.

    Vouloir être un grand c’est savoir être sage en ville.

     

     

    Photos / Place Saint-Jacques à Metz.

     

     

     

      

    Les nouveaux pères 2 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Les nouveaux pères 3 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    Les nouveaux pères 4 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

      Les nouveaux pères 5 Marc de Metz 2011

     

     

     

     

    « Pour un tête-à-tête...Gorze / L'église Saint-Etienne (intérieur) / 2... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    15
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:26
    gavroche

    Bonjour beau partage d'un instant d'attention sur ce pere et l'enfant!

    bonne journee  amities

    14
    sumadrad
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:26

    belles tes images
    paroles d'un sage
    bel  est cet enfant
    qui joue tendrement
    il s'interesse au grand
    normal c'est un enfant
    papa ne le voit pas
    ces yeux gardent la foi
    ton regard à toi saisissant
    de cet instant charmant
    bonne journée....à toi
    amitiés
    sumadrad.c

    13
    Mercredi 25 Mai 2011 à 19:03
    Marc de Metz

     

     

    Je crois Flipperine que c’est bien cela que je décris dans ce petit article et avec ces photos… C’est bien cela que veulent les enfants : être toujours considérés comme des « grands ».@mitié, Marc de Metz. Bonne soirée.

    12
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:13
    flipperine

    mais il est comme un grand à la terrasse d'un café, il est fier

    bises

    11
    Dimanche 22 Mai 2011 à 11:40
    Marc de Metz

     

     

    Instant d’un amour partagé dans le silence, au travers de l’objectif de mon appareil. J’aime voir que l’amour existe et qu’il a encore des milliers de facettes… Bon dimanche Loic, @mitié de Metz, Marc.

    10
    Samedi 21 Mai 2011 à 19:38
    Loic

    Le père, la paille et l’enfant ! Très belle image. Avec amitié. Loic

    9
    Vendredi 20 Mai 2011 à 17:21
    Marc de Metz

     

     

    Je me suis demandé si passeraient dans mes mots ce souci et cette exigence d’éducation que j’ai vis-à-vis des enfants ? J’avoue être fasciné par un ou des enfants capables d’être sages au moment opportun ! J’avoue que je fuis les enfants « mal élevés » car les pauvres me rendent l’instant partagé avec eux insupportable… Je n’ai jamais fait la loi ni dans ma famille, ni dans mes classes, ni au milieu d’adultes, ni dans la rue, ni au travail… Je n’ai jamais autorisé mes deux filles à faire la leur : cela s’appelle l’éducation et en avoir est la seule façon de vivre en société, en famille, entre amis, entre collègues, entre voisins… Merci pour ce commentaire Cacao. @mitié et bises de Metz, Marc.

    8
    Vendredi 20 Mai 2011 à 17:06
    Marc de Metz

     

     

    Je n’ai rien oublié de ces scènes entre papa et enfant(s) même si des « siècles » se sont passés depuis… c’est si simple de regarder vivre les autres surtout dans des instants où tout est à inventer par celui qui les regarde de loin…

    Je t’embrasse Marielle, @mitié de Metz, Marc.

    Bonne soirée amie.

     

    7
    Vendredi 20 Mai 2011 à 17:01
    Marc de Metz

     

     

    Merci Bruno…

    J’ai du être un jour un papa à une terrasse avec un ou deux enfants…

    Il est possible qu’au travers de ces photos je me réécrive mon histoire…

    Elle est si loin et si dépassée…

    Merci pour ce très agréable commentaire l’ami de Gorze.

    Bonne soirée, Marc.

    @mitié.

     

    6
    Vendredi 20 Mai 2011 à 16:36
    bruno

    qu'est-ce que c'est beau, d'une poésie qui me fiche le frisson ces photos parlent !

    bravo pour tous ces moments de bonheur que tu captes si bien et que tu offres comme ca en gage d"amitié: MERCI AMI

    5
    Vendredi 20 Mai 2011 à 15:22
    Marielle

    Très émouvant cet instant d'amour silencieux et si bien interprété par ton texte..

    Je t'embrasse du Berry, Marielle.

    4
    Vendredi 20 Mai 2011 à 13:21
    cacao

    Tendres et belles photos, et excellente leçon d'éducation, dont beaucoup de jeunes parents devraient s'inspirer, surtout dans les restaurants et les cafés, où souvent les clients sont gênés, autant pour eux-même, interrompus dans leurs conversations, que pour les parents. Car il doit être bien humiliant de montrer que votre enfant, si "adorable' soit-il, fait la loi dans la famille...Bravo pour ton article. Avec toute mon amitié.

    3
    Vendredi 20 Mai 2011 à 06:33
    Marc de Metz

     

     

    Juste une scène de vie, de leur vie que j’ai partagée sans bruit, sans les déranger au cœur de la foule des consommateurs à cette terrasse. @mitié de Metz, Marc. Bonne journée Gavroche.

    2
    Jeudi 19 Mai 2011 à 10:14
    Bernadette

    Très bel instant de vie.

    Biz

    1
    Jeudi 19 Mai 2011 à 08:13
    Mireille du Sablon

    bonjour Marc,

    ....ils sont chacun dans leurs "bulles", c'est amusant et tendre à la fois!

    bonne journée, bises de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :