• A Metz je finis par en rire mais qu'après...

    MP-T-te---l-envers-07-09.jpg

     

     

     

     

    Un jour de janvier 2009, un matin, à regret, j’ai repris le chemin du bureau après un « week-end-vacances » de quatre jours.


    Nous étions alors obligés de garer nos voitures dans une rue à quelques petites centaines de mètres de notre domicile (zone alors non payante).


    Comme le moindre mètre parcouru à Metz est un enchantement dans une ville magnifique, ce n'était jamais une punition que de se déplacer dans notre quartrier pour aller récupérer nos véhicules.
     

    J'ai débouché dans la rue des Frères Lacretelle (pour qui connait Metz). J’y ai balayé l’ensemble de la rue de gauche à droite pour tacher d’y retrouver mon véhicule.


    En effet, il y était garé depuis le vendredi d'avant, une éternité entre un soir de sortie du bureau et ce matin de mercredi, celui de mon retour au bureau.


    Je l'ai vue à quelques dizaines de mètre de moi sur ma gauche.
    Naturellement et empressé, je me suis dirigé vers elle en longeant les voitures garées.


    Je suis arrivé près d’elle en voyant
    son haillon arrière. Immédiatement j'ai détecté une trace horrible laissé par un choc, justement au niveau de son pare-chocs !
     

    Bouleversé, je me suis approché. Je me suis rendu alors compte, en le déplorant, qu’en quatre jours elle s'était énormément, anormalement, salie (je déteste).
     

    J'ai pris alors appui sur le haillon sale bien entendu, je me suis penché surexcité de contrariété et j'ai constaté les énormes dégâts ! Un méchant devait avoir remplacé son attache caravane par un parpaing en béton pour lui avoir infligé une cicatrice aussi hideuse.


    J'ai mouillé deux doigts de salive et, appliqué autant que tendu, je me suis mis à frotté autour de la zone dévastée pour mesurer l'ampleur du dégât.


    Je vous épargne, quatre ans après, l’impression abominablement insupportable ressentie ce matin là par mes doigts glissant sur la tôle écorchée.

    J'ai mesuré la violence de ce coup bas porté à ma voiture.

    Je me suis redressé au bord de la nausée...

    J'étais bouleversé, écoeuré, horrifié (je suis très sensible...).

    Je me suis dirigé vers la portière avant pour me mettre au volant et pour partir au bureau.

     

    Je me suis dis à ce moment là : fais donc une photo et tu tiendras là un coup de gueule pour ton blog. Je suis reparti vers l’arrière, j'ai règlé mon portable, j'ai cadré l’abomination infligée si lâchement à ma voiture. Et là…  

     

    Là, je me dois de vous laissez seuls juges !

     

    Voici la photo de la voiture que j’ai salivée pour mesurer les dégâts.

        undefined



    Et voici la mienne, en fait garée à l’opposé de celle abîmée, dans la même rue !

     

     

    undefined

    Là vous l'aurez compris : j
    e m'étais trompé de voiture.  Je ne m’en suis rendu compte qu’en repartant vers l’arrière pour faire cette photo souvenir.

     

    Et c’est seulement là, en constatant que sur les sièges arrières il y avait, en plus de la saleté de la voiture, un bordel innommable que j’ai compris enfin que ce n’était pas ma voiture !

     

    J’ai donc salivé, ce matin là, inutilement et une nouvelle fois (et oui, cela m'étais déjà arrivé) pour nettoyer une voiture-dégueulasse-abîmée-pas-à-moi !

    Elle est pas belle ma vie à Metz ? 

     

     

     

      

    Choisir un nouvel article Metz 26 sepembre 2010

     

     

     

     

    « FR3 Lorraine à la rencontre de "Vivre nos vies à Metz"...Vu dans l'Est / L'Alsace est belle... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    12
    Samedi 12 Janvier 2013 à 19:36
    Marc de Metz

     

     

    Alors tu peux me comprendre et même compatir !

    Cela ne m’est arrivé que trois fois et j’en riz jaune encore…

    Il y a peu de voitures de la couleur de la mienne mais encore trop…

    Oui, il m’arrive des trucs mais rarement graves et c’est tant mieux.

    Bises, bonne soirée, Marc.

    @mitié.

     

    11
    Samedi 12 Janvier 2013 à 19:17
    Marc de Metz

     

     

    J’aime être surpris, lorsque je n’en ai pas envie, par quelque chose qui me fasse rire ou sourire, cela me donne toujours de « l’oxygène »en plus pendant quelques instants et c’est précieux. Bises, Marc de Metz. @mitié Paquerette.

    10
    Samedi 12 Janvier 2013 à 18:08
    paquerette

    Oh bah tiens, tu réussis à me faire rire alors que je n'en ai pas la moindre envie.

    bises et bonne soirée

    9
    Samedi 12 Janvier 2013 à 16:19
    @nnie54

    Cela arrive souvent que je me trompe aussi de voiture, j'ai une twingo noire et il y en a beaucoup...

    On ne regarde que l'ensemble de la voiture finalement parce qu'elle est de la même marque et couleur  sans regarder si elle a le bon numéro de plaque. On se focalise sur ce qui croit fâcher tel un accro à la tôle et tu as été pris Marc ! 

    il t'en arrive des aventures dis donc ! 

    @nnie

     

     

    8
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 18:18
    mireille du sablon

    Bonsoir,

    Ta vie est pleine d'aventures! Tu aurais eu tes "deux assistantes" de la grande roue, je t'assure que tu ne t'en serais pas encore remis....fou-rire général!

    Bonne soirée et gros bisous à vous deux de Mireille du Sablon

    7
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 16:31

    Remarque... hier soir j'ai tourné 40mn pour retrouver la mienne et surtout passé une fois devant!. oups...en plus le rétro de droite cassé...grrrr

    @mitié

    6
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 12:37
    Claudine /canelle

    Morte de rires .....trop bien !!!

    Bises Marc

    5
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 11:34
    AUDOLY-NOURIAN

    ha ha ha tu m'as bien fait rire là le propriétaire de la voiture a du être content hi hi je t'imagines et je rigoles excuse-moi trop risible bises MA

    4
    eva
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 10:48
    eva

    fais attention à ta santé....

    à force de t ' énerver comme ça!!!

    3
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 09:54
    Anniclick

    Quel soulagement n'est-ce-pas quand on réalise que ce n'est pas "sa" chère voiture adorée !!!! Je suis certaine que depuis tu y regardes à deux fois . Je me suis permise de parler de toi sur mon blog et de mettre ton lien. Ce n'est pas rien de passer à la télé !

    Comme me l'a dit Mireille avec humour, on ne va plus oser te tutoyer à présent !

    Recevez donc cher Môssieur Marc, mes hommages les plus etc etc ....

    J'ose les bisous du jeudi d'Anniclick

    2
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 09:41
    kroko

    quel suspens!!!!heureusement que c etait une histoire en 1 episode car je n aurais pas tenu le coup...je rigole!!!!!....

    bise

    odile

    1
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 08:16
    Steph/Lotus

    oups ... une homonyme ... Moi ça m'est arrivé plusieurs fois de tenter d'ouvrir ma voiture ... mais c'etait pas la mienne ... heureusement ta voiture n'avait rien ! Mon coeur battait de stress en lisant ton article :) Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :