• De Metz, je nous découvre...

      

    Je nous découvre de plus en plus être capables de proximité

    Sans préjuger d’aucune autre limite que notre géographie

    Je nous découvre nombreux ouverts aux uns et aux autres

    Magie de nos mots qui font ces phrases qui nous racontent

     

    Ainsi je nous découvre avides de comprendre qui est l’autre

    Précieuses sont je le sais nos écritures chargées d’histoires

    J’aime entrer en correspondance en amitié avec vous autres

    Je suis par vous l’ami de toutes les touches de mon clavier

     

    Série de lettres indispensables aux propos que je vous tiens

    J’aime le A le M le I pour écrire amicalement amitié ami(e)

    Moments partagés dans mes réponses à vos commentaires

    Je nous découvre capables en nos souffrances d’être vrais

     

    Bel ouvrage que vos écrits en écho aux miens et aux autres

    Nous nous découvrons dans des mise à nu de nos passés

    Mémoire alors ravivée par besoin de se savoir là se raconter

    Nous sommes amis dans vies d’avant de là et de plus loin

     

    Je nous découvre capables de nous éponger de nos peines

    Mise en formules de nos propres vécus pour les partager

    Conjugaison de nos rires pleurs larmes détresses et joies

    Je nous découvre légitimes dans notre besoin d’écriture

     

    Je nous découvre amis diurnes ou nocturnes mais amis

    Capables d’effacer ces distances entre nous par des mots

    Je vous aime vous qui êtes des architectes d’intercoeurs

    J’aime le B le I le E le N le T le O... pour vous dire à bientôt

     

     

    « Mandala des Architectes d'intercoeurs...Vingt de mes "autour" du Centre Pompidou-Metz / 15... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    32
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 17:35
    Marc de Metz

    Nous sommes le dimanche 20 décembre 2009.

     

    En cliquant sur le choix « commentaires sans réponse »…

    Avec effarement je trouve celui-ci qui date d’une éternité.

    Il fait partie de ceux restés sans réponse que là je trouve.

    J’en suis navré et je m’empresse de le déplorer.

    Vraiment désolé de l’avoir laissé sans réponse.

    Je fais le choix d’utiliser un « copier/coller » pour lui répondre enfin.

    Je me sais en train de reprendre contact avec certains d’entre vous.

    Je me sais faire une réponse à certains jamais perdu de vue…

     

    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de fin d’année 2009.

    @micalement, Marc de Metz.

    31
    Vendredi 21 Août 2009 à 14:52
    Marc de Metz

    Encore une séquence de commentaires que je trouve là sans réponse… Explications amicales : ici c’est l’été, je travaille aussi, j’ai des amis(es) qui ne me supportent pas ne pas leur consacrer du temps, beaucoup de temps en amitié, celui qu’ici nous aimons passer à l’extérieur pendant la belle saison et cette année elle dure depuis début juillet et j’ai privé souvent mes mis(es) de moi « à cause de ce blog comme eux disent…).

     

    Je te prie de bien vouloir alors me pardonner ce terrible retard dans cette réponse et de me pardonner aussi d’utiliser (vraiment à contrecœur) un copier/coller. Je découvre confus que ce commentaire de toi est encore aujourd’hui 21 août sans réponse de ma part… Je sui vraiment désolé de ne pas réussir à apporter là une réponse comme à mon habitude à ton commentaire…

     

    J’ai en effet que très peu de temps en ce moment. I faut alors que j’accepte d’utiliser ce moyen autrement je ne réussirai jamais à te faire au moins cette réponse. Merci pour ton commentaire, @mitié de Metz, Marc.

    30
    Dimanche 26 Juillet 2009 à 23:12
    fabienne
    oui il parait que j'ai fait une erreur c'est over-blog.com
    bises 
    29
    Dimanche 26 Juillet 2009 à 15:58
    Marc de Metz

    Si je ne réponds que très tardivement à ce commentaire, et je tiens à te présenter mes excuses pour ce retard… J’ai été absent de Metz pendant une semaine. Je reprends là mes réponses à bon nombre de commentaires laissés en souffrance car je viens de rentrer à Metz, ravi de vous retrouver.

     

    A très vite, surtout que quelques jours sont passés depuis que tu m’as adressé ce à bientôt. @mitié de Metz, Marc. Ce lien, là vers ton blog ne fonctionne pas… désolé.

    28
    Dimanche 19 Juillet 2009 à 00:26
    fabienne
    A bientot Marc
    27
    Lundi 9 Mars 2009 à 18:39
    Marc de Metz

    Ton commentaire dissipe beaucoup de cette virtualité qui semble parfois nous laisser redouter qu’entre nos mots il n’y a pas grand-chose. Je nous sais être nombreuses et nombreux à partager ce que tu dis au sujet de ces très belles rencontres possibles entre blogueuses et blogueurs. Merci Nettoue pour ce très amical commentaire. Merci. @mitié, Marc. Bonne soirée à toi en Alsace.

    26
    Lundi 9 Mars 2009 à 13:50
    Nettoue
    Tes mots chantent, se que ressent mon coeur ! Nos blogs nous donne l'immense plaisir de se parler de tout! Sans pudibonterie, comme sans excès ! De nouer de vraies amitiés et par la même, de vrais bonheur ! On apprends les gens, on ressents leur joie et leur peine, et tous Br, absent, s'inquiète aussi,  d'une absence... J'aime ces liens qui se créent, entre régions, idées et vie diffèrente. Si je voulait donner dans la grandiloquence, je dirais, que j'ai découvert, sur notre blogodphère, plus que je n'ai jamais connu ailleurs. Fi, des tabous, et de la jalousie, partage, de chaque jours, blogd amis je vous aime...
    Et toi, mon copain, mon ami cher, je suis en joie, d'être entree
     quelque peu, chez-toi, Et j'ai éprouvé un véritable instant d'amitié, en parlant à Bernard. Sincèrement!!!
    Nettoue
    25
    Dimanche 4 Janvier 2009 à 23:39
    Marc de Metz

    J’ai vu Dame amie Nettoue, quel honneur que tu me fais et quel plaisir d’y être en compagnie d’amis(es) que j’apprécie particulièrement en amitié. Merci de tout cœur et je vais devoir en 2009 me méfier d’une amie qui devient très habile en compagnie de son fils sur Overblog… Merci Nettoue, amitié de Metz. Je t’embrasse.  

    24
    Dimanche 4 Janvier 2009 à 15:52
    Nettoue
    Tu es trés aimé, aussi Marc. Et admiré aussi. As-tu pu voir la colonne de droite de mon blog, où avec mon fils, j'ai réussi, à mettre un petit mot tout particulier à quatre amis, qui inaugure, ce texte libre ? Et avec des liens !!!! Seigneur Marc, on arrête pas une franc-comtoise escortée d'un de ses fils, en marche.
    Je t'embrasse mon trés cher ami
    Nettoue
    23
    Dimanche 5 Octobre 2008 à 22:19
    Marc de Metz

    En voici un très beau commentaire pour lui aussi l’amitié. Merci, il me fait plaisir. @ bientôt… Marc.

    22
    Dimanche 5 Octobre 2008 à 22:12
    Marc de Metz

    Un très agréable commentaire que celui auquel je suis en train de répondre avec plaisir. Je t’invite à revenir te perdre dans mes mots et peut-être dans mes images et photos. Merci d’avoir signé ton passage avec ces mots qui me font plaisir. @micalement, Marc.

     

    21
    Mercredi 1er Octobre 2008 à 14:51
    en voilà un joli poème pour l'amitié.
    20
    Samedi 27 Septembre 2008 à 23:16
    tendreespèrance
    À la recherche ce soir des beaux poèmes, je suis tombée sur le tien, que j ai lu avec tant de plaisir, quel bel hommage..!!! Au plaisir de te relire..mes amitiés
    19
    Mardi 9 Septembre 2008 à 18:38
    Marc de Metz

    Merci Loic, c’est bien une toute petite pierre à l’édifice de la solidarité que je tente de poser dans ces mots qui nous servent de si loin à communiquer entre-nous et à nous apporter un peu ou beaucoup de cette belle chaleur que produit l’amitié… Merci pour ces mots mon ami du beau Tarn. @ bientôt, amicalement, Marc.

    18
    Mardi 9 Septembre 2008 à 18:26
    Marc de Metz

    Over-blog et Internet savent parfaitement étendre Metz à la France et même au Monde. Merci de ton passage, amicalement, Marc, @ bientôt.

    17
    Mardi 9 Septembre 2008 à 17:42
    Marc de Metz

     Merci de ce commentaire, moi aussi je ne me doutais de rien lorsqu’en janvier j’ai posté mon premier article : que ce monde est vaste et qu’il est prenant aussi. Amicalement, Marc.

    16
    Dimanche 7 Septembre 2008 à 08:14
    Sogo
    Joli hommage à la blogosphère...
    C'est vrai que c'est un étonnant univers varié et riche des différences de chacun, un monde de partage que j'ignorais avant de l'avoir découvert...
    Bonne journée à toi, Marc
    15
    Samedi 6 Septembre 2008 à 18:31
    Le huron
    C'est bien même quand on n'est pas messin.
    14
    Samedi 6 Septembre 2008 à 16:42
    loic-emmanuel

    Merci de cette éloge de la communauté des amis des mots et des sons... Et des couleurs ! Je ne l'oublie pas.
    C'est vrai que les pensées traversent les distances plus vite que nos doigts ne les tapent sur le clavier !
    Mots, sensibilités, notre "planète" fabrique de la fraternité ! Puisse-t-elle être un trait d'union de paix durable qui fasse tâche d'huile...
    Amicalement. Loic

    13
    Dimanche 1er Juin 2008 à 11:16
    Marc de Metz

    Merci Théo, je ne suis pas surpris que ce mot « PARTAGE » puisse t’avoir interpellé ! Pour moi, d’ici, de mon clavier, il fonctionne avec : SOLIDARITE, ECOUTE, RESPECT et COURTOISIE… Il ne peut, toujours pour moi, qu’être en filigrane présent en permanence sur mon blog et dans mes écrits. Bon dimanche Théo, merci de ta visite. Amitiés, Marc.

    12
    Vendredi 30 Mai 2008 à 20:50
    Partage, le mot magique, et tu l'emploies souvent, et tu as raison ... A travers nos écrits, nous nous révélons partiellement et nous nous découvrons proches, dans nos joies et dans nos peines. Nous communiquons avec le coeur autant que la plume et ça, c'est précieux Marc ! merci d'y contribuer avec autant de dynamisme et de chaleur ! Amitiés
    11
    Vendredi 30 Mai 2008 à 00:31
    Marc de Metz

    C’est avec un immense plaisir que je trouve ce commentaire. Il est chaleureux et il me permet de me supposer parfois être capable de faire passer mes émotions dans mes mots. Je suis là très très touché. Merci Bigorneau c’est vraiment très agréable pour moi. Je t’embrasse, @ bientôt, bonne et douce nuit. Marc.

    10
    Jeudi 29 Mai 2008 à 20:24
    le bigorneau
    Très beau ce poème...j'aimerais que tout le monde ait ce genre de sentiment pour les autres...ce sentiment de découvrir dans le bien et non dans le mal ou la critique comme c'est malheureusement souvent le cas...dans la vie réelle...bonne soirée...bises...
    9
    Jeudi 22 Mai 2008 à 23:50
    Marc de Metz

    Moi aussi, Galatée, je te réponds là par je t’embrasse, je te souhaite une bonne nuit et je te propose volontiers, @ très bientôt. Marc de Metz la belle.

    8
    Mardi 20 Mai 2008 à 23:33
    Galatée
    :-) Oui, à bientôt ! Je t'embrasse.
    7
    Jeudi 24 Avril 2008 à 11:53
    Moun
    Bonjour Marc, Tout-à-fait le net a aussi ses bons côtés et ils effacent tous les mauvais que l'on a pu rencontrer au fil de nos découvertes ! Amitiés,
    6
    Jeudi 10 Avril 2008 à 22:42
    Marc de Metz
    De Metz, je nous découvre...


    Bonsoir Mlvie, merci de ce compliment, il me touche et me fait plaisir. Elève de 6ième, mon prof de français m’appelait pas Marc mais « mon petit Proust »… Je ne savais pas ce que cela voulait dire, depuis j’ai appris… Je t’embrasse, Marc.

    5
    Jeudi 10 Avril 2008 à 22:39
    Marc de Metz
    De Metz, je nous découvre...

    Bonsoir Mahina, merci à Ptitsa de m’avoir fait sur son blog « voisin de palier » alors. Merci de t’être identifiée dans ce texte que j’avais envie de partager avec tous ceux que nous sommes ici au travers de nos blogs et de nos escapades dans les blogs vie d ‘autres. C’est immensément riche, trop riche et je suis que frustré de n’avoir pas encore rencontré des femmes et des hommes qui sont j’en suis sûr exceptionnels… Bises de Metz, amicalement, Marc. Merci encore….

    4
    Mercredi 9 Avril 2008 à 11:01
    Lmvie
    Je me délecte en te lisant et j'adhère à la pensée de Proust qui disait : "Ce qui rapproche ce n'est pas la communauté des opinions c'est la cosanguinité des esprits" Je t'embrasse
    3
    Mercredi 9 Avril 2008 à 09:12
    je suis arrivée par un sentier inhabituel, sourire, en cliquant sur le "voisin de palier" et ce texte... ah oui, je l'aime... Découvrir tant de personnes , si différentes, dont les écrits me touchent ou me font sourire, ou m'émeuvent, des écrits qui me permettent par l'intermédiaire de cet "engin sans âme" de trouver le sensibilité de l'autre....
    2
    Lundi 7 Avril 2008 à 23:17
    Marc de Metz

    De Metz, je nous découvre...

    Merci Scoobydu41, je suis heureux que tu aies aimé ce texte. C’est chacun de vous et là toi en particulier qui me donnez aussi envie de partager avec vous tout ce qu’induit pour moi ma présence ici sur Overblog parmi tant de personnes de qualité. Merci de ton commentaire, bonne semaine en cours et @ bientôt. Amitiés,

    1
    Lundi 7 Avril 2008 à 18:26
    Superbe texte, merci à toi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :