• Sylvie 27 02 2010




    Nous serons réunis ce matin

    Dans deux heures autour d’elle

    Nous y serons révoltés par l’injustice

    Nous y serons regroupés dans la peine

    Nous y parlerons avec ses deux filles d’elle

    Nous y partagerons ce que nous aimions d’elle

    Nous y plongerons chacun dans souvenirs partagés

    Nous y vivrons dans un premier samedi sans plus elle

    Nous y apercevrons une fumée blanche traverser le ciel

    Nous saurons alors que Sylvie ne rira plus jamais avec nous

    Nous saurons alors que notre amie ne nous taquinera plus jamais

    Nous saurons alors qu’une nouvelle fois la maladie est la plus forte

    Nous avons rendez-vous pour accompagner ses filles dans ce malheur

    Sylvie amie et collègue appréciée par nous tous je te souhaite bon voyage

    Lundi au bureau nous aurons besoin de parler de toi pour faire tous notre deuil

    Amie sans toi dans nos journées travaillées nous allons vivre sans jamais t’oublier

     

    Adieu Sylvie de Metz

    Adieu collègue

    Adieu amie

    Adieu toi

    Adieu


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    20 commentaires
  •  

     



    L'amitié est une harmonie entre deux êtres qui ont les mêmes besoins. Ainsi elle est plus commune chez les faibles que chez les puissants; elle est plus grande d'un enfant à un enfant, que d'un enfant à un vieillard; elle est plus forte dans l'âge des passions que dans le premier âge; elle est plus constante dans l'âge viril que dans l'adolescence et la jeunesse, (...).

    L'amitié naît d'abord des besoins physiques, et elle peut subsister assez
    longtemps par les simples relations de plaisirs, de goûts, d'exercices, d'intérêts. Elle s'étend ensuite aux besoins intellectuels, et s'augmente par les lumières et les études des mêmes arts et des mêmes sciences; enfin elle devient vertu, parce qu'elle demande des sacrifices, de la reconnaissance et de l'indulgence, ...



    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    22 commentaires
  • MP-Truc-en-mots-07-09.jpg





    BOUM BOUM BOUM font les musiciens dans le métro

    BOF BOF BOF font les travailleurs sous payés au boulot

    OUF OUF OUF font tous les salariées dans leur dodo

    ZUT ZUT ZUT font les citoyens pendant une grève



     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    10 commentaires
  •  


    MP-Ma-po-sie-mes--crits-07-09.jpg

    De l’autre côté de ma vie j’ai une amie

    Derrière quelques lettres se cache la Kanaky

    En son cœur vert des tribus y vivent leur vie

    Sur le bord de ses lagons sont des hommes d’ici

    Grande Terre toute en montagnes filant à l’infini

    De colline en colline sa nature accorde son crédit

    La vie s’y passe dans la coutume et les compromis

    Notre civilisation parfois exige beaucoup de ce pays

    Loin de sa grande ville un dur labeur est toujours fourni

    La vie là-bas est rude pour qui prétend n’y être point démuni

    Exploitée mon île montre les blessures infligées par l’industrie

    D’immenses mines de terre rouge y font le malheur des niaoulis

    Trop de misère maintien son peuple original en en futur qu’imprécis

    Impossible pour moi de porter un jugement qui puisse être précis

    Ma vie que si loin d’eux m’impose de cette prétention d’en faire-fi

     

     

    De l’autre côté de ma vie j’ai une amie

    Derrière quelques lettres se cache la Calédonie

    Dans ses villes et villages les gens y sont en habits

    Certains y vivent heureux sans pourtant rien oublier d’ici

    L’exceptionnelle beauté de mon île leur exil toujours adoucit

    Mille paysages grandioses et authentiques jamais contredits

    Aux antipodes pour tant d’entre eux mon île est sublime pays

    Son printemps est notre hiver et j’y suis né un jour de vendredi

    Etrange pour moi de me souvenir que de n’y avoir été que petit

    Je ne vois pas ses savanes, ses fleuves, ses montagnes ébloui

    Je n’y traine jamais dans la douceur de ces crépuscules indécis

    Chaque soir si je le souhaite je peux en voir des images inouïes

    Homme ici en une société nantie pour la voir la télévision suffit

    Car en vie ailleurs je vis heureux sans pour cette terre d’oubli

    J’ai dans le secret de ces choses que je tais pour elle nostalgie

    D’ici j'accepte le destin de ma Calédonie qui peut devenir Kanaky 

    Avec la conviction qu’elle ne peut n’appartenir qu’aux siens je vis


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    22 commentaires




  • Un jour je me sers de mes pinceaux

    Un jour je me sers de mon numérique

    Un jour je me sers d’un logiciel magique

    Un jour je me sers de mon blog

    Aujourd’hui

    Je vous invite dans mes couleurs

    Je vous invite dans ma rêverie

    Je vous invite dans une fête
     









    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    26 commentaires
  •   MP-Qu-entre-vous-et-moi-07-09.jpg

     




     

    Nous ne sommes plus qu’à deux ans des JO de 2012.

    La France peut y avoir de vraies et meilleures chances de médailles.

    Encore faut-il qu’elle obtienne que ce sport devienne discipline olympique.

    Je la sais là être enfin capable de rafler toutes les places sur les podiums…

    Il y a une vraie urgence pour que nos couleurs claquent dans le stade olympique.

    Je vous invite à découvrir ce sport qui recense en France des milliers de licenciés.

    Il serait navrant de ne pas obtenir le classement en discipline olympique de ce sport.





    null

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     






    JO 2012 sport français 22 02 2010





     



     

    Bandeau choisir histoire à rire 30 01 2010



    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires