• Craintes : jamais invitées toujours présentes...

    MP-Ma-po-sie-mes--crits-07-09.jpg

     

     

     

     

    Mes craintes sont inquiétantes comme les tiennes 

    Tes craintes ne me sont pas familières comme les miennes 

    Tes craintes je peux les multiplier ou diviser par cent 

    Nos craintes nous ne cessons toi et moi de les redouter 

     

    Mes craintes sont pesantes comme le sont les tiennes 

    Tes craintes sont troublantes comme les miennes 

    Tes craintes je ne m’y suppose alors point indécent 

    Nos craintes nous savons toi et moi les étouffer

     

    Mes craintes sont avouables ou pas comme les tiennes 

    Tes craintes sont envahissantes comme les miennes 

    Tes craintes en les découvrant dans le noir je descends 

    Nos craintes nous devrions toi et moi savoir les refuser 

     

    Mes craintes sont légitimes ou pas comme les tiennes

    Tes craintes sont différentes je le sais des miennes 

    Tes craintes sont celles que jamais je ne ressens 

    Nos craintes nous savons toi et moi les détester 

      

     

     

       

    « On vole même les messins…Vu à Metz / Messieurs Propre... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    18
    Jeudi 21 Octobre 2010 à 20:08
    Marc de Metz

     

     

    Merci de considérer ces mots comme un partage car s’en est un pour moi. Je en suis pas certain que l’on puisse apprivoiser ses craintes, au mieux les relativiser et laisser au temps la possibilité de les rendre inutiles… Bonne soirée, @micalement de Metz, merci pour ce commentaire.

    17
    LM
    Mardi 19 Octobre 2010 à 20:22
    LM

    comme toute émotion : les écouter et les apprivoiser...les comprendres...peut être

    joli texte de partage, merci.

    Bonne soirée.

    16
    Mardi 19 Octobre 2010 à 06:51
    Marc de Metz

     

     

    J’ai découvert ton blog en suivant son lien.

    Bonjour, oui, sans crainte il est possible de croquer la vie.

    Je sais aussi que des craintes peuvent être contagieuses.

    J’aime bien ton commentaire, @mitié de Metz, bonne journée.

    Merci de cette visite entre voisins plus près de Metz que de Nancy.

     

    15
    Mardi 19 Octobre 2010 à 06:37
    Marc de Metz

     

     

    Donc, après avoir lu ton commentaire, je peux imaginer que ces craintes sont les mêmes partout. Merci Solange pour ce commentaire, @mitié de Metz où il fait très froid, j’ai comme crainte que cela dure maintenant quelques longs mois. Marc de Metz.

     

     

    14
    Mardi 19 Octobre 2010 à 06:35
    Marc de Metz

     

     

    Te lire, me permet de supposer avoir alors, pas trop mal traduit ce que peuvent nous inspirer nos craintes intimes et celles que nous connaissons des autres… Bonne journée, Je t’embrasse de Metz où, l’automne n’est plus indien, du tout. Marc. @ bientôt.

    13
    Mardi 19 Octobre 2010 à 06:28
    Marc de Metz

     

     

    sur ton blog je suis venu,  .

    Je suis venu et j’ai vu !

    Je suis venu et j’ai vu et j’ai lu !

    Cette information sur Metz y est a ta façon rendue.

    @micalement Marc de Metz.

     

    12
    Mardi 19 Octobre 2010 à 06:22

     

               Je découvre ton blog et je passe en voisine car plus proche de Metz que de Nancy. nos craintes sont humaines mais attention à ce qu'elles ne deviennent pas contagieuses, sans crainte on croque la vie à pleine dents, bonne journée, @mitiés

    11
    Mardi 19 Octobre 2010 à 00:32
    Solange

    Nos craintes sont toujours emplifiées quand nous sommes fatigués. J'aime ton texte il dit bien ce qu'on ressent à ces moments-là.

    10
    Lundi 18 Octobre 2010 à 23:41
    flipperine

    hélas nous sommes envahis sans cesse de crainte et chacun a les siennes et le vosin ne veut pas des nôtres comme  nous nous ne voulons pas des siennes mais en parler peut parfois aider et s'aider c'est bon et fraternel

    bises

    9
    Lundi 18 Octobre 2010 à 21:28
    cafardages.over-blog

    hello les messins, comme promis on parle de vous chez les cafards

    8
    Lundi 18 Octobre 2010 à 18:34
    Marc de Metz

     

     

    Ce commentaire, de toi, me touche beaucoup…

    Merci amie, je t’embrasse très fort.

    Bonne soirée dans votre maison de là-bas.

    @mitié de Metz, Marc. @ bientôt ?

     

    7
    Lundi 18 Octobre 2010 à 18:30
    Marc de Metz

     

     

    Je crois que nous pensons la même chose des craintes, celles qui nous submergent parfois en permanence… Je crois qu’elles réussissent à gâcher beaucoup de vies. Bonne soirée ami, @mitié de Metz, Marc. Bonne soirée.

    6
    Lundi 18 Octobre 2010 à 18:28
    Marc de Metz

     

     

    Je n’ai, en le lisant, ton commentaire, aucun doute : nous parlons bien des mêmes craintes, si banales, quelconques tant que pas vécues par soi et en même temps si insupportables pour soi… C’est plus que de la liberté pour moi : c’est viscéral ! Bonne soirée, à vous deux, je t’embrasse Violette, Marc de Metz.

     

    Il est très possible, probable que tu rencontres Chronique lors de ton séjour de novembre… Il est dans l’air de mon temps, de notre temps qu’elle soit des nôtres cette semaine là…

     

    5
    Lundi 18 Octobre 2010 à 18:12
    Violette Dame mauve

    Les craintes dans n'importe quel domaine sont omniprésentes dans nos vies, seule différe la manière de les vivre, chacun avec sa singularité, là est la liberté.

    Je t'embrasse ami Marc

    Violette

    4
    Lundi 18 Octobre 2010 à 13:36

    hélas ces craintes sont et font parties de nos vies , savoir les atténuer pas simple , mais rien que d'en parler c'est déja une preuve qu'il faut lutter , et aussi se calmer

    amitiés

    sumadrad

    3
    Lundi 18 Octobre 2010 à 12:32
    Galatée

    Très beau texte

    très juste

    qui émeut

    qui exorcise aussi...

    Merci d'écrire, toi, ce que nous ressentons, nous.

    2
    Lundi 18 Octobre 2010 à 12:14
    Marc de Metz

     

     

    Je nous sais toutes et tous avoir des craintes.

    Nous ne vivons jamais sans elles.

    Elles sont envahissantes, parfois pesantes, souvent stressantes.

    @mitié de Metz, Marc. Bon lundi à toi l’ami.

     

    1
    Lundi 18 Octobre 2010 à 11:00

    Beau ressentit,les craintes si différentes mais si proches...

    Bonne journée

    @mitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :