• Adulte je suis...

    MP-Ma-po-sie-mes--crits-07-09.jpg

     

     

     

     

    Adulte je suis

    Je détourne mes douleurs.

    Sans aucune hésitation

    A plein temps c’est mon métier

    J’en veux à qui m’a laissé grandir

    Je déteste avoir quitté l’enfance

    Je suis adulte malgré moi

    J’étais heureux enfant

     

    Adulte je suis

    Je canalise mes malheurs

    Sans aucune modération

    A temps complet c’est mon métier

    J’en veux à qui m’a laissé partir

    Je déteste avoir vécu l’errance

    Je suis adulte dans des lois

    J’étais protégé enfant

     

    Adulte je suis

    J’accorde des émotions à mon cœur

    Sans plus les exiger qu’en adition

    Dans ma vie c’est mon métier

    J’en veux à qui m’a laissé devenir

    Je déteste avoir ressenti souffrance

    Je suis adulte hors leur loi

    J’étais adulé enfant

     

    Adulte je suis

    Je suis bénévole du bonheur

    Sans statut en définition

    A temps partiel c’est mon métier

    J’en veux à qui m’a laissé mentir

    Je déteste vivre dans convenances

    Je suis adulte en moi

    J’étais entouré Enfant

     

    Adulte je suis

    Je me veux vivre sans malheurs

    Sans plus aucune hésitation

    A temps compté c’est mon métier

    J’en veux à qui m’a laissé venir

    Je déteste vivre sans confiance

    Je suis adulte sur une voie

    J’étais choyé Enfant

     

    Adulte je suis

    Je suis de ma vie l’instructeur

    Sans plus aucune compromission

    A temps perdu c’est mon métier

    J’en veux à qui ma laissé pervertir

    Je déteste vivre sans insouciance

    Je suis adulte privé de foi

    J’ai été ravagé enfant

     

     

     

     

    « Instants tendresse en bord de Moselle...Photo mystérieuse / Les pouvoirs surnaturels de Chronique... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    10
    Dimanche 12 Août 2012 à 17:50
    Marc de Metz

     

     

    Je suis si familier de cette réflexion permanente qui m’habite que d’en mettre le résultat en mots n’est pas chose difficile, ni douloureuse pour moi Mireille du Sablon et je fais attention de ne pas en remplir mon blog de ces mots là. Bises de Metz, Marc. Bonne soirée à toi. @ bientôt.

    9
    Jeudi 9 Août 2012 à 19:04
    Marc de Metz

     

     

    Je n’ai pas lu que j’étais vieux, mais j’ai lu que j’étais sage et cela me fait rire car j’aime bien paraître sage et ne pas l’être toujours dans las limites du bon goût… Bises, bonne soirée Steph, @mitié, Marc de Metz.

    8
    Mercredi 8 Août 2012 à 22:55
    Steph'

    suis pas assez "vieille" pour être aussi sage ... je ne dis pas que tu es vieux hein ! Je dis que tu es sage ! Bises Marc :)

    7
    Mardi 7 Août 2012 à 19:51
    Marc de Metz

     

     

    Bonsoir Gabrielle.

     

    Je trouve dans vos mots une vraie résonnance à ce que j’arrive à traduire en mots. Vous l’avez compris, je parle avec ces mots de mon ressenti. Quel plaisir de vous lire lorsque vous écrivez, lorsque vous m’écrivez que vous avez en me lisant parmi d’autres plaisir celui de « comprendre »… Qu’elle satisfaction de me savoir avoir été mis en partage sur votre Facebook. Je n’ai ni compte Facebook, ni Twitter ni autre chose que ce blog qui ne me laisse aucun temps pour envisager de me créer d’autres « contraintes » que celles qu’il m’impose et que j’assume pleinement avec un plaisir constant et grandissant.

     

    Merci, merci pour vos mots ! Bien @micalement, Marc de Metz. Il me faut peut-être rajouter que j’écris pour « me dire », pour me raconter, pour me dévoiler. Je peux le faire et j’aime le faire sans aucune autre raison que cela m’apaise et met de l’ordre en « moi ». Bonne soirée.

     

    6
    Mardi 7 Août 2012 à 00:40
    gabrielle

    Bonsoir Marc,

    Je suis tombé tout à fait par hazard sur vos poèmes, qui je trouve sont très bien ressenti.

    Pour ma part je ne sais absolument pas écrire voir même je ne comprend pas toujours certaine citation.

    Alors juste pour le plaisirs, le plaisirs de comprendre, de ressentir, je vous lis et je m'empresse de vous mettre en partage sur mon facebook,(chose qui ne m'arrive jamais de faire) afin de faire partager aux autres ces sentiments profonds...

    Bonne continuations

    Gabrielle

    5
    Dimanche 5 Août 2012 à 11:29
    mireille du sablon

    Bonjour Marc,

    ...ce n'est pas toujours évident de partager les mots quand on se pose soi-même beaucoup de questions.... C'est bien plus facile de les ressentir!

    Bon dimanche, gros bisous de Mireille du Sablon

    4
    Samedi 4 Août 2012 à 17:07
    Marc de Metz

     

     

    Merci Marielle.

    Si j’ai été ravagé enfant presque ado, cela finalement me protège adulte.

    Je sais, je peux, je dois ne plus me laisser abimer par les autres.

    Merci de ton commentaire amie. Je te souhaite une agréable fin de journée.

    @mitié de Metz, Marc.

     

    3
    Samedi 4 Août 2012 à 15:00
    Marielle.

    Bonjour Marc,

    Très belle et bouversante page de ton ressenti en tant qu'Adulte...et la chute est émouvante...

    Je t'embrase affectueusement, amitiés du Berry. Marielle.

    2
    Samedi 4 Août 2012 à 13:30
    Marc de Metz

     

     

    Bonjour Cacao.

     

    Je suis intimement convaincu que tout a été ressenti, vécu, expérimenté par d’autres avant nous et l’est aussi en ce moment et les mêmes sentiments et émotions seront encore ressentis tant que l’humanité sera… Je suis de la même façon convaincu qu’il est légitime que nos pensions n’être que le, la seul(e) à penser cela, à écrire cela car nous faisons partie de la grande histoire de cette humanité et nous y aurions une place unique.

     

    Je suis très touché par ton commentaire d’autant plus que tu es la seule à en avoir laissé un sous ce texte intimiste. J’ai plus de succès avec des écrits plus légers, plus humoristiques… Merci Cacao, @mitié et bises de Metz d’où je te souhaite un bon samedi et un bon dimanche. @mitié, Marc.

     

    1
    Vendredi 3 Août 2012 à 08:16
    cacao

    Bonjour Marc. Je trouve ce poème formidable. Il me touche et me remue beaucoup. En de nombreux points il décrit un peu mon ressenti personnel. Bravo pour cette belle analyse. Belle journée et bises. Une pluie fine sur les Pyrénées et un temps triste.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :