• Dis, la guerre ...

    MP QUESTION A... 11 01 11 mp 13 57

     

       

     

     

    Dis, la guerre : pourquoi continues-tu à sévir alors qu’au delà de toutes les vies que tu as ravagées, de tous les destins que tu as brisés, de toutes ces populations et peuples que tu as assassinés, de tous ces pays que tu as détruits, de toutes ces économies que tu as bouleversées ou anéanties, la paix l’emporte sur toi, mais sans ces millions de morts que tu sacrifies depuis que l’humanité existe : pourquoi ?

     

    Au fait la guerre, je te déteste !

     

     

     

     

    « Metz : la Porte des Allemands...Haïku : Colère... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    18
    sumadrad
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:54

    hélas cher marc !! la guerre a commencée avec le monde !! et le monde finira dans la guerre !! je la maudit aussi !! je ferais bien n'importe quoi pourvu que cette vie s'arrête avec la stupidité de tous les êtres qui la font !! et de ceux qui prennent une vie qui ne leur appartient pas .......mais l'exemple n'est il pas venu de celui qui nous regarde d'en haut? lire la bible pour s'en convaincre .....MAIS CE N'EST PAS RAISON A CONTINUER.......MAIS L'ESPOIR...........BONNE JOURNEE

    AMITIES

    SUMADRAD.C

    17
    gavroche
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:54
    gavroche

    Merci tres beau Marc

    amities

    16
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 06:56
    Marc de Metz

     

     

    Je ne sais pas pourquoi, mais en effet la guerre est présente dans la vie de millions de personnes en permanence et la violence et le terrorisme qui sont aussi des guerres, eux concernent des milliards d’humains, dont nous… Je t’embrasse, bonne journée dans ton Berry, ma Lorraine est si mouillée que je porte des bottes au dessus de mes sabots… Je t’embrasse Mariellle. Marc de Metz.

    15
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 20:52
    Marielle

    oui bien sur elle à toujours été...mais pourquoi continuer...quand je pense qu'en 1945 je croyais et bien d'autres avec moi...et quand je vois qu'en 2011 le monde entier est à feu et à sang...que pour un rien les gens ne se parlent plus...Qu'arrive-t-il à l'humanité !!!

    Bonsoir mon ami Marc, je t'embrasse. Marielle.

    14
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 18:43
    Marc de Metz

     

     

    L’humain est belliqueux par nature. Certains savent ne pas permettre à leur nature de l’emporter sur leur amour ou respect de l’humanité, d’autres se servent de ce patrimoine qui est en chacun de nous pour faire de la guerre un mode de fonctionnement contre d’autres ! Un peuple, une nation, une population ne veut jamais la guerre. Les hommes et femmes qui les dirigent elles et eux veulent la guerre et cela a été, est et sera odieux car c’est un crime contre la vie, individuelle et collective… Je trouve ton commentaire très « fort ». @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée C. Sumadrad.

    13
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 13:23
    Marc de Metz

     

     

    Sans guerre ! Qu’en paix !

    Combien serait belle notre humanité…

    Utopie que de la vouloir heureuse…

    Concept épouvantable qui enrichit trop de ceux qui la provoquent pour qu’elle disparaisse !

    Merci Loic, bonne journée, Marc de Metz ville qui elle a terriblement souffert durant 48 ans après une guerre de 1870 et pendant les deux guerres mondiales !

     

    12
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 13:19
    Marc de Metz

     

     

    Pardon, de ne te faire qu’une courte réponse car ton commentaire mérite plus. Mais je dois repartir au bureau et je tiens à te dire que je partage énormément de ce qui est là un excellent argumentaire pour dénoncer à quel point la guerre est odieuse depuis toujours. Je ne crois pas que toute la bonne volonté et l’amour de celles et de ceux qui veulent un Monde en paix suffiront jamais à abolir la guerre de l’histoire de l’humanité ! C’est monstrueux, mais c’est quotidien depuis des millénaires. Merci pour ce commentaire, il me touche beaucoup, @mitié de Metz, Marc. Bonne journée Corinne.

     

     

    11
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 07:36
    Marc de Metz

     

     

    Ce concept de guerre est bel et bien universel et je le sais devoir mettre à feu et à sang des dizaines de contrées, des centaines de nations, des milliers de familles, des millions de destins. Je le déplore mais cela ne me donne aucun moyen de le faire disparaître comme menace pour le Monde. Merci pour ce commentaire solidaire, Marc de Metz. @micalement.

    10
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 07:32
    Marc de Metz

     

     

    Les femmes aussi mon ami, devraient se décider à le faire…Bien d’entre elles sont aussi belliqueuses que les hommes.

    Je crois que le goût du « faire la guerre » est inscrit dans la nature humaine d’assez de personnes pour que l’histoire de l’humanité ne change jamais et qu’elle ne s’écrive qu’en épisodes abominables pour elle et surtout contre elle. @mitié de Metz, Marc. Bonne journée à toi l’ami.

     

     

    9
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 07:13
    Marc de Metz

     

     

    La guerre n’est provoquée que par le besoin de s’emparer de ce que l’autre possède, le besoin de le dépouiller, le besoin de le réduire à néant pour le dominer. Elle existe entre deux personnes, entre des clans, des familles, et même dans les familles. La jalousie me semble être le moteur de la guerre. @mitié de Metz, Marc. Je vis aussi dans des petites guéguerres dont je ne m défends qu’en mots puis dans le silence du dédain…@mitié de Metz, Marc.

    8
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 07:08
    Marc de Metz

     

     

    Bien entendu que ce serait déjà et alors merveilleux que de savoir, vouloir, pouvoir être amical avec son voisinage… Ce qui serait un vrai début de paix : que la jalousie et l’envie cessent de provoquer des guerres, dans le Monde, dans les famille, dans les amitiés aussi… Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

    7
    Mardi 11 Janvier 2011 à 23:07
    flipperine

    la guerre hélas a touours été et sera toujours là, elle brisera encore pendant longtemps des familles et déjà si à notre porte on tendait un peu la main à notre voisin, le monde ne serait il pas plus beau, ne serait ce pas déjà un début de paix

    bises

    6
    Mardi 11 Janvier 2011 à 22:37
    cacao

    Très bien dit, Marc, j'approuve entièrement ton article.

    Mon opinion est que les guerres se font et se feront parce que c'est dans l'intéret de quelques uns, qui se moquent pas mal que des innocents en souffrent ou en meurent.

    5
    Mardi 11 Janvier 2011 à 20:22
    cronin

    Bonsoir Marc,

    Voilà un écrit qui interpelle, la guerre est la folie de l'humanité...en tant qu'humains nous nous devons de nous responsabilisér afin d'oeuvrer pour une paix universelle... si les hommes sont séparés du mental et de leur coeur, si division nait dans leur coeur, alors, la haine remporte contre la sagesse... et la guerre habite en nous...

    Comment l'homme peut il justifier la guerre ? Je pense que si s'est pour oeuvrer pour la PAIX, de tout temps, l'homme à fait la guerre pour rétablir l'équilibre, je suis contre la GUERRE, mais depuis la naissance de ce monde... la guerre est là...Il nous appartient, à nous, les humains, de rétablir le caractère humain, parce que nous l'avons perdu de vue... ce caractère qui nous relie en tant que mortels...par la diversité de nos religions, de nos cultures, de nos races, d'idéologies, ils n'en restent pas moins que nous sommes égaux dans notre désir de paix et de bonheur :

    Point de vue du Dalai Lama :

    C'est un fait particulièrement attristant de l'histoire humaine que des conflits s'élèvent au nom de la religion. Aujourd'hui même, des gens sont tués par un mauvais usage de la religion et par l'encouragement du fanatisme religieux et de la haine, des communautés sont détruites et des sociétés déstabilisées. Mon expérience personnelle m'a appris que le meilleur moyen de vaincre les obstacles par la voie de l'harmonie et de la compréhension entre les religions était d'instaurer un dialogue avec ceux qui ont foi en d'autres traditions. (…)

    Pour ma part, afin de témoigner du respect que je porte aux autres traditions, je me suis rendu en pèlerinage à Jérusalem, le lieu saint de trois des grandes religions du monde, ainsi qu'en différents lieux de pèlerinage hindous, musulmans, chrétiens, jaïns et sikhs, en Inde comme à l'étranger. Durant les trois dernières décennies, j'ai rencontré de nombreux responsables religieux appartenant à différentes traditions et j'ai débattu avec eux de l'harmonie et de la compréhension entre les religions.

    De tels échanges sont l'occasion pour les fidèles de découvrir que l'enseignement d'une autre tradition peut être source d'inspiration spirituelle au même titre que leur foi, et dispenser des conseils d'ordre moral tout aussi valables. Ainsi devient-il clair qu'indépendamment des points de doctrine et de quelques autres différences, les principales religions du monde aident les gens à se transformer et à devenir des êtres humains accomplis. Toutes mettent en évidence l'importance de l'amour, de la compassion, de la patience, de la tolérance, du pardon, de l'humilité, de la discipline, etc.

    Dans le domaine de la religion, nous devons donc faire nôtre le concept de pluralité. Dans le contexte de la mondialisation naissante, toutes les formes de violence, dont la guerre, sont des moyens inadaptés pour résoudre les conflits. La violence et la guerre ont toujours fait partie de notre histoire. Autrefois, il y avait des vainqueurs et des vaincus. Aujourd'hui, si un conflit mondial devait avoir lieu, il n'y aurait plus aucun
    vainqueur. Nous devons donc avoir le courage et le discernement de réclamer un monde sans armes nucléaires et, à long terme, sans armée nationale. Depuis les terribles attaques qui ont eu lieu aux Etats-Unis, la communauté internationale doit tout tenter pour que cet événement horrible et odieux serve à développer un sens de la responsabilité à l'échelle du monde permettant que prévale l'usage du dialogue et de la non-violence pour résoudre les différends.

    Promouvoir une culture de dialogue et de non-violence pour l'avenir de l'humanité est un devoir auquel la communauté internationale ne saurait se soustraire. Si l'on veut que la non-violence l'emporte, il faut mettre en œuvre des mouvements non-violents dotés de moyens aptes à leur assurer le succès. Certains disent du XXe siècle qu'il aura été un siècle de guerre et de sang. Je crois que le défi qui nous est lancé aujourd'hui est de faire du nouveau siècle un siècle de dialogue et de non-violence."

    Merci Marc, très belle soirée à toi. Corinne (Cronin) Mes roses d'amitié.

    4
    Mardi 11 Janvier 2011 à 17:20
    Loïc

    Guerre et paix. Amour et haine. Aller et retour. Bien des mouvements contradictoires qui sont des tic-tacs du monde ! Bien et mal… Avec amitié. Loic

    3
    Mardi 11 Janvier 2011 à 16:11

    Si tous les hommes de bonnes volontées disaient...assez!

    @mitié

    2
    Mardi 11 Janvier 2011 à 15:12
    Eve Océane

    Oh oui, la guerre, t'es moche !

    Non seulement tu tues, mais tu traumatises à vie ceux que tu n'as pas réussi à tuer.

    Et tu pues avec tes manières de prétendre être au service du Bien !

    On te déteste, mais comment faire pour que tu oublies le Monde ?

    Eve

    1
    Mardi 11 Janvier 2011 à 09:07
    Marc de Metz

     

     

    Surtout trop en permanence dans une actualité des plus terribles pour le Monde depuis qu’il l’est...

    Bonne journée, @mitié de Metz, Marc

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :