• De Nouméa à Metz...

    MP-Envie-d-en-parler-07-09.jpg

     

     

     

     

    J’ai été informé du dépôt d’un commentaire me concernant. Très récemment il a été très très gentiment autant que délicatement déposé sur un blog d’OverBlog. Le voici :

     

    « De quel Marc parles-tu dans ton commentaire?

    Si tu parles de Marc de Metz, il n'est qu'un exilé en Lorraine, il n'y est pas né.

    Il s'approprie cette ville comme si c'était la sienne mais il est né en Nouvelle Calédonie, rue de Metz mais pas à Metz alors je ne pense pas à lui quand je regarde une carte de cette ville.

    Pour moi il est un étranger dans cette ville. Cette ville me rappelle ma propre vie, celle de mes enfants, de mes parents, de mes amis mais certainement pas Marc de pas de Metz. »

     

    Il a été écrit et déposé par une personne native de Metz mais n’y vivant plus depuis la fin des années 70. Je la trouve bien moins chanceuse que moi qui suis nouméen de naissance mais fier et heureux de vivre dans Metz que je connais, que je pratique tous les jours, que j’aime et que je découvre sans cesse.

     

    J’y vis dans un exil sublime et j’ai le bonheur intime d’apprécier cela tous les jours depuis qu’un 13 septembre 1969 je suis arrivé à Metz. Depuis j’y vis et je n’ai jamais accepté de la quitter car mes nouvelles racines sont maintenant et de plus en plus ici… Elles y prospèrent depuis quarante-deux ans !

     

    Oui, je me dénonce m’être approprié cette ville fabuleuse, surtout depuis la naissance de mes enfants ici. Oui, j’avoue me sentir messin, mosellan et lorrain car je viens de passer quarante-deux ans dans cet Est que j’aime. Je n’ai aucun projet qui me ferait me séparer de cette ville devenue la mienne et je rie de bon cœur lorsqu’une personne m’y désigne n’y être qu’un étranger.

     

    Je découvre dans ce très amical commentaire que je suis né rue de Metz à Nouméa. Je sais être né au bord de la baie de la Moselle. Elle baigne ma ville de naissance. Je suis là obligé de rire en imaginant qu’il puisse y avoir eu une rue de Metz à Nouméa et que j’y sois né ! Cela me fait regretter qu’il n’y ait pas à Nouméa un quartier appelé « Lorraine » et qu’il abrite une rue de Metz…

     

    Je trouve très belles ces valeurs qui permettent à une personne d’écrire que l’on reste à vie un étranger dans une ville dans laquelle on n’est pas né. Je trouve cela charmant venant d’une personne qui ne vit plus dans sa ville de naissance depuis la fin des années 70.

     

    Puis-je me considérer comme citoyen de Metz ?

    Puis-je me sentir riche de mon choix d’y rester vivre ?

    Puis-je être passionné par cette ville ?

    Puis-je continuer à la montrer, à la faire découvrir ?

    Puis-je être messin de cœur et fier d’être né à Nouméa ?

    Moi je réponds : OUI !

     

     

     

     

     

    « Metz Plage 2011 - L'été en fête dans Metz / 3...Haïku : Mémoire... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    32
    lilou-52
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:02
    lilou-52

    Etrange cette réaction de la part de ce blogueur ou de cette blogueuse. Une personne que tu connais et qui t'en veux.

    Si toi tu n'es pas devenu un citoyen à part entière de cette ville que suis-je alors, moi qui ait tout le temps déménagé" ?

    Vraiment étrange cette réaction.

    Bonne fin de journée Marc.

    31
    Rose l
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:02

    Beaucoup de bruit pour rien...... comme dirait l'illustre poète

    Cher Marc ne savez-vous pas que la plus efficace des réponses au venin verbal de qui vous veut du mal est le mépris le plus total. Le silence, l'indifférence.... réduisent à néant toute tentative de déstabilisation.

    Réagir comme vous le faites, doit certainement réjouir la personne qui ainsi a la certitude d'avoir atteint sa proie et s'en délecte. Quel dommage de lui servir ainsi sur un plateau autant de plaisir à vous vaincre.

    Ce qu'elle a écrit est si stupide, bête et méchant qu'il n'y a rien à objecter... les mots parlent d'eux-mêmes et s'en retournent naturellement contre elle.... Ces mots ne peuvent sortir que d'un cerveau pauvre et jaloux.

    Qu'avez-vous donc besoin de vous justifier ? Faites ce que vous avez envie de faire. Ecrivez ce que vous avez envie d'écrire et proclamez ce que vous avez envie de proclamer. C'est votre droit le plus total au titre de la liberté individuelle.

    Pardonnez-moi de m'ingérer ainsi mais cela fait quelques mois que je viens de temps en temps me promener sur votre site et à chaque fois que je tombe sur un article où vous tentez de vous défendre du mal que l'on vous a fait, que l'on vous fait ou que l'on vous fera, cela me peine de voir à quel point vous vous laissez toucher inutilement... Et quelle énergie dépensée pour ce qui n'en vaut pas la peine.... 

    A moins que vous ne preniez plaisir à vous faire plaindre.... auquel cas, ne changez rien, cela fonctionnement divinement bien.

    Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

    30
    Bernadette de Meuse
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:02
    Bernadette de Meuse

    Bonjour Marc de Metz,

    J'ajoute mon commentaire à tous les autres qui heureusement partagent mon opinion. Pour moi vous êtes et resterez "Marc de Metz" car vous connaissez mieux que moi la ville où je suis née, j'y ai vécu 11 ans (à Queuleu) y ai fait mes études, y ai travaillé 3 ans...

    Et cela fait 39 ans que je suis exilée dans la Meuse!

    Depuis que j'ai découvert votre blog, j'ai beaucoup de plaisir à le visiter (tous les matins si possible) et je découvre ou redécouvre plein de choses. Donc continuez à nous faire partager votre passion pour cette très belle ville de Metz et sa région ! Et d'avance, MERCI.

    Amicalement et bon dimanche, Bernadette de Meuse

     

    29
    kris l
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:02
    kris															l

    je me sens  bien corse!!!!!!

    mais les gens n'ont rien a faire que critiquer!!! impressionnant

    28
    Porte Yvonne
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:02
    Porte Yvonne

    Merci à vous,Marc " l'exilé ",de me faire redécouvrir Metz à travers votre regard....voire découvrir des richesses que je n'avais pas vues....Je vous lis très régulièrement avec bonheur...

    Une amoureuse de de cette belle ville lorraine où je vis depuis 60 ans!!! 

     

     

    27
    sumadrad
    Dimanche 5 Mai 2013 à 22:02

    marc , je comprends que tu souris ....cette lettre est enfantile....plus messin,plus alsacien,plus lorrain que toi....je vois pas ....tu l'es autant et peut être plus que certain messin de naissance....il suffit de venir sur ton blog chaque jour....et aussi lire en entier tous les articles consacrés à cette région , à cette ville...pour se convaincre que tu es messin à part entiére....voilà ma conviction ami....mais je suis heureux qu'à toutes tes interrogations tu ais répondu "OUI" lu et approuvé
    amitiés
    sumadrad.c b
    ps= je m'excuse d'avoir mis mes remerciements sur ton article marc ...;si çà ne te convient pas efface...crois moi ...je ne t'en tiendrai pas rigueur....amicalemnt à toi....

    26
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 17:11
    Marc de Metz

     

     

    Au moins, il est clair que cette personne m’en veut et tient à le faire savoir. Cette personne n’existe plus qu’au travers de ce que j’en lis sur son blog et sur ses blogs amis et là j’avoue reconnaître que comme c’est encore plus amical que d’habitude il me fallait lui offrir une bien meilleure audience, ce que j’ai fait… Je me trouve très très très gentil, là…

     

    Quelle horreur de te savoir là avoir déménagé si souvent ! Tu n’es qu’une exilée toi aussi et illégitime en plus car d’une façon scandaleuse comme je le fais ici tu nous fais découvrir ton nouveau département alors que tu n’y vis même pas depuis un an ! Tu as la chance au moins que cette personne ne soit native que de Metz…

     

    Bonne soirée Lilou, et comme j’aime le faire ici, surtout continue à nous faire découvrir ton nouveau département qui est lui aussi très beau. @mitié et bises de Metz, Marc qui rit de bon cœur…

     

    25
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 16:49
    Marc de Metz

     

     

    Bonjour Rose. Parmi bien d’autres commentaires, le vôtre sert parfaitement ma démarche personnelle. Si je n’ai fait que produire ce commentaire j’ai espéré qu’il pourrait déclencher de la part de vous qui alliez en lire la teneur, différentes réactions bien moins policées que ne l’ont été les miennes dans cet article. C’est ce qui est en train de se passer car bien entendu que les propos de cette personne ne sont que risibles pour moi mais choquants pour beaucoup.

     

    Je ne tends plus jamais l’autre joue, je ne me tais plus jamais, je n’ai pas besoin de me faire plaindre, plus besoin, je m’accorde le droit de réagir à ma façon. A ce sujet, je peux reconnaître parler de mes passés mais sans m’en servir plus jamais pour me donner une chance d’avoir des réponses et de voir être mis fin à des attentes que je n’ai plus. Je ne me connais pas, je ne me connais plus une seule personne capable de me faire du mal car tout m’a été fait entre l’âge de douze ans et celui de quarante-cinq ans. Je ne souhaite jamais revoir aucune personne encore vivante qui sortirait d’un de mes passés et je ne leur souhaite pas de tenter la « chose ». Je n’écris jamais sur mon futur car j’ai appris que le seul temps qui compte pour moi, c’est le présent et je trouve très rassurant de n’avoir comme exigence que d’aimer vivre au jour le jour ce qui a le beau mérite de me satisfaire pleinement…

     

    Je sais que mon blog n’est pas rempli qu’avec ces mots dont je sais me servir depuis qu’ils ne provoquent plus aucune nouvelle souffrance. Plus rien ne me touche et ne me blesse et c’est aussi pour cela que je peux de temps en temps moi aussi m’offrir le plaisir de traduire en mots ce que je ressens car je n’ai rien oublié encore. Je ne suis enfin, pas dans ces mots là et d’autres en train de me justifier mais juste en train de me raconter car je ne suis que virtuel pour une immense majorité de celles et ceux qui me lisent.

     

    Je ne connais pas, plus le sens du mot bonheur pour les autres, mais pour moi, je suis là mille fois plus dans le bonheur que pendant que j’ai cherché à être autant aimé des miens que je les aimais. Je vis heureux, je ressens du bonheur et tout cela depuis que j’ai accepté de ne plus jamais espéré être assez méritant d’eux pour tous les membres de ma famille.

     

    Je vis ici à Metz, je n’y ai aucune famille, j’y suis bien, j’y suis heureux car je vis de l’autre côté de mes « avant » et de mes renoncements. J’espère ici sur ce blog réussir à le montrer le plus souvent.

     

    Je reçois volontiers vos souhaits pour tous les bonheurs mais pas du Monde, justes ceux encore possibles, souhaités  et bienvenus dans ma vie. Merci, @micalement, Marc de Metz.

     

    24
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 09:47
    Marc de Metz

     

     

    Bonjour Bernadette. Merci pour ce commentaire et bien entendu, n’en déplaise à cette native de Metz, j’entends bien m’accorder très longtemps le droit de me sentir ici être « CHEZ MOI »… Je vais m’accorder celui de vous faire partager ce que j’aime à Metz, en Moselle, en Lorraine et dans cet Est où je vis depuis quarante deux ans. Ainsi vous avez vécu à Queuleu et bien nous étions alors voisins car je vivais à Plantières. J’aime beaucoup votre commentaire car je découvre que vous êtes vous aussi une exilée (selon les dires de cette native de Metz) puisque vous ne vivez pas sur votre lieu de naissance ! Elle non plus puisqu’elle n’a plus jamais vécu à Metz depuis le milieu des années 70 ! Heureusement que je me suis approprié cette ville mais je n’en ai jamais revendiqué encore l’exclusivité de ma passion pour elle et de celle d’aimer la faire découvrir au travers de milliers de photos déjà publiées. Merci, bonne journée en Meuse, @micalement, Marc de Metz.

    23
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 07:32
    Marc de Metz

     

     

    Tu mets le doigt sur ce qui m’interpelle le plus : pourquoi avoir eu besoin d’écrire : non seulement ce commentaire sur son propre blog mais et surtout, pour lui donner une plus grande audience, être aussi allé déposer le même sur le blog de la personne qui a fait référence à ma passion pour Metz, sous un article récent de son blog ? Je réfléchis, mais en préparant d’autres articles sur ma ville d’adoption et de passion ! Bonne journée, @mitié de Metz, Marc.

    22
    Samedi 3 Septembre 2011 à 20:47
    Solange

    C'est complètement idiot de prendre la peine d'écrire une chose pareille. D'adoption ou de naissance tu as le droit d'aimer cette ville.

    21
    Samedi 3 Septembre 2011 à 19:41
    Marc de Metz

     

     

    Jusqu’où ? Mais dans ce commentaire : justement !

    J’imagine que c’est tristement évident…

    Je décide que c’est risible, que risible !

    Merci pour ton commentaire il me cimente encore plus à Metz.

    Bonne soirée, @micalement, Marc de Metz.

     

    20
    Samedi 3 Septembre 2011 à 19:34
    Marc de Metz

     

     

    Je viens cette semaine de faire le nécessaire pour le renouvellement de ma carte d’identité et là après avoir lu ce commentaire, je trouve scandaleux que pas un seule instant on ait exigé de moi d’être de nationalité messine pour avoir le droit de vivre à Metz et de l’aimer, celui aussi de voter ici, d’y travailler depuis quarante ans et d’y payer mes impôts !

     

    Comme je vais être fier car ce document officiel indiquera que j’ai une adresse à Metz ! Tu te doutes bien que je n’accorde alors à ce commentaire qu’une relative importance…

     

    Cette personne native de Metz refuse qu’un non-natif de sa ville la montre, la partage, la fait découvrir, la fait admirer, donne envie d’y venir, en est ambassadeur de cœur : je le déplore pour elle mais sans m’excuser de vivre moi à Metz et de m’y savoir, de m’y sentir CHEZ MOI et de me l’approprier de plus en plus…

     

    Bonne soirée Mireille du Sablon, @mitié de notre ville, bises, Marc.

     

    19
    Samedi 3 Septembre 2011 à 19:15
    Marc de Metz

     

     

    Merci Marielle : j’aime cette ville passionnément et personne ne peut me blesser en m’y désignant comme un étranger et surtout pas quelqu’un qui n’y vit plus depuis au moins trente-cinq ans. Je n’ai en effet jamais regretté de ne pas être né à Metz car y vivre tous les jours depuis plus de quarante ans fait de moi un messin de cœur et de tripes. Bonne soirée Marielle, la nôtre est ici à Metz dans cette ville qui m’a adopté il y a plus de quarante ans, très chaude. Je t’embrasse amie. Merci pour ce commentaire là. Marc de Metz.

    18
    Samedi 3 Septembre 2011 à 19:07
    Eve Océane

    Jusqu'où va se loger le rejet de l'étranger !

    Tu devrais faire passer un petit test à ce blogeur pour qu'il montre jusqu'où il ignore probablement tout de la vie actuelle de sa ville d'origine …

    Bonne fin de soirée.

    Eve

    17
    Samedi 3 Septembre 2011 à 19:04
    Marc de Metz

     

     

    Je n’ai jamais eu ni besoin, ni envie de vérifier si d’autres blogs publient des centaines d’articles et des milliers de photos sur Metz. Si je le fais moi, c’est par passion et par fierté pour Metz. Cette ville d’adoption merveilleuse A l’inverse, je connais un ou deux blogs qui présentent le plus souvent une photo de Metz, qui y rajoutent des explications techniques et qui se prétendent bien meilleurs ambassadeurs  de Metz que les autres : oui, ils l’écrivent ! J’aime être citoyen de bonheur à Metz mais là, à cause de toi, je vais commencer à rêver d’y être nommé citoyen d’honneur et je rie d’avance… Merci Bernadette pour ce commentaire et dire que j’ai osé, moi qui ne suis pas natif de Gorze en montrer cette année plus d’une centaine de photos ! Je m’aime incorrigible !

    Bonne soirée à vous là-bas au sud de Metz. Bises et @mitié, Marc de Metz.

     

    16
    Samedi 3 Septembre 2011 à 18:52
    mireille du sablon

    Bonsoir Marc de Metz,

    Je découvre ce soir cet article et je trouve que plus "messin "que toi, il n'y a pas! Tu connais mieux Metz que moi qui y suis née! J'ai redécouvert Metz au travers de ton blog et j'ai appris aussi "à lever" la tête pour y découvrir toutes les petites merveilles que possèdent Metz. Merci à toi  et à la" petite Normande" de m'avoir fait aimer encore plus cette ville!

    Gros bisous et bonne soirée, Mireille du Sablon

    15
    Samedi 3 Septembre 2011 à 18:51
    Marc de Metz

     

     

    Le plus beau dans cette vie à Metz c’est que m’y sais y être totalement intégré et adopté par cette ville et par un très grand nombre de personnes qui y partagent une vie, la mienne ici. Il est vrai que c’est une adoption plénière entre Metz et moi. @micalement, Marc de Metz où il fait si beau et bon vivre peut-être et surtout parce qu'adopté par elle depuis des dizaines d'années.

     

     

    14
    Samedi 3 Septembre 2011 à 18:45
    Marielle

    Bonjour Marc,

    Ce n'est pas une personne très intelligente qui a fait cet écrit, toi qui aimes tant ta ville, pas besoin d'y être né, tu peux mettre en parallele, le poème de Jean Kobs...si tu ne l'aimais pas, moi je n'aurais pas eu l'idée de te l'offrir...complétement débile ...

    Je t'embrasse, affectueuse pensée. Marielle.

    13
    Samedi 3 Septembre 2011 à 18:40
    bernadette

    Metz n'aura jamais été mis autant en valeur que sur ton blog, le maire devrait d'ailleurs te nommer citoyen d'honneur, car tu le vaux bien..

    Bisous .

    12
    Samedi 3 Septembre 2011 à 18:37
    flipperine

    tu n'es que d'adoption à metz même si tu 'aimes auourd'hui autant

    11
    Samedi 3 Septembre 2011 à 17:45
    Marc de Metz

     

     

    Je te trouve bien plus corse que moi car je ne le suis que par ma mère et sa lignée et qui n’a jamais vécu sur l’île… Je suis obligé de sourire en sachant qui est l’auteur de ce commentaire et je peux te confier que Metz a merveilleusement embelli malgré son départ dans les années 1970 ! @micalement. Marc de Metz.

    10
    Samedi 3 Septembre 2011 à 17:40
    Marc de Metz

     

     

    Yvonne, votre commentaire me fait un très grand plaisir et je vous en remercie. Vous et moi sommes donc des gens qui ont vu Metz devenir une ville claire, jaune, heureuse, belle et bien plus moderne depuis le début des années 1980 et cela au jour le jour… L’auteur de ce commentaire ne connaît que le Metz d’avant. Merci encore et je vous donne rendez-vous car j’ai la chance d’aimer partager Metz avec des photos et j’en ai quelques milliers jamais partagées encore… @micalement, Marc de Metz. Bonne soirée.

    9
    Samedi 3 Septembre 2011 à 17:34
    Marc de Metz

     

     

    Si, je peux me permettre Cacao : je n’ai encore rien fait pour rendre Metz attractive… J’ai juste partagé plusieurs milliers de photos d’elles pour montrer qu’elle EST attractive sans mes efforts mais au travers de mes photos. Je suis bien plus heureux, inconnu des services du tourisme car alors ma démarche reste intime… Merci pour ton commentaire solidaire Cacao. @mitié, Marc de Metz, bises.

     

     

    8
    Samedi 3 Septembre 2011 à 17:29
    Marc de Metz

     

     

    Je n’ai partagé ce commentaire ici que parce que je n’ai jamais le moindre doute sur ma légitimité à vivre dans Metz. Les termes choisis rendent risible le contenu de ce commentaire et je me préfère nouméen de naissance et vivre à Metz depuis 42 ans, que d’être messin et vivre loin de Metz depuis plusieurs décennies. Je ne suis pas un étranger sur la terre sur laquelle mes filles sont nées. Merci pour ce commentaire qui me ravit. @mitié et un bisou de Metz, et je signe avec fierté comme depuis presque quatre ans : Marc de Metz.

    7
    Samedi 3 Septembre 2011 à 14:06
    cacao

    Je sais que tu ne t'arrêtes pas à ces attaques d'un chauvinisme idiot dans son outrance. Tu as assez prouvé ton attachement à Metz et tant fait pour rendre cette ville attractive que tu mériterais d'en être citoyen d'honneur. Toutes mes amitiés. Bon week-end ! 

    6
    Samedi 3 Septembre 2011 à 13:53
    chronique

    Bonjour Marc de Metz

    Comment peut-on écrire un tel commentaire ? Il faut décidément avoir l’esprit étriqué, raciste, jaloux et méchant pour oser dire de telles inepties…….. S’il y a bien quelqu’un qu’on peut honorer d’être Messin dans l’âme c’est bien toi….Peu importe où l’on est né…. Ton blog parle pour toi… il est pour moi la plus belle vitrine qu’une ville puisse avoir…. Je sais le temps que tu consacres chaque jour pour nous permettre de découvrir un peu plus de cette petite ville J…. Je te sais exalter à l’idée de nous proposer de nouveaux sujets….. Je te sais amoureux de cette ville…. Alors en réponse à toutes tes questions je réponds haut et fort  « Oui »  car s’il y a bien quelqu’un d’indissociable à  cette ville.. c’est  TOI.

    Je te souhaite une très belle journée dans TA VILLE

    Gros bisous

    Chronique

     

    PS: Le M majuscule de Messin est volontaire

    5
    Samedi 3 Septembre 2011 à 12:59
    Marc de Metz

     

     

    Comment Marie te remercier de ce commentaire qui me fait plaisir ? Peut-être en ne rien changeant à ma façon d’aimer être devenu messin et de le démontrer en continuant à partager cette ville avec vous car elle est un sujet inépuisable…

     

    Je n’aurais pas pensé à le formuler ainsi mais grâce à toi, j’avoue m’être mis Metz dans les veines depuis des décennies ! C’est là une très belle affirmation, un très bel aveu que tu m’offres et que je fais miens avec fierté et passion : merci à toi.

     

    Ce commentaire, vous finirez par me le faire trouver méchant... pour peu que je trouve d’autres traces de votre bienveillance à ma présence ici dans cette ville. Je te souhaite une très belle journée dans ce pays d’adoption dans lequel tu me révèles vivre depuis 18 ans… Cela fait de toi une payse de là-bas… @mitié et bises de Metz, Marc. Bonne journée, la nôtre est d’été…

     

    4
    Samedi 3 Septembre 2011 à 12:22
    Mamoune.marie

    bonjour Marc,

    pour moi je suis sûre d'une chose sans prétention de ma part, que tu es messin de coeur et a part entière, et je me permets de dire :"un bonne part"

    tu nous montres chaque jours la vie de Metz , celle que tu rencontre lors de tes passages, lors des visites , des photos prises sur le vif, en couleur en noir et blanc, transformées en tableaux de Maître Marc, le superbe travail que tu fais tous les jours , tout l'amour que tu mets dans tes articles , riches en émotions en amitiés, et en partage , je dis haut et fort "OUI" tu as Metz dans les veines ..

    j'ai vu dans une de tes pages le nom de la rue où tu habite, mais ne me souviens plus je vais retourner visiter Metz , alors!!!! juste le temps de faire ma valise virtuelle bien sur.........

    je te souhaite un très agréable weekend Messin ...amitiés...bises ..MAmoune

    une Rousselinoise d'adoption depuis 18 ans

    3
    Samedi 3 Septembre 2011 à 12:04
    Marc de Metz

     

     

    Ton commentaire sur mon arrivée dans ta communauté est bien plus visible là que si tu l’avais déposé dans ma boîte à commentaire l’ami ! Elle n’est pas dans les articles en première page de mon blog…

     

    Et oui, je me sens totalement légitime dans Metz ! Ce commentaire est si… que j’ai tenu à la partager avec vous ! C’est là chose faite et j’apprécie beaucoup ton commentaire. Je ne suis alsacien que par la naissance de mon père et là je rie encore de très bon cœur… Bonne journée, @mitié de Metz, Marc.

     

     

    2
    Samedi 3 Septembre 2011 à 11:47
    Marc de Metz

     

     

    Grâce à ton commentaire, j’ai vu sur ton blog et ravi, j’ai déposé un commentaire : merci Paquerette. J’ai la chance de n’être ni raciste, ni xénophobe et celle de considérer que ce sont les différences qui rendent riche une vie, une ville, un pays, une nation.

     

    Je sais avoir vécu ici plus longtemps que cette personne qui ne vit elle pas à Metz et c’est bien cette réalité qui m’a donné envie de vous faire partager mon ressenti suite à ce qu’elle a écrit sur moi… Je te rassure Paquerette ce n’est pas ce commentaire qui me fera douter de ma légitimité à aimer Metz et à m’y sentir « CHEZ MOI »… Je sais que tu es de chez toi au bout de bien moins longtemps que 42 ou 36 ans car le cœur lui ne compte pas de la même façon… @mitié, bises de Metz, Marc.

    Bonne journée à toi.

     

    1
    Samedi 3 Septembre 2011 à 11:24
    Paquerette

    Cher Marc, je réponds également oui à toutes tes questions, 42 ans !!! mais c'est comme si tu y étais né, je suis dans ma commune depusi 36 ans et je me considère DE la commune en question.

    Au fait as tu vu que j'ai aussi parlé de toi sur mon blog il y a quelques jours ?

    bisous et bonne journée à Metz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :