• C'est la crise...

    En Parler - Marc de Metz 19 01 2012

     

     

     

     

    C’est pas le patron qui gâche tout

    c’est la crise

    Le chef est bien trop Intelligent

    pour être le fautif

    qu’ils disent ses collaborateurs

    Ils sont épatants de désigner la crise

    et de prétendre le boss utile

    Vivement les urnes

     

    C’est pas le patron le record du chômage

    c’est la crise

    Le chef est bien trop compétent

    pour être tenu responsable

    qu’ils disent ses collaborateurs

    Ils sont épatants de pointer la crise

    Et de prétendre le boss crédible

    Vivement l’élection

     

    C’est pas le patron les augmentations de taxes

    c’est la crise

    Le chef est bien trop excellent

    en gestion pour être critiqué qu’ils disent

    Ils sont épatants de parler à sa place de la crise

    Et de prétendre le boss indispensable

    Vivement le scrutin

     

    C’est pas le patron le pays en récession

    c’est la crise

    Le chef est bien trop doué

    pour s’être trompé dramatiquement

    qu’ils disent ses collaborateurs

    Ils sont épatants d’abuser de la crise

    et de prétendre le boss incontournable

    Vivement le vote

     

    C’est pas le patron le bilan désastreux

    c’est la crise

    Le chef est bien trop efficace

    pour mériter d’être désigné responsable

    qu’ils disent ses collaborateurs

    Ils sont épatants de désigner la crise

    et de prétendre le boss salutaire

    vivement le décompte

     

    C’est pas le patron qui favorise les riches

    c’est la crise

    Le chef est bien trop modeste

    pour mériter cet odieux reproche

    qu’ils disent ses collaborateurs

    Ils sont épatants de raconter la crise

    et de prétendre le boss capable

    vivement le dépouillement

     

     

    C’est pas le patron met en précarité le pays

    c’est la crise

    Le chef est bien trop visionnaire

    pour qu’on lui reproche cet évidente réalité

    qu’ils disent ses collaborateurs

    Ils sont épatants d’expliquer la crise

    et de prétendre le boss remarquable

    Vivement le résultat

     

     

     

       

    « Vu ailleurs / La jetée bleue de la Madine...Marc l'hiver Metz et le miroir… »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    6
    Samedi 28 Janvier 2012 à 20:09
    Marc de Metz

     

     

    Oui, et là nous en avons une preuve de cette invraisemblable discours de sa garde rapprochée de le faire passer pour une excellent gestionnaire responsable absolument de rien de ce qui a terriblement dégrader la vie de millions de citoyens depuis quasiment cinq ans ! Les urnes elles confirmeront que le chef est ou pas responsable ! Elles seules vont avoir ce pouvoir. Je peux te confier que je commence à y croire car autour de moi, ENFIN ?

     

    J’entends, autour de moi, une majorité des personnes affirmer qu’il est RESPONSABLE… C’est très récent comme constat. Bonne soirée Cacao, merci pour ce commentaire là ! @mitié et bises de Metz, Marc. Bonne soirée à toi.

     

    5
    Samedi 28 Janvier 2012 à 20:00
    Marc de Metz

     

     

    Je ne sais pas si tout est dit, je sais que j’avais envie, besoin de le dire. J’ai du mal à avaler des couleuvres en permanence, j’ai du mal à accepter de prendre des vessies pour des lanternes, j’ai du mal à avaler cela sans rien dire. Le dire en écrivant me donne de l’oxygène. Merci cannelle56, j’apprécie beaucoup ta contribution à mon soulagement de l’avoir écrit… Bonne soirée, @mitié et bises de Metz, Marc.

    4
    Samedi 28 Janvier 2012 à 17:30
    Marc de Metz

     

     

    Le plus pitoyable c’est que sa garde rapprochée qui fait à sa place sa campagne n’y croit même plus, sait que rien ne justifiera un bilan inacceptable et surtout pas « c’est la faute qu’à la méchante crise ! ». A défaut d’un preux chevalier, nous avons un candidat qui lui fait le nécessaire afin de ne pas les laisser nous manipuler en toute impunité !

     

    En plus leur candidat serait prêt à changer de métier pour ne travailler que du mardi au jeudi ? Il faut oser dire cela alors qu’on exige de ses concitoyens qu’ils acceptent tous les sacrifices, les déjà imposés et ceux à venir à partir de dimanche soir !

     

    Bonne soirée Mireille, comme toi j’ai hâte que mai arrive. Bises, @mitié de Metz, Marc.  

     

    3
    Samedi 28 Janvier 2012 à 17:17
    cacao

    Beau pamphlet, Marc, bravo ! Très complet, et "bien envoyé" ! Tu sais bien que, quoi qu'il arrive, ce n'est jamais la faute du chef... Bien amicalement. 

    2
    Samedi 28 Janvier 2012 à 15:35
    canelle56

    Tout est dit et surtout bien dit .......bonne fin de journée Marc

    Bises

    1
    Samedi 28 Janvier 2012 à 11:44
    mireille du sablon

    Bonjour Marc,

    "Cela fait du bien de se dire que c'est toujours la faute des autres"! N'y a-t-il point de "preux chevalier" pour lui clouer le bec à la pointe de son épée? zut, je confonds avec Zorro! lui-même, à un moment donné , s'y croyait!

    Bonne journée, vivement le mois de Mai que l'on respire....mieux!

    Gros bisous à tous les deux, Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :